Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

GettyImages-956992124-804x536.jpg

La sénatrice républicaine du Maine Susan Collins monopolise souvent l’attention des journalistes lorsqu’un vote controversé doit avoir lieu à la chambre haute du Congrès. Cette dynamique tend à se confirmer depuis la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Or, l’autre sénatrice modérée du groupe républicain, Lisa Murkoswki, a fait aujourd’hui des déclarations qui suscitent un vif intérêt.

Lors d’une interview accordée au New York Times, la sénatrice d’Alaska a d’abord refusé d’emboîter le pas à Donald Trump, qui a accusé ce matin les démocrates de jouer «à un jeu de dupes». «Nous nous retrouvons à un endroit où il ne s’agit pas de déterminer si le juge Kavanaugh est qualifié. Il s’agit de déterminer si une femme qui a été victime à un moment de sa vie doit être crue», a-t-elle dit, laissant entendre qu’elle était profondément troublée par l’histoire de Christine Blasey Ford, qui accuse Brett Kavanaugh d’avoir tenté de la violer alors qu’elle avait 15 ans et qu’il en avait 17.

À un journaliste de CNN qui lui demandait si elle souhaitait que le FBI enquête sur les allégations visant Kavanaugh, elle a par ailleurs répondu : «Ça clarifierait toutes les questions, n’est-ce pas?»

Comme Susan Collins, Lisa Murkowski défend le droit des femmes à l’avortement. Mais sa décision sur le juge Kavanaugh ne portera pas seulement sur cette question. Le siège de John McCain n’ayant pas encore été comblé, les républicains ne peuvent pas se permettre de perdre une seule voix à l’occasion d’un vote sur la confirmation de Kavanaugh si les démocrates restent unis contre lui.

À noter que les républicains ont embauché une avocate pour interroger l’accusatrice de Kavanaugh à l’occasion de son audition devant la commission judiciaire du Sénat. Les démocrates ont déjà accusé les républicains, qui ne comptent aucune femme au sein de cette commission, de vouloir se cacher derrière une femme pour ne pas mal paraître devant les caméras.

(Photo Getty Images)

52 réflexions sur “Brett Kavanaugh et l’autre sénatrice républicaine

  1. Mais Mme Collins croit que Kavanaugh ne touchera pas au droit à l’avortement.
    Donc les femmes accusatrices devront être très crédibles.

  2. Apocalypse dit :

    ‘À noter que les républicains ont embauché une avocate pour interroger l’accusatrice de Kavanaugh à l’occasion de son audition devant la commission judiciaire du Sénat.’

    On va donc ajouter ‘lâche’ à la … longue … liste de qualificatifs dont ont hérité les républicains!

    1. Richard Desrochers dit :

      Si je comprends bien, l’accusatrice sera seule contre une avocate, plus les Républicains (et BK) ? Staline ne faisait pas mieux.

      1. Guy LB dit :

        @ Richard Desrochers :
        Excellent parallèle.
        Le même désir et besoin de dominer et d’écraser dans les deux cas…
        Quand on les entend se péter les bretelles parce qu’ils se voient en porte-étendards de la démocratie et de la liberté, on se dit qu’il y a des ćlaques qui se perdent.

  3. Apocalypse dit :

    ‘«Ça clarifierait toutes les questions, n’est-ce pas?»’ (i.e. Lisa Murkoswki)

    Du bon sens venant de quelqu’un parti républicain … ouf! Elle est peut-être moins naïve que Susan Collins qui commence à me tomber sur le ciboulot. Ellle disait encore vers la semaine dernière qu’elle croyait M. Kavanaugh lorsqu’il disait qu’il n’allait pas voter contre Roe vs Wade. La plupart de commentateurs sont très loin de partager cet avis.

    Ca veut donc dire que Susan Collins va voter pour cette nomination, à moins que les nouvelles accusations contre le juge la fasse changer d’idée, chose sur laquelle nous n’allons pas gager notre prochaine paye.

  4. Pierre s. dit :

    ——————-

    Les hommes républicains au sénat son des lâches des traitres
    et des salauds. Et si ils donnent un fast track à Kavanaugh ils
    devront être considéré comme des complices si la justice donne raison
    aux présumés victimes.

    Un boys club dans ce que ca a de plus répugnant.

  5. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 14h04

    Au point où nous en sommes, on peut dire, sans risque de se tromper, que la parole de M. Kavanaugh vaut le zéro absolue. En ce qui me concerne, Susan Collins est naïve ou ne vaut pas mieux que le reste des républicains.

    Je dois admettre qu’une femme qui n’a pas plus de sensibilité à l’égard de ce que d’autres femmes ont pu vivre, c’est plutôt troublant :-(. Pour l’amour de Dieu, qu’est-ce que tu fais en politique si tu ne t’intéresses pas au sort des citoyens et surtout, citoyennes dans le cas qui nous intéresse?

    1. Bien triste tout ça. Ça prouve qu’il y a un manque criant de femmes au sénat.
      Est-ce que des hommes auront le courage d’un John McCain👎?

      1. ProMap dit :

        marie4poches – Je le crois aussi. Tant qu’il n’y aura pas un certain équilibre, sans qu’il soit absolu, ce genre de situation perdurera. Et ne compter pas sur les hommes ripoux. Aucun ne s’est levé à date pour témoigner un peu de compassion pour Mme Ford.

      2. gigido66 dit :

        Ils ont vendu leur âme au diable!

  6. el_kabong dit :

    Faut pas s’illusionner, elle va avoir un « meeting » et elle va rentrer dans le rang, comme d’habitude…

    1. gl000001 dit :

      La « ligne » du parti est pas mal plus mince aux USA qu’au Canada. Par exemple, McCain a voté contre les budgets l’an dernier. Avoir fait ça au Canada, il ne serait plus dans le parti !!
      Alors je ne dirais pas que c’est un « rang » mais plutôt un « banc » … de requins vaguement associés ensemble !!

  7. Martin cote dit :

    Les republicains vont se cacher derrière une avocate et ils pouvoir dire que Mme ford a ete bien traité, étant questionne par une femme..une avocate vendu aux repus. Il n’a rien à leur épreuve pour tenter de faire passer leur candidat……j’espère que Mme Ford va avoir son avocate avec elle sinon ils vont faire un simili procès Mme Ford…Quant à Mme Murkowski, j’espère qu’elle va se tenir debout et qu’elle défendra le droit des femmes qui ont été victimes comme Mme Ford et refusera d’entériner la candidature de Kavanaugh…..à suivre….

    1. Mouski dit :

      Rêver, un impossible rêve…………….comme la chanson.

      1. Toile dit :

        L’inacessible étoile…Jacques Brel.

  8. Pierre s. dit :

    —————————

    Dans toute cette saga le pire ennemi de Brett Kavanaugh
    est Bret Kavanaugh lui même …

    En aucun moment il n’a été capable de démontrer qu’il a la stature
    pour être juge à la cours suprême des USA. Les qualifications ?
    surement mais la capacité humaine, la dignité, la droiture, l’humilité
    et la grandeur d’âme pour occuper ce poste très prestigieux ???

    Certainement pas ….

    Au contraire, comme un rat il hésite pas à utiliser toute les failles du
    système et tirer toutes le ficelles politiques pour arriver à ses fins.
    Et pour un futur juge de la SCOTUS … ce n’est guère rassurant.

  9. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 14h30

    ‘Ça prouve qu’il y a un manque criant de femmes au sénat.’

    Oh, you got that right!

    Espérons que plusieurs seront nommées en novembre pour apporter un renouveau et se débarasser d’un certain nombre de dinosaures.

    1. Je n’osais pas le dire mais une cure de rajeunissement ne ferait pas de tort non plus.

  10. kelvinator dit :

    Kavanaugh était un incell.

    Il ne peut prétendre avoir gardé sa virginité parce qu’il adhérait aux principes chrétiens de chasteté avant le mariage.
    Il n’agit pas comme les « Chads » qui ont des femmes automatiquement parce qu’ils sont beaux et musclés.

    Il était vierge parce que rejeté, et se défouler en insultant les femmes et les accusant d’être la cause de son malaise. Les similitudes avec le mouvement « incell » est impressionnant, et expliquerait surement son manque total d’empathie pour les autres, ainsi que sa propension à sa voir comme une victime des femmes.

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Hypothèse intéressante. Son parcours amoureux, s’il en a vraiment un avant le mariage , pourrait corroborer votre approche. Cest beaucoup plus simple de se cacher derrière le puritanisme religieux que d’ être « incell ».

      1. gigido66 dit :

        Que veut dire ce mot « incell »? Excusez mon ignorance!

      2. Achalante dit :

        @fallaitquejteuldise: Il aurait mis sa copine à l’universitécoute enceinte, et elle a choisi d’avorter, ce qui l’aurait inciter à écrire un rapport contre l’avortement. Donc, à moins qu’il n’y aie eu opération du Saint-Esprit, il n’est pas resté vierge jusqu’au mariage.

        @gigido66 : « involuntary celibate ». Ces hommes qui se plaignent de ne pas avoir de blondes, et bien sûr, c’est la faute aux femmes, pas parce que ce sont des sexistes de la pire espèce qui font allumer des douzaines de signaux d’alarmes dans la tête des femmes…

    2. Lecteur-curieux dit :

      Certaines ressemblances mais il a eu des blondes mais des relations chastes.

      Il semble faux-croyant ou faux-religieux en conflit. Les incell c’est trop récent comme idéologie mais si je vais dans les années 50 ou 60. Des croyants existaient et prêts à attendre mais qui commencent à avoir très hâte de se marier. Et le nouveau couple a pas mal de sexe et ils aiment cela. Des gens plus innocents .

      Kavanaugh est dans les années ’80. Ok, lui c’est aux États-Unis mais on en avait en masse de films américains. Tous très démocrates ou quoi ?

      Les ados qui pognent pas mais qui ne se tiennent pas tellement avec les bronzés :

      1. Lecteur-curieux dit :

        Notre génération, le gars qui pogne moins se fait taquiner par pas mal les deux qui pognent le plus en évoquant le film Splash que l’enseignante n’a probablement pas encore. On est au secondaire et on a 15 ans… Le gars devrait rencontrer une sirène qui tombe en amour avec.

        Les gars se taquinent entre eux , zéro manque de respect aux filles. Puis oui, il est allé au Bal des finissants avec une des plus belles notre bazané. Et la fille était heureuse d’y être avec un bel homme. Ce n’est pas lui qui est devenu son conjoint, c’est un autre.

  11. Layla3553 dit :

    Une femme pour avocate, bien sûr rien de mieux pour “bitcher” une femme qu’une autre femme.

    De grands statèges avec un petit “s”

    1. xnicden dit :

      @ Layla3553 14:59

      « Une femme pour avocate, bien sûr rien de mieux pour “bitcher” une femme qu’une autre femme. »

      Dans mes rêves, les démocrates répliqueraient en demandant à Anita Hill d’interroger Kavanaugh.

  12. ProMap dit :

    Avec l’intervention de Mme Murkowski, Susan Collins perd toute crédibilité. Croire un menteur comme Kavanaugh qui affirme être resté vierge bien au-delà du secondaire, pour une politicienne aguerrie ce n’est plus de la naïveté, c’est de l’hypocrisie. Ne pas appuyer l’ouverture de sa collègue quant à une enquête préalable, c’est de la traitrise envers les femmes. Les mononcles ripoux ont les connait, ils vendraient leurs filles pour que K passe.

    1. darrylfzanuck dit :

      Collins se fait toujours avoir par ses collegues…d’ailleurs les Reps veulent la tasser de 2020 en lui offrant une grosse job dans une compagnie x,la paie serait volumineuse parait-il…

  13. Fantoma dit :

    Croyez-vous que Mme Ford va se présenter jeudi? A ce qu’on peut lire, les négociations piétinent et l’embauche de cette avocate était un des points contentieux de cette histoire.

    SI elle ne se présente pas, j’imagine qu’elle avait pris le pari que Kavanaugh se serait retiré avant la date de sa comparution.

  14. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 14h56

    ‘Je n’osais pas le dire mais une cure de rajeunissement ne ferait pas de tort non plus.’

    Chuck Grassley, 85 ans et il n’est pas le seul dans ce range d’âge, vous auriez pu dire une ‘sérieuse’ cure de vrajeunissement sans qu’on vous en tienne gré … LOL

  15. Mylène dit :

    Si le juge K était capable de prendre en compte le prestige, le sérieux, l’importance et le rôle de modèle que joue la cour suprême dans le système de justice américain, il retirerait de lui-même sa candidature même s’il est innocent. Sa nomination sera pour toujours entachée, il restera des doutes sur sa capacité de jugement et son impartialité sera remise en cause dans de nombreuses causes à venir. C’est bien dommage mais l’apparence de culpabilité est, dans ce cas-ci, aussi importante que la preuve de culpabilité.

    1. Pierre s. dit :

      ———————-

      n’a même pas le  »jugement » suffisant pour réaliser que sa très
      controversé nomination va plomber l’exercice de ses fonctions
      pour le reste de sa carrière.

      Le minimum de sagesse et de dignité aurait été pour Kavanaugh de
      demander lui même le report de cette nomination question de faire
      la lumière sur cette affaire et il aurait même pu ajouter que c’est une
      question de blanchir sa réputation et de prouver que ces accusations
      ne sont pas fondé ….

      Mais de le voir persister et signer de façon aussi têtu ne fait que le rendre
      plus suspects encore.

    2. gigido66 dit :

      Je seconde.

    3. onbo dit :

      Dans un autre sens, Kavanaugh sait tout le prestige de la fonction. Il va vouloir qu’on le prenne au sérieux, mais c’est là où le doute intervient. Il sait l’importance du poste. Quant au rôle de modèle? Ça lui passe 100 coudées par dessus la moumoute.

      Il veut aller là pour être un maillon dans la chaine de pouvoir. Dans son travail comme secrétaire de W. (Staff secretary), il se sentait investi de beaucoup de pouvoir avec le prestige qui lui est resté collé dans la mémoire. Et sa propension à aduler le rôle du président qu’il voit comme un plénipotentiaire en fait quelqu’un de tout à fait mésadapté pour la Scotus, en raison de l’exigence de neutralité absolue vis à vis de la présidence qu’elle implique, par la structure même et les textes fondateurs de la Constitution.
      ….
      Comme il n’y a en effet pas de preuve de culpabilité à tirer des auditions de jeudi, si elles ont lieu, je suggérerais de remplacer « apparence de culpabilité » par « doute raisonnable » quant à son attitude changeante vis à vis des faits et de la vérité », quand ça n’est pas son incapacité, qui semble maladive, de répondre autre chose que « Je ne me souviens pas », « Je n’ai pas mémoire qu’une telle chose soit arrivée » et son écart flamboyant du sujet lorsque, au lieu de centrer sur la question de jeux ou d’abus du corps d’une femme, donc de son intégrité, il déclare solennellement: « J’étais puceau à 17 ans, et puceau même même jusqu’à bien des années plus tard ».

      Semblant ignorer tout à fait que ce sont le plus souvent des adolescents coincés attardés dans l’âge adulte qui représentent les plus grands risques d’agressions surprises contre les filles et les femmes, l’alcool aidant et bien d’autres substances.

      Vous avez tout à fait raison: «  »Sa nomination sera pour toujours entachée, il restera des doutes sur sa capacité de jugement et son impartialité sera remise en cause dans de nombreuses causes à venir. » »

      1. onbo dit :

        le message était pour Mylène, merci beaucoup.

  16. jeanfrancoiscouture dit :

    «(……)les républicains ont embauché une avocate pour interroger l’accusatrice de Kavanaugh.(…..) Les démocrates ont déjà accusé les républicains, qui ne comptent aucune femme au sein de cette commission, de vouloir se cacher derrière une femme pour ne pas mal paraître devant les caméras.»

    Y a-t-il quelqu’un qui ne serait pas d’accord avec cette interprétation? Me semble que c’est plus qu’évident. Mais n’allons pas croire que Mme Christine Blasey Ford (PhD) constituera une «cible immobile». Une personne arrivée à ce point dans une carrière de haut niveau ne balance pas une accusation comme celle-là sans être capable de l’étoffer. On ne parle pas ici d’une «pauvre femme» qui a erré de ville en ville et de petit boulot en petit boulot et qui chercherait à la fois vengeance et réparation financière. À la place des Républicains, je serais inquiet.

    Quant à ce Brett Kavanaugh qui se vante presque de n’avoir eu aucune relation sexuelle avant d’avoir atteint une âge adulte avancé comme si cela devait constituer une preuve de moralité adolescente, je rappellerai que nombre d,agresseurs sexuels font partie d’un groupe ayant justement fait «vœu de chasteté.» Oui, je sais, je suis un peu méchant ici mais comment dire? Ce Kavanaugh est un petit peu provoquant avec ses affirmations de «sanctimonious moralist».

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Oupsss! «UN âge adulte avancé.. et non «une âge». Sorry!

    2. ProMap dit :

      jeanfrancoiscouture – Il n’a pas dit être membre des Alcooliques Anonymes. Beuveries et chasteté à 17, 18 , 20 ans! Je me suis regardé dans le miroir et j’ai pas de poignée dans le dos.

    3. sorel49 dit :

      Et si les Démocrates nomment aussi une avocate pour questionner Kavanaugh ? Cela ne les empêchent pas de poser des questions additionnelles plus politiques. La Game, il faut jouer jusqu’au bout.

  17. Gilles Morissette dit :

    Les Répugnants vont utiliser une tierce personne, un avocate, pour faire leur sale boulot parce qu’ils n’ont pas assez de couilles pour le faire eux-mêmes. Ils sont encore plus salopards qu’on pouvait se l’imaginer.

    De cette façon, ils vont pouvoir mieux paraître devant leur électorat féminin car ce ne seront pas eux qui auront « magané » la victime. Quoi de mieux, dans leur cerveau tordu, que de laisser une femme rabaisser une autre femme et on sait, hélas, qu’il s’en trouvera toujours une quelque part pour vendre son âme et sa dignité pour son « 15 minutes de gloire ». J’espère que le prix de sa trahison en vaudra la peine !!

    Collins et Murkowski ont une lourde responsabilité sur les épaules. Si elles rentrent dans le rang et votent pour la confirmation, malgré toutes les allégations sérieuses pesant contre Kavanaugh, elles ne vaudront pas mieux que les ripoux de mâles Répugnants.

  18. Lecteur-curieux dit :

    Est-ce qu’il y a prescription pour les poursuites en dommages et intérêts liées à une agression sexuelle aux États-Unis ? Si pas deux poursuites civiles contre Kavanaugh , minimum 3 ou 4 millions chacune ! Cela le mettrait en faillite ou pas ?

    Deux plaintes au criminel et aux autorités là où le crime a été commis. Pour le FBI ? Il ne s’occupe pas vraiment d’agressions sexuelles mais fait une vérification des futurs juges ? Madame Ford ne semble pas une fraudeuse comme celle qui avait accusé René Angélil ni un femme souffrant de maladie qui fabule.

    Kavanaugh devrait dans un pays normal se retirer et si jamais il était blanchi complètement bien le POTUS ou futur POTUS le trouvant compétent le nommera.

    Le Conseil de la magistrature par ici pourrait faire de quoi avec un tel cas ou non ?

    https://www.cjc-ccm.gc.ca/french/conduct_fr.asp?selMenu=conduct_main_fr.asp

    Le juge qui a une réputation d’agresseur sexuel. Cela ne mérite même pas d’être avocat.

  19. RICK42 dit :

    Madsme Ford devrait exiger qu’un avocat la représentant puisse questionner kave-ana pour contrebalancer.

  20. ProMap dit :

    Pourquoi l’avocate n’interroge-t-elle pas Kavanaugh? Tant qu’à payer! Les Ripoux pourraient vraiment prétendre à l’équité de leur démarche.Je sais, question futile.

  21. Gilbert Duquette dit :

    Les Américains doivent se poser la question suivante :

    Est-ce que nous d’un système qui relègue au second rang le système de justice*** pour prioriser la nomination d’une personne à une fonction qui le protègera contre toute enquête? de justice?

    Par système de justice je pense au processus juste et équitable qui fait :
    1- Qu’une présumée victime puisse porter plainte
    2- Qu’après évaluation de la plainte, qu’une enquête soit ouverte
    3- Que cette enquête soit menée de façon la plus  »juste possible »
    4- Que si après enquête des accusations doivent être portée qu’elle le soit
    5- Que l’accusé puisse se défendre en cours.

    En nommant Kavanaugh à la SCOTUS il y a déni du processus de justice car seul le point 1 (et même qu’informellement) est respecté
    les points 2 à 5 ne le sont et seront jamais.

    Toutefois, ce dénis de processus entre dans l’idéologie de Trump, Kavanaugh et plusieurs autres politiciens qui veut qu’un SCOTUS ou POTUS ne soit pas mis en accusation lorsqu’il est en fonction. Le problème avec un juge à la SCOTUS est qu’il peut rester en fonction pour éviter un procès ce jusqu’à sa mort,

  22. Henriette Latour dit :

    Je partage votre opinion.

    1. Henriette Latour dit :

      Mon commentaire s’adressait à kelvinator et pourrais aussi inclure Gilbert Duquette

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Henriette

        Merci

  23. Danielle Vallée dit :

    @lecteur curieux: ‘Est-ce qu’il y a prescription pour les poursuites en dommages et intérêts liées à une agression sexuelle aux États-Unis’
    Pas dans l’état ou Kavanaugh demeurait.
    En fait, AVENATTI parle d’engager des poursuites pour sa cliente (une 3e) qui a des témoins à charge. Avenatti a déjà écrit à Chuck Grassley pour lui dire que lui, Avenatti, va s’assurer que le FBI va être impliqué.
    Et quand Avenatti dit qu’il va engager des poursuites, il engage des poursuites.

    Le docteur Ford ne sera pas vraiment seule Jeudi. Elle se fait accompagner par deux avocats, mais c’est elle qui va parler.. Par contre elle va être appuyée et conseillée. Et Avenatti va avoir fait son cirque d’ici ce temps là. Ce sera un 3e avocat pour Ford, même s’il n’est pas dans la salle.
    Les Républicains vont regretter ce qu’ils viennent de faire dans ce dossier pendant très longtemps, Et Kavanaugh aussi malheureusement, son ambition démesurée lui a fait faire un ‘marché avec le diable. Et ça va lui coûter très cher.

    1. ProMap dit :

      👍👍👍👍 J’espère!

    2. Layla3553 dit :

      @Danielle Vallée 15:46

      Un marché avec le diable, bien d’accord avec vous.
      La semaine dernière dans un de mes commentaires , je voyais Avenatti entrer dans la danse, je ne fus donc pas surprise, la détermination de ce dernier à de quoi faire peur à BK et DT. Layla

  24. P.L. dit :

    Même si je suis convaincu que Murkoswki est une femme brillante qui a des valeurs qu’elle ose défendre, je crois que ce qui fait la différence dans sa cas, et qui est absent pour Collins, c’est sa liberté face au parti. En fait, comme vous le savez peut-être, je l’ai déjà évoqué sur un autre billet, Murkoswki avait été tassé dans les primaires républicaines de 2010. Elle s’est tout de même présenté aux élections sénatoriales contre le candidat républicain plus à droite Joe Miller et le démocrate Scott McAdams. Et elle a gagné ! Donc, elle ne gagne rien à soutenir le parti et sa droite dure. C’est aux modérés qu’elle doit d’être en poste même si elle a profité de la machine électorale républicaine lors de ses autres élections.

    Morale: un politicien libre est toujours bien plus efficace et vertueux qu’un politicien agenouillé devant le parti, et c’est valable ici aussi.

  25. Mariette Beaudoin dit :

    Kavanaugh ne se souvient pas. Il nous prend pour des imbéciles. Comme si les choses intimes, ça s’oubliait ! Mon oeil !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :