Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1537142866002.jpg

Ô ironie. Au moment où se multiplient les indicateurs d’une victoire démocrate à l’occasion des élections de mi-mandat, les électeurs républicains oscillent entre la confiance et l’apathie, considérant les sondages et les pronostics comme autant de «fausses nouvelles». Cette attitude inquiète les stratèges républicains qui reconnaissent la nécessité de provoquer une mobilisation des électeurs de leur parti encore plus grande que la normale pour endiguer une éventuelle vague bleue.

Un sondage réalisé par le Comité national du Parti républicain illustre la confiance de plusieurs électeurs républicains : 57% des partisans les plus fermes de Donald Trump considèrent improbable une conquête démocrate de la Chambre des représentants, alors que Nate Silver, gourou de la prédiction politique, établit à 82,1% les probabilités d’une victoire démocrate.

Le New York Times a pour sa part évoqué dans cet article l’apathie de participants républicains à des groupes témoins qui refusent de croire en la possibilité d’une vague bleue, certains d’entre eux assimilant un tel scénario aux «fausses nouvelles» dénoncées par le président.

Bien sûr, seuls les résultats du 6 novembre permettront de déterminer si les électeurs républicains ont tort ou non. Mais les stratèges du GOP craignent aujourd’hui que le concept des fausses nouvelles ne se retourne contre leur parti en novembre. Ô ironie.

(Photo AFP/Getty Images)

52 réflexions sur “Le concept des «fausses nouvelles», talon d’Achille des républicains?

  1. Pierre dit :

    Il ne faut pas les réveiller, il y a quelque chose qui ressemble à novembre 2016… ça sent pas si bon au pays des démocrates

    1. PABOSSE dit :

      Ils vont bientôt se réveiller avec un super mal de tête, comme un lendemain de veille.
      les tarrifs de Trump avec la Chine ont réduit grandement les exportation d’éthanol vers la chine. Green Plains Inc vient de fermer 2 usines en Iowa et une au Minnesota. L’éthanol est fabriquer à partir de maïs qui pousse en Iowa et au Minnesota. Ces régions Rouge vont-elle à leur tour devenir Bleu?

      L’art de se tirer dans les deux pieds.

      Le réveille sera un super Hangover.

  2. P.L. dit :

    Vous me direz si j’ai tord, mais j’ai l’impression que M. Hétu a rarement pris autant de plaisir à écrire un article qu’aujourd’hui. Oui, quelle douce ironie ! 😉

    1. Michèle dit :

      Vous avez p’t’être raison!

    2. Toile dit :

      Ce fut aussi ma réaction cutanée en sus le texte commence par ô ironie et finit par ô ironie.

    3. gl000001 dit :

      Vous n’avez pas … torT !!!

  3. Eric dit :

    Laisser les dormir!

  4. Bouchard dit :

    Ah ben tiens ! Tout à coup j’adore l’ironie.

  5. Henriette Latour dit :

    Pour une fois que les fausses nouvelles serviraient la démocratie.

    1. Guy LB dit :

      @Henriette Latour :
      Oui, il y a comme un petit plaisir pervers là-dedans.
      Ce n’est pas tous les jours dimanche ! Profitons du bonheur qui passe…

  6. P-o Tremblay dit :

    Les stratèges… ouin

  7. NStrider dit :

    At ne pas oublier que le site 538 de Nate Silver établissait à 28,6 % les probabilités d’élection de Trump et il était parmi les sondeurs et analystes celui qui donnait le plus de chance à Trump. Espérons que cette fois-ci il n’erre pas trop.

    1. papitibi dit :

      La victoire était tellement assurée aux Dems que la base démocrate ne s’est pas donné la peine d’aler voter en novembre 2016.

      Les excès de confiance, ça tue!
      Et la confiance des décérébrés en 2018, bin… allez, dodo, les tits-z’amis. 😉

      1. Achalante dit :

        Sans compter tous les « Bernie Bros » qui ont refusé d’aller voter parce que leur champion n’avait pas remporté la primaire… Côté Républicain, ça donne ceux qui refuseront d’aller voter parce que leur candidat s’opposent à Ce Type, ou au contraire, l’appuient un peu trop…

      2. NStrider dit :

        Ci-joint la référence à un article très long et très fouillé qui met du plomb dans l’aile de votre hypothèse à l’effet qu’au final ce sont les supporters de Sanders qui sont la cause de sa défaite. Ça vaut la peine d’endurer certaines descriptions de la situation faites par l’auteur pour bien saisir sa logique et sa conclusion que ce n’est pas Sanders la cause de la défaite mais bien les gaffes stratégiques de Clinton et de son QG. Bonne lecture
        http://www.centerforpolitics.org/crystalball/articles/did-bernie-sanders-cost-hillary-clinton-the-presidency/

  8. Martin cote dit :

    La stratégie du 45 se retourné contre lui et son parti….à force de parler fake News…ses partisans assimilent tout ce qui se dit ou s’écrit à l’encontre du 45 ou de leur parti comme des fake News….il ne faut surtout pas les réveiller…

    1. onbo dit :

      Trump aurait-il si tant et si tant hurlé au loup… qu’à la fin, fort contrarié lé loup lé maangea!

  9. J. Nobert dit :

    Attendons pour voir le résultat final, mais on pourrait dire que c’est une bonne nouvelle

  10. onbo dit :

    Je remarque la couleur « foncée » du ciel sur la photo. Ö Ironie.

    1. Michèle dit :

      Oui, un beau BLEU en plus ! Ö ironie.

      1. darrylfzanuck dit :

        Du moment que les nuages rouges ne se pointent pas….

  11. 430a dit :

    S’ils pouvaient être pris à leur propre jeu…

  12. bloganon dit :

    Ironique, en effet. Toutefois, il ne faudrait pas que les real news poussent les anti-donald à s’abstenir de voter en novembre.

  13. sonolisto dit :

    Est-ce que l’arroseur sera arrosé?

    1. gl000001 dit :

      Ou celui qui sévit par l’épée qui périt par l’épée ?

    2. Bartien dit :

      Golden rain

  14. papitibi dit :

    Trump six ou trump huit pour cent d’approbation, faut traduire ça en votes! 😉

  15. treblig dit :

    Tout va se jouer sur les hommes blancs sous-éduqués ( un High School ou moins) de plus de 35 ans ( auxquel ont peut ajouter religieux du Sud). C’est la plus grande catégorie ou Trump est largement majoritaire ( 58% des votes en 2016). Sauf que cette catégorie d’électeur vote aux élections . Et elle vote beaucoup plus que les autres catégories de voteurs, au-delà de son poids démographique, encadrée par une machine électorale républicaine bien huilée

    Parce que les 18-34 ans, les femmes, les minorités ethniques, les universitaires et autres minorité sexuelle, clientèle démocrate habituelle du parti démocrate, se font souvent tirer de l’oreille pour aller voter.

    Faire sortir le vote. La faiblesse des démocrates.

    1. igreck dit :

      Il n’y a rien comme être un « enragé » pour se botter le derrière et sortir voter. Il n’y a rien comme un défaitiste pour se dire que de toute façon… Ainsi va la démon-cracie !

  16. Toile dit :

    Ca veut ti dire q’une victoire démocrate serait vue comme un « fake news » par la vase » ? Trop drôle la bétise de ces cretins. Reste qu’il vaudrait mieux pas arranger ces troupes car la violence pourrait s’enflammer.

    1. Youno dit :

      Non plutôt comme l’ingérence de la Russie dans l’élection……..

  17. papitibi dit :

    De deux choses l’une:
    a) Trump a raison au sujet des FAKE NEWS media
    b) Trum est dans les patates

    Si Trump a raison, ça va bin aller, nous (les Répus) allons enregistrer lhe LARGEST victory ever.
    Si Trump nous a menti et si les News ne sont pas FAKE, ah bin là on (les Répus) st dans la m…

    ;A moins que cette victoire Démocrate annoncée ne soit que le résultat d’un vaste complot entre les médias, les Démocrates et les services secrets du Vanuatu…

    = = =

    Pssst! Vanuatu = 272,000 habitants, incluant les tits-bébés.

    1. A.Talon dit :

      Êtes-vous sûr que vous ne vouliez pas parler du Monténégro, par hasard? Selon Celui-Qui-Sait-Tout-Mais-Qui-Ne Connaît-Rien, ce petit pays des Balkans de 623000 habitants est peuplé de gens «très agressifs». S’ils peuvent déclencher une 3e Guerre Mondiale, ils ont certainement les moyens de favoriser une victoire démocrate aux mid-terms.

      «Trump: Montenegro’s ‘Aggressive People’ Could Start World War III»
      https://www.bloomberg.com/news/articles/2018-07-18/trump-montenegro-s-aggressive-people-could-start-wwiii

      1. papitibi dit :

        Le Montenegro?

        C’est vrai qu’en raison de l’agressivité proverbiale de ses habitants il représente une menace à la survie des USA.

        Des barbares.
        Milos Raonic est né là-bas (à Podgorica). Un tueur au visage d’ange, capable de catapulter une balle de tennis à des vitesses mortelles. Au US Open, cette année, ne s’est-il pas rendu coupable d’une tentative de meurtre, alors qu’il a passé bien près de décapiter une pauvre juge de ligne ou, entéka, quelqu’un. Une citoyenne des États-Unis d’Amérique.

        Une vraie honte, ce Raonic canado-monténégrin de Monaco. Une arme de destruction massive -.Canada et Monténégro dans le même bras. Ce gars là, dont les origines le pré-destinaient à être un tueur en puissance, porte en plus lee couleurs du pire ennemi de l’Amérique,
        America is doomed!

  18. autrement dit :

    Trumpette de la renommée, vous êtes bien mal embarrée.

  19. Mabuse dit :

    Ö ironie, en effet! Il ne faut pas oublier que Trump a été élu malgré une fraude électorale de grande ampleur, de l’ordre de 3 millions de votes. Alors, si les Républicains perdent la Chambre et le Sénat, CQFD, il sera démontré hors de tout doute que la fraude électorale a atteint une ampleur telle que POTUS n’aura plus le choix que de fermer le gouvernement et d’agir seul. Ö ironie inique!

    1. treblig dit :

      Je suis un partisan absolu de l’idée que le président soit élu au vote majoritaire et non à cet héritage du passé que sont le nombre de grands électeurs. Abolir les grands électeurs demande un amendement constitutionnel ce qui est peu probable dans le contexte actuel . En effet, dans la nomination du président, le système actuel favorise une sur représentation des petits états peu populeux qui sont détenus par les républicains. Ils ne lâcheront pas facilement cet avantage.

      Mais le système des grands électeurs était connu des deux partis. Pourtant Hillary a continué à courtiser la Californie et New York déjà acquises à sa cause pour délaisser l’Ohio, La Pennsylvanie et le Wisconsin ce qui, en bout de ligne, a favorisé Trump

  20. RICK42 dit :

    HS: je viens de lire sur le NYT que Kavanaugh et son accusatrice seront entendues lundi prochain par le comité chargé d’étudier et recommander la nomination du juge… un vrai thriller!!! Qui dit vrai? …mon idée est faite…et vous?

  21. Madalton dit :

    De plus Trump motive plus les Démocrates à aller voter que les républicains. En 2016, Trump a motivé ces derniers en les incitant à voter contre Clinton. Cette année, ce sont les Démocrates qui incitent c’est dernières à voter contre Trump.

    https://www.politicususa.com/2018/09/16/republican-polling-found-that-only-25-of-midterm-voters-support-trump.html

  22. Lecteur-curieux dit :

    « the mood of political apathy that has so alarmed G.O.P. leaders, since voters who are optimistic rarely vote with the intensity of those who are angry or afraid. »

    Vraiment bizarres ces Américains, je verrais quasiment l’inverse, une personne non confiante ira même pas voté, si elle croit gagner, la colère peut la mobiliser. Mais je vois plus des proches…

    Disons en 2016, le bonhomme est enragé et veut absolument Trump. Sa femme et ses enfants sont plus indécis et auraient même pu voter démocrate sauf qu’ils ont peur que père et mari en fasse une crise cardiaque ou une dépression si son Donald n’est pas élu. Maintenant ? En restant discrets, ils vont aller voter démocrate.

    J’imaginerais plus la psychologie ainsi mais ce sont des vagues qui expliquent mieux que les unités familiales ou la psyché individuelle.

  23. noirod dit :

    Je ne me réjouis pas du tout de ces rumeurs.
    -D’ abord jamais au grand jamais je n’ aurais cru possible que le gros épais devienne président.
    -Ensuite, les démocrates sont tout aussi amorphes aujourd’hui qu’ils ne le furent hier et l’ aut jour avant…
    -Suffit ensuite de quelques mensonges et incitations au vote du fuhrer a la veille du jour du vote pour voir les répulibans sortir et profiter du concert de criquets venant du leadership démocrate.

    Un seul espoir ,les jeunes.

  24. A.Talon dit :

    «Le concept des «fausses nouvelles», talon d’Achille des républicains?»

    Je me sens interpellé à la lecture de ce titre mais je ne sais pas trop pourquoi. Un léger malaise m’envahit soudainement…

  25. colicha dit :

    –———-
    Autant l’ironie serait douce de voir les fake news à la source d’une victoire démocrate…

    Autant la crainte que les répus s’ingurgent d’une telle victoire en la mettant sur le dos de fake news est inquiétante…

    Quelle serait alors leur réaction ?

    1. Emma dit :

      Peu importe le résultat (enfin, façon de parler…) ils seront aussi mauvais perdants que mauvais gagnants.

  26. CBT dit :

    Trump a détruit la crédibilité de plusieurs importants intervenants, à commencer par les médias et les démocrates, je comprends que ces derniers soient déprimés, ensuite, il s’en prend aux dénonciateurs, c’est devenu une république qui a pour chef un mal engueulé qui utilise toutes les stratégies croches pour installer son pouvoir malsain. Ses amis proclamés qu’ils considèrent hautement sont en Russie et en Corée du Nord, il est aberrant et sa base l’est autant !

  27. Madalton dit :

    HS, un des plus grands producteurs d’éthanol ferme 2 usines en Iowa et celle du Minnesota fonctionne à la moitié de sa capacité dû à la guerre commerciale avec la Chine. Bravo le twit!

    https://www.politicususa.com/2018/09/17/kavanaugh-accuser-will-be-called-to-testify-in-senate-next-monday.html

  28. stemplar dit :

    Si les Dems ne remportent pas une des deux Chambres, je cris au scandale… russe.

  29. Pile-Poil dit :

    HS
    Guerre commerciale, le Dollarama de l’Américain va devenir le Dixdorama et ils vont chiauler. Avec de petits dollars, là, ils verront le changement. Changement qu’ils ne peuvent voir tant qu’il n’est pas dans leur cour. Aussi bête que la bête.

    Ils écoutent la propagande, mais si les petits chapeaux d’anniversaire sont 10$ l’unité. Pas contents du tout, les Américains. Parce qu’avec leur QI, comment faire le lien avec l’acier, les autos, le lait, etc. C’est trop difficile à comprendre.

    Pendant ce temps, envoyez-leur un petit joint, leur apathie va s’avachir jusqu’en novembre. Et gratos à part cela.

  30. Pile-Poil dit :

    Oups…Chialer.

  31. Gilles Morissette dit :

    De tels sondages sont certes encourageants pour les Démocrates mais ils auraient intérêt à ne pas pécher par excès de confiance. Ils en ont payé le prix en 2016 et la même chose pourrait très bien se produire en 2018. Les Démocrates doivent mobiliser leur électorat et faire sortir le vote.

    Tant mieux si les supporteurs du Gros taré pensent qu’un possible « vague bleue » est une Fake News. Leur désillusion n’en sera que plus grande si les prévisions de Nate Silver se réalisent.

    Cependant, tout ceci n’aura du sens que si les Démocrates continuent d’être pro-actif. Ils devront convaincre l’électorat qu’il est nécessaire que le Congrès cesse de jouer au « rubber stamp » des décisions de Potus 45 et qu’il recommence à jouer son rôle de chien-de-garde des institutions démocratiques.

  32. kintouai dit :

    La devise des Ripouxblicains : il faut mettre un frein à l’immobilisme…

    1. _____________
      @ Kintouai

      Mignon tout plein et… si tranquille !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :