Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

North-Carolina-gerrymandering-district-800x430.jpg

Le charcutage électoral fait référence à un redécoupage des circonscriptions d’un État destiné à avantager à outrance un parti politique. Le terme gerrymandering est utilisé en anglais pour décrire ce stratagème mis en oeuvre et contesté dans plusieurs États américains. En 2016, par exemple, la Caroline-du-Nord a dû redécouper ses circonscriptions pour la Chambre des représentants des États-Unis après qu’une cour d’appel fédérale a invalidé un redécoupage en vigueur depuis 2011. Les parlementaires républicains de cet État s’étaient rendus coupables d’avoir utilisé des critères raciaux pour avantager leur parti, une pratique interdite par la Cour suprême des États-Unis. Or, leur solution de rechange a été jugée inconstitutionnelle hier par un panel de trois juges fédéraux dans une décision qui pourrait avoir des conséquences importantes sur les élections de mi-mandat.

S’étant vu interdire l’usage de critères raciaux pour redécouper les circonscriptions de la Caroline-du-Nord, les parlementaires républicains de cet État ont décidé en 2016 d’utiliser des critères politiques, ce que la Cour suprême des États-Unis n’a jamais interdit (elle aurait pu le faire cette année dans le cas du Wisconsin, par exemple, mais elle a décidé de ne pas se prononcer). Majoritaires au sein de la législature de la Caroline-du-Nord, les élus républicains n’ont jamais cherché à cacher leur jeu. L’un des responsables du redécoupage de 2016 a reconnu publiquement que l’exercice avait pour but d’assurer aux républicains dix des 13 sièges de l’État à la Chambre des représentants des États-Unis. «Je propose de redécouper les circonscriptions pour donner un avantage partisan à dix républicains et à trois démocrates, car je ne crois pas qu’il soit possible de redécouper les circonscriptions avec 11 républicains et deux démocrates», a-t-il dit.

Lors des élections de 2016, comme prévu, les républicains ont remporté dix des 13 sièges de l’État à la Chambre des représentants des États-Unis, et ce, même s’ils n’ont récolté que 53% des voix à l’échelle de l’État. Hier, les trois juges fédéraux ont conclu que les parlementaires républicains s’étaient livrés à un charcutage électoral illégal.

Et maintenant, que faire? L’auteur de la décision du panel de trois juges a proposé des solutions qui ne manqueront pas de susciter la controverse. Il a notamment suggéré la nomination d’un avocat spécial pour redécouper les circonscriptions avant la fin de septembre, la tenue d’une élection générale le 6 novembre sans nouvelles primaires, ou la tenue de primaires en novembre et d’une élection générale avant le début de la prochaine session du Congrès, prévu en janvier. Si cette dernière solution était retenue, le contrôle de la Chambre pourrait dépendre d’une élection spéciale tenue en décembre en Caroline-du-Nord.

Bien sûr, l’adoption d’une de ces solutions serait contestée devant la Cour suprême. Or, après la retraite d’Anthony Kennedy et en l’absence de son remplaçant, la haute instance est aujourd’hui divisée entre quatre juges conservateurs ayant déjà exprimé leur scepticisme sur leur rôle d’arbitres dans les questions de charcutage électoral fondé sur des critères politiques et quatre juges progressistes qui veulent interdire une telle pratique.

Cela étant, le New York Times souligne dans cet article que trois des sièges détenus actuellement par des républicains en Caroline-du-Nord sont jugés vulnérables. Il y aurait donc des limites à ce que le charcutage électoral peut accomplir.

78 réflexions sur “Charcutage électoral : pleins feux sur la Caroline du Nord

  1. Pierre dit :

    Et dire qu’on envie encore le système démocratique à l’américaine, finalement une petite guerre civile pour créer deux nouveaux pays serait peut-être la solution???

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Je vous conseille l’excellent documentaire « les états désunis du Canada ». Vous verrez le paradoxe d’un découpage du continent est-Ouest (ex. Colombie Britannique avec l’état de Washington et la Californie) plutôt qu’actuellement nord-sud.

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Il y a beaucoup de canadiens et d’américains qui par le style de vie et leurs économies, ne sentent aucun lien entre leur province ou l’état limitrophe est- Ouest. Par exemple, Je verrai les états du midouest, Dakota sud et nord, Alberta, Saskatchewan, faire partie d’une même entité politique.

      2. Rustik dit :

        Pour faire suite à ces idées de séparation:
        Vive Cascadia libre!

        https://en.wikipedia.org/wiki/Cascadia_(independence_movement)

    2. papitibi dit :

      Deux nouveaux pays?

      Découpés à la tronçonneuse?
      Ou finement ciselés sur le modèle qui a permis ce découpage ridiculement partisan que montre la carte ci-dessus?

      Le découpage continental auquel réfère fallaitquejteuldise – par exemple, L’Alberta, la Saskatchewan et les États ruraux du Mid West (Montana etc) s’explique à première vue, encore que l’Alberta citadine de Calgary et Edmonton a peu en commun avec les fermiers du Wyoming. Mis à part le conservatisme (quoique Edmonton et Calgary, pas vraiment pareil à ce niveau!). Par contre, Californie, Oregon, Washington et BC, c’est assez logique.

      Finalement, le Nord aurait peut-être dû laisser les États esclavagistes du Sud faire cavalier seul, mais peut-être que les Nordistes auraient alors cherché à s’étendre vers le Nord? Oups… Si c’était le cas, pas de hockey à Dallas ou à Phoenix mais les Nordiques, peut-être nais ils joueraient au Videotron Arena et le petit Régis s’appellerait Rex.

    3. jcvirgil dit :

      Je ne crois pas qu’il y ait rien à envier au système électoral américain.
      Il est plutôt du pour une révision en profondeur et une mise à niveau majeure.

  2. Steve3110 dit :

    Il n’y a aucune limite pour les républicains à tenter de garder la mainmise sur le pouvoir…

  3. Navy dit :

    Et ils prétendent être une grande démocratie… mon oeil!

  4. mia.k dit :

    Ils ne sont même pas fichus de gagner honnêtement.

    Non mais quel parti de pourriture, tout comme le squatteur de la MB.

  5. Apocalypse dit :

    Comportement des républicains, un mot: ODIEUX!

    Les citoyens sont représentés par des gens qui n’ont aucun scrupule à tricher, à magouiller, à mentir, etc … dans le seul but de prendre ou de reste au pouvoir. De toute évidence, tous les criminels ne sont pas en prison et on le regrette.

    Comment se fait-il que le système politique du pays le plus puissant au monde, et qui passe son temps à s’en vanter, ait l’air de celui d’une république de bananes? Quoiqu’à bien y penser, on devrait peut-être remplacer ‘bananes’ par ‘citrons’.

    Il devrait y avoir un organisme indépendant de toute partisanerie et hors du contrôle des politiciens pour gérer cette problématique de découpage des états. Imaginer, ce sont les politiciens qui font cette job … sérieusement? Au diable l’objectivité et l’intérêt des citoyens, c’est encore la loi du: ‘au plus fort, la poche’.

    1. Youno dit :

      Parce qu’ils n’ont pas une commission électorale pour tout le pays ou la province comme au canada ou au Québec et que les commissions électorales des états est sujette aux résultats des élections le parti ayant gagné nomme alors les commissaires et redécouvre les districts

      1. @ Youno

        Vous avez partiellement raison, mais au Canada, les règles de modification fusion des circonscriptions électorales sont plus précise. Un Commissaire électoral ne peut redécouper au gré des fantaisies du gouvernement en place.

        Voici un lien pour le Québec. : http://legisquebec.gouv.qc.ca/fr/ShowDoc/cs/E-3.3

        Section :TITRE II REPRÉSENTATION ÉLECTORALE CHAPITRE I CIRCONSCRIPTIONS ÉLECTORALES
        Articles 14 à 33.

    2. Achalante dit :

      Personnellement, je suggèrerais une équipe d’observateurs internationale pour constater la validité des élections…

    3. Henriette Latour dit :

      👏👏👏

    4. _______________
      Est-ce que les Démocrates utilisent le même stratagème ? (i.e. gerrymandering)

  6. Apocalypse dit :

    @Pierre – 12h27

    Les Etats-Unis sont un pays en déclin, un jour ou l’autre, c’est ce qui va arriver, le pays va se scinder; il faudra voir si ça se fera de manière violente.

    1. ProMap dit :

      Si la prédiction de A. Talon pur le 28 août 2019 (billet précédent) se réalise, on risque de la (violence) voir plus vite qu’on le pense. Où se logerait l’armée la plussss puissante du monde?

    2. gigido66 dit :

      Ils auraient des migrants américains aux frontières de tous les états concernés. Les démocrates avec les états démocrates et les républicains avec les autres. Ça ne serait pas beau à voir!

  7. Jean11820 dit :

    Il est bien connu que ce travail de sape est en cours par les républicains depuis environ une décennie. Par ces actions (stratagèmes), ils ont investi la plupart des gouvernements et législatures au niveau des états. Ils ont depuis longtemps compris qu’ils ne peuvent plus gagner via le vote populaire. On ne peut que saluer (sans cautionner) la qualité de leurs réflexion et travail stratégique à long terme. Ils sont vraiment pervers…on pourrait dire de vrais politiciens!

  8. Gilles Morissette dit :

    C’est toujours la même chose avec les Répugnants. Lorsque tu ne peux gagner selon les règles en vigueur, tu trafiques les règles pour qu’elles t’avantagent.

    Ces fripouilles ne se cachent même plus pour mettent en application leurs odieuses règles. Pourquoi se gêner? Le Salopard d’enfoiré qui occupe le Bureau Oval n’est-il pas lui même une fripouille et un crosseur?

  9. Youno dit :

    Cette pratique est absolument vicieuse, en comparaison avec le découpage des circonscriptions au Canada et au Québec.

    Voir Wikipédia pour des exemples absolument incroyables.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Gerrymandering

    1. lanaudoise dit :

      La fajita stripe.🤢

  10. Ce découpage me semble bien correct, je l’ai comparé à des découpages dans des États comme la Georgie, la Caroline du Sud, l’Alabama, le Wisconsin, les deux Virginies, la Floride, et d’Autres États et ces découpages se retrouvent partout. Oui ils favorisent les républicains mais cela doit être su au hasard 😉

    1. Youno dit :

      Sérieusement ??????????

      Je vous suggère de vous informer avant de commenter, ce n’est aucunement dû au hasard

      1. Benton Fraser dit :

        C’est de l’ironie…

      2. @ Youno

        Je crois que vous n’avez pas vu le clin d’oeil, la prochaine fois j’écrirai un post-scriptum indiquant que ce commentaire est sarcastique.

        Bonne journée et de grâce ne m’en voulez pas.

      3. gigido66 dit :

        Sarcasme toit simplement!

  11. Benton Fraser dit :

    Une raison de plus pour la proportionnelle, ça mérite de forcer les politiciens a ce parler…

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      La «proportionnelle»? C’est envisageable quand il n’y a que deux partis. Malheureusement, la proportionnelle encourage l’émergence de «particules» mono-idéologiques qui en arrivent trop souvent à détenir un poids politique démesuré par rapport à leur importance réelle et à leur aptitude à gouverner comme c’est le cas avec les «particules» ultra religieux en Israël. L’exemple récent de la Colombie Britannique avec trois «Verts» qui détiennent la balance du pouvoir et font chanter le parti qui a remplacé celui de Christie Clark et déclenché la guerre des pipelines avec à la fois l’héritier Trudeau et l’Alberta est un autre cas.

      1. chrstianb dit :

        Sauf que le NDP et les Verts en Colombie-Britannique ont une position semblable concernant l’environnement.
        Il n’y a pas de système parfait. Regardez ce qu’il se passe au Québec, c’est quand la dernière fois qu’un gouvernement a été élu avec une majorité de votes (50%+1) ? Maintenant, au Québec, dès qu’un parti approche des 40%, il peut espérer former le prochain gouvernement majoritaire…

  12. xnicden dit :

    Ma première réaction a été de me dire que les républicains n’ont vraiment pas été chanceux: s’ils étaient tombé sur un panel de juges fédéraux nommés par Trump le résultat aurait été différent. Mais je n’ai pas le temps de vérifier…

    La SCOTUS entendra la chose c’est certain et on peut se référer à un article de Vox pour un résumé de son raisonnement dans l’affaire du Wisconsin. En gros les plaignants se sont plaints du charcutage pour l’ensemble de l’État alors qu’ils auraient dû prouver que leur comté (district) avait été charcuté.

    https://www.vox.com/2018/6/18/17474912/supreme-court-gerrymandering-gill-whitford-wisconsin

    1. lanaudoise dit :

      😡🤬🤬

  13. treblig dit :

    Ouais bon, en cette vieille électorale au Québec, on devrais se garder une petite gêne avec notre système électoral hérité des britanniques qui nie la représentation de la totalité des opinions politiques exprimées au parlement.

    Ainsi donc, théoriquement, un comté pourrait se diviser entre trois candidats à 24.9% du vote chacun tandis qu’un 4e candidats serait élu avec 25.4% du vote. Pas beaucoup mieux que le gerrymandering.

    Par contre, en Israël, ou la représentation au parlement en fonction du vote exprimée est totale, les partis religieux , avec environ de 1% du vote, font chanter les grands partis et sont surreprésentés au cabinet ministériel. Pas mieux non plus.

  14. RICK42 dit :

    Le gerrymandering ne date pas d’hier aux States…
    Un certain vice-président Gerry à inventé cette pratique il y a longtemps. Voici ce qu’en dit Wikipedia:
    « Elbridge Gerry (/ˈɡɛri/; July 17, 1744 (O.S. July 6, 1744) – November 23, 1814) was an American statesman and diplomat. As a Democratic-Republican he served as the fifth Vice President of the United States from March 1813 until his death in November 1814. He is known best for being the namesake of gerrymandering, a process by which electoral districts are drawn with the aim of aiding the party in power,  » Deux cents ans que ça dure! Vive la démocratie à l’américaine!

  15. chrstianb dit :

    M. Hétu, j’aime votre terme «charcutage électoral» pour «gerrymandering» !

  16. Apocalypse dit :

    @mia.k – 12h30

    ‘Ils ne sont même pas fichus de gagner honnêtement.’

    Honnête … un républicain vous répondrais, what? Ca veut dire quoi ‘honnête’ :-(.

    Pour les républicains, la fin justifie (tous) les moyens!

    1. gigido66 dit :

      La fin justifie les moyens. La fin justifie les moyens est un adage qui signifie qu’une personne est prête à tout, même des moyens condamnables, pour réussir à atteindre son but. On attribue souvent cette formule à Machiavel : Dans sa philosophie politique, il y a cet aspect d’absence de scrupules.
      (La fin justifie les moyens — Wikipédia)
      a politique et la morale

      « La fin justifie les moyens ». Il semble que Machiavel n’ait jamais écrit cette phrase , mais elle résume bien ce qu’il pense : Le but de la politique est la réussite , obtenir et conserver le pouvoir.

  17. eau-vive dit :

    Là on parle des politiciens qui font un découpage à des fins partisanes, mais que font les électeurs ?
    Est-ce qu’ils sont d’accord avec ça ? Est-ce qu’ils s’informent ? Est-ce qu’ils protestent ?

     » Un peuple qui élit des corrompus, de renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime. Il est complice  »
    George Orwell

    J’ai pigé cette citation dans une des nombreuses références de Lecteur curieux.

  18. Martin cote dit :

    La plus meilleure démocratie au monde…,faut-il en rire…🤓🤓🤓🤓🤓

  19. ProMap dit :

    HS. Trump (je ne peux pas écrire M. le Président) a reçu le Président de la République du Kenya hier. Au chapitre de la sécurité nationale, il a certainement mis à l’ordre du jour la question du certificat de naissance de M. Obama. En tout cas, c’était l’occasion rêvée!

  20. stemplar dit :

    Il paraîtrait que Michael Cohen serait disponible pour être l’avocat spécial recherché.

  21. Lecteur-curieux dit :

    Ce sont tous des bons à rien ou quoi ? C’est trop politisé et le parti au pouvoir va toujours en profiter pour essayer de s’avantager? Sacram… cela ne prend pas la tête à Papineau pour voir ce qui ne fonctionne pas ! Pas besoin non plus de tribunaux à tout bout de champ quand tu as des gens de bonne volonté qui veulent travailler comme du monde et non comme des «voleurs», des «accaparateurs». Les baguettes en l’air pour le déplorer non plus. Il faut faire quoi pour les obliger à réfléchir, débattre et travailler ENSEMBLE à un découpage électoral qui soit relativement juste que l’effort soit vraiment là et qu’on vise vraiment l’amélioration continue.

    On fait quoi pour leur faire entendre le bon sens ?

    Formez un comité bi-partisan. Ensuite un redécoupage électoral ? On veut l’accord des 2/3 du Congrès! Ils sont incapables d’y arriver ? Interdiction de se présenter à toute élection avant 5 ans. On est tanné de voter pour des incapables!

  22. igreck dit :

    Excusez-moi, je dois quitter car j’ai tout à coup de trop fortes nausées ! :-()- – –

    1. titejasette dit :

      Avez-vous mangé de la charcuterie avariée importée des États ?

      1. igreck dit :

        @titejasette
        Non. Je sélectionne autant que possible des produits qui ne viennent pas des USA. Seules les nouvelles comme celles-ci peuvent me dorénavant « m’empoissonner » la vie !

  23. onbo dit :

    Les juristes qui méritent ce nom étudient le Droit, l’Éthique, la Politique.

    D’autres personnes qui vont aux mêmes écoles que les premiers, mais qui se satisfont d’abord d’étudier la loi et les règlements, si bien que tout ce qui n’est pas formellement ou nommément défendu fait partie des choses qu’on peut se permettre de faire.

    C’est ainsi que des gens fort instruits en arrivent à perdre la raison, c’est à dire, à perdre la raison d’être d’une élection dans une république démocratique où ils sont eux-mêmes candidats devant le choix citoyen, niant de ce fait leur raison d’être.

    Au point de se vanter publiquement que rien n’interdit de modifier les limites des districts électoraux, en s’inspirant des statistiques du vote précédent, pour remporter le plus de sièges possibles afin de favoriser la domination de leur parti à la Chambre des représentant de l’État ou du Pays. Une perversion de niveau 1 à ciel ouvert.

    Ce charcutage électoral est ouvertement voulu comme politique, de la bouche même de son « artisan ». Ce qui est déjà décontenançant!

    Ce qu’il dissimule cependant est susceptible d’être beaucoup plus profond, grave et inquiétant.

    En regardant de nouveau le portrait du découpage ci-haut, il me semble voir que les parcours retenus par les républicains suivent les lignes de richesse des citoyens, soit les lignes de zones qui bordent les cours d’eau, l’accès aux lacs et rivières, l’accès aux services. Et voir ainsi qu’il y a comme une volonté arrêtée de séparer les citoyens suivant des critères discriminatoires (race, condition sociale, emplois?).

    Dans un État dont les leaders républicains avaient précédemment fait le gerrymandering sur une base raciale avouée, l’argument « politique » du dernier redécoupage pourrait dissimuler exactement la même réalité, soit, la volonté d’écarter les noirs du pouvoir en décidant que dans les faits le vote d’un « blanc prospére » compte pour deux votes et le vote d’un « pauvre noir » pour 1 vote ou moins, faisant de ces derniers des citoyens de seconde zone, victimes d’un apartheid impalpable et jusque là tout à fait légal.

    Ce qui nous ramène un siècle en arrière, à la disqualification civique again and again des noirs américains.

    1. lanaudoise dit :

      Ou pas de vote du tout. Si on ferme les bureaux de vote parce qu’il n’y a pas de toilettes ou de rampes d’accès. Par hasard, dans des secteurs où les électeurs ont la peau foncé et pas de «char ».

    2. papitibi dit :

      Au nom de la liberté d’expression politique de ceux qui avaient les moyens de défendre ce principe jusqu’en Cour Suprême, le droit des milliardaires de convaincre le tit-peuple d’élire les vampires qui allait leur sucer le sang a été cristallisé.

      Les frères Koch disposaient de DEUX voix. C’est pas beaucoup, dans un pays qui compte 150 millions d’électeurs inscrits. Par contre, ces deux dividus et quelques compères aux poches profondes ont pu créer des SUPER PAC (political Action Committees) aux fonds ILLIMITÉS, capables d’embaucher des armées de psychologues, avocats, experts en communications et en publicité. Et cette armée des ombres a financé des campagnes d’abrutissement politique de masse; au final, le petit peuple a voté contre ses propres intérêts, parce qu’il a été séduit par le message et les faussetés qui y étaient véhiculées.

      Liberté d’expression? My a$$ !!!

      Quand deux dividus disposent d’un mégaphone qui enterre la voix de millions d’autres individus, où est la liberté d’expression? C’est ça, le rapport de force: ldes millions de voix sont tues par le vacarme de deux, trois ou cinq puissants. Un tit-coune se lève et veut hurlerr? On le jette en prison avec la complicité des politiciens corrompus . On lui fait un procès. On le muselle. Ou on achète son silence — oui, il parait que des politiciens pourris achètent les silences… Même des POTUS.

      Elections are RIGGED, avions-nous entendu en novembre 2016. En effet. L’auteur de cette citation avait bien raison.

  24. Apocalypse dit :

    @Gilbert Duquette – 12h46

    ‘ Oui ils favorisent les républicains mais cela doit être su au hasard’

    LOL

    C’est peut-être du hasard ‘intelligent’, quoique intelligent et républicain dans la même phrase, ça sonne faux; mais bon, je suppose que ça prend une certaine intelligence pour être un bon magouilleur et soyons honnête, ils ne sont pas mauvais du tout à ce petit jeu.

  25. quinlope dit :

    La démocratie aux États-Unis est de plus en plus mise en danger.

    En premier lieu, il y a eu la décision de la Cour Suprême qui autorise le versement de fonds illimités ce qui donne au plus riche plus de chances de l’emporter.

    En second lieu, il y a le vétuste collège électoral qui relègue le vote populaire au second plan.

    Puis, il y a ce re-découpage des circonscriptions ou gerrymandering.

    Sans compter la difficulté pour les Noirs et les démunis de voter car ils doivent s’enregistrer, ce qui n’est pas toujours facile pour eux.

    Prenez tout cela et ne vous étonnez pas d’avoir un 45e dont les décisions étonnent chaque jour.

  26. Pierre s. dit :

    ——————-

    le Gerrymandering c’est rien de moins que du détournement de
    vote et de l’entrave à la démocratie. C’est pitoyable et pratiquement
    criminel.

    Et aussi représentatif de la faillite morale et éthique de la classe politique
    et pas seulement aux USA. Dans un système bi parti comme présentement
    c’est vraiment un jeu très dangereux. Le clivage n’apporte rien de bon et
    des trucs comme ca accentuent justement la polarisation.

  27. Anne-Marie Allaire dit :

    Bizarre les commentaires anti-américains sur cette question. C’est oublie très vite que cela se pratique aussi ici et que même les libéraux se sont faits prendre les culottes baissees lors du dernier redécoupage!

    1. @ Anne-Marie Allaire

      Vous conviendrez que les refontes des circonscriptions électorales au Québec sont très très loin de ce qui se fait aux USA.

  28. Mariette Beaudoin dit :

    Ils se compliquent la vie pour rien. Le charisme des candidats et la certitude qu’ils sont à leur place pour bien servir le peuple font foi de tout.

  29. Rustik dit :

    Comment une personne honnête intellectuellement peut-elle accepter un tel charcutage?
    Le problème de ma question est probablement « honnête intellectuellement »…

  30. A.Talon dit :

    Cette zone serpentiforme en rouge sur la photo d’ouverture représente-t-elle bien une seule et unique circonscription? Et cette couleur rouge signifie-t-elle qu’elle est répulibane? Si tel est le cas, je ne m’explique alors pas que le célèbre «Research Triangle Park», défini par les villes de Raleigh, Durham et Chapel Hill, ait été intégré dans cette circonscription. À ce que je sache, témoignages personnels à l’appui, cette technopole est l’un des rares îlots de tolérance et d’ouverture d’esprit dans une région autrement dominée par des Rednecks.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Research_Triangle_Park

    1. simonolivier dit :

      @ A. Talon RTP fait partie du 4th Congr. District of N,C, C’est un Représentant Démocrate, David Price, Le zigzag jusqu’à Fayetteville est intentionnel afin de regrouper toutes les universités progressistes de la Caroline du Nord, Ainsi que RTP ou des entreprises progressistes comme IBM, HP et autres géants de l’informatique ont beaucoup d’employés très éduqués. Disons que les ripoux-blicains ont placé plus de la moitié des démocrates dans un seul district. Je connais bien ce secteur pour y avoir travaillé quelques années.

      1. A.Talon dit :

        Mais Chapel Hill, Raleigh ainsi qu’une bonne partie de la base du triangle font pourtant partie de la zone rouge, non? Suggérez-vous que le redécoupage de la circonscription se fait aussi à plus petite échelle sur de minuscules parcelles non représentées sur cette carte? Une version électorale de la géométrie fractale, en quelque sorte…

      2. simonolivier dit :

        De plus, le district juste au nord est le 1St Congressional. Il regroupe les villes de Durham (Duke University) et Wake Forest (Wake Forest University de même qu’un bonne partie de Greenville (East Carolina University) Une autre démocrate et finalement l’autre district en rouge sur la carte de M. Hétu est le troisième district démocrate. Et qu’est-ce qu’il y a dans la partie sud du district? Charlotte. Beaucoup d’Afro-américains à Charlotte et le campus de Charlotte de l’Université de la C-N (30,000 étudiants) et le Campus Charlotte de la Northeastern University

  31. kelvinator dit :

    Only in America…

    Ce simulacre de démocratie est risible. Aucun autre pays occidental n’accepterait de tel pratiques.

    1. leonard1625 dit :

      Les exemples risibles sont légion aux USA. On dirait que ce pays est devenu trop complexe à gérer.

    2. kintouai dit :

      Il y a eu — et il y a encore — des tentatives du genre dans la plupart des démocraties occidentales (même au Québec), mais les États se sont habituellement dotés d’institutions de contrôle (p. ex. le DGE au Québec) assez indépendants pour éviter des dérives aussi graves.

      Mais les USA tiennent apparemment à tout prix à être « the biggest in the world » dans tout, même dans l’ignominie et la turpitude…

  32. kintouai dit :

    Dans une vidéo que j’ai vue hier sur CNN (et que je ne peux malheureusement retrouver), on expliquait très clairement ce qu’est le gerrymandering (soit dit en passant, on prononce le «g» comme dans « guerre» et non comme dans «général»). Le nom vient d’un gouverneur qui s’appelait « Gerry » et qui avait fait redécouper un district en forme de salamandre : gerry + (sala)mander = gerrymander.

    Le problème avec cette odieuse manipulation, c’est que ce sont les États qui délimitent les circonscriptions fédérales. Comme une majorité de Congrès d’État et de gouverneurs sont républicains (plus d’une trentaine, si mes souvenirs sont exacts), Washington n’a pas beaucoup de recours (surtout avec une Cour Suprême penchant à droite ou refusant de se prononcer).

    La question que je me pose : pourquoi les Démocrates ont-ils laissé toute la place aux Répugnants dans les États, sachant que ces salopards sont prêts à toutes les turpitudes pour garder le pouvoir (oui, je sais, les Dems ont aussi pratiqué le charcutage électoral, mais à une échelle beaucoup moindre).

  33. jeanfrancoiscouture dit :

    @chrstianb à 14:25:

    C’est vrai et c’est pour cela que je préconise le système à deux tours qui sert à départager et aussi à créer des coalitions comme ce fut déjà le cas en France avec ce qui s’est alors appelé la «gauche plurielle». Le PQ a essayé avec QS mais il y a de ces partis qui préfèrent rester tout seuls dans l’opposition plutôt que partager le pouvoir et, comme il se doit, prôner la proportionnelle ce qui leur donnerait la chance de mener le bal en cas de résultats serrés et de multipartisme.

  34. Ricky In Tampa dit :

    Parlant de Rednecks et de racistes du style Noth Carolina, le dernier épisode (#7)
    de la série « Who is America » de Sacha Baron Cohen sur Showtime (Dimanche) était la
    cérise sur le sundae. Il a convaincu 3 Trumpistes de se faire passer pour des « antifa » et s’attaquer à
    un dummy/mannequin de Trump. Un peu long à expliquer, mais ayoye. 😂🤣😲
    Pas facile a trouver sur le web, ca va venir.

    @Mr. Hetu: Avez-vous regardé?

      1. Ricky In Tampa dit :

        La meilleure partie du video commence à 6:50.

      2. leonard1625 dit :

        Merci! Je plains le type qui feignait d’enculer Trump, puis qui était déguisé avec une perruque blonde, un bonnet rose et des lunettes roses en pleine marche du 8 mars.

      3. leonard1625 dit :

        Comment les producteurs de cette série se sont-ils protégés contre d’éventuelles poursuites? Faire signer des papiers les dégageant de toute responsabilité ne me semble pas suffisant, car ils pourraient quand même être accusés de fausse représentation.

      4. Ricky In Tampa dit :

        @leonard1625
        Merci d’avoir regardé et merci @M. Hétu de me laiser partager ce contenu sur son blogue!

        « Comment les producteurs de cette série se sont-ils protégés contre d’éventuelles poursuites? »

        Ils font signer aux victimes des « waivers » blindés, les dégageant de toute responsabilité.
        Aucune fausse représentation car il n’y aucune perte financiere; juste une perte totate de crédibilité:)

      5. Ricky In Tampa dit :

        @leonard1625 16:48
        « Merci! Je plains le type qui feignait d’enculer Trump, puis qui était déguisé avec une perruque blonde, un bonnet rose et des lunettes roses en pleine marche du 8 mars »

        Le pauvre mec est le plus intelligent des 3 rednecks et semble, somme toute, la meilleure personne (in a twisted way).
        C’est ca le génie Baron Cohen; ouvrit l’esprit.

    1. Ricky In Tampa dit :

      *North

  35. Benton Fraser dit :

    En plus du « charcutage électoral », il ne faut pas oublier que certains états du sud épure la liste électorale!

    Si tu n’as pas voté à la dernière élection, il se peut que ton nom soit retiré de la liste des votants.

    Par contre, le fédéral oblige a en aviser la personne retirée de la liste et se doivent d’expliquer comment se ré-inscrire.
    De choses l’une, l’état envoie alors un courrier… bien suvent à la mauvaise addresse, surtout si tu es afro-américain et/ou démocrate.
    L’autre chose, dans les modalités de ré-inscription, bien souvent, selon un profilage racial, tu dois te déplacer, dans le comté voisin pour te ré-inscrire!

    Cela ressemble l’intention des républicains de demander le permis de conduire pour voter, sachant que 70% des afro-américans de certains états du sud n’ont pas de permis!

    Sans oublier que dans certains endroits dans le sud, à majorité afro-américaine, lors de la journée de vote, ils installent un seul isoloir, dans un endroit difficilement accessible alors que dans les endroits à majorité blanche, on retrouve 10-15 isoloirs dans une grande salle facilement accessible.

  36. chrstianb dit :

    Pour m’amuser, j’ai cliqué le nom de certaines villes en Caroline du Nord sur Google Maps. Le découpage est proprement hallucinant! Un exemple: la ville de Raleigh
    https://www.google.ca/maps/place/Raleigh,+Caroline+du+Nord,+%C3%89tats-Unis/@35.8167,-78.7223401,11.32z/data=!4m5!3m4!1s0x89ac5a2f9f51e0f7:0x6790b6528a11f0ad!8m2!3d35.7795944!4d-78.6381626

  37. 430a dit :

    Le diable dans les détails.

    1. Ricky In Tampa dit :

      the proof is in the pudding

  38. ducalme dit :

    OHIO 12th- Du gerrymandering ? ? ?

    La victoire du républicain Troy Balderson est confirmée par le Canvassing Board, mais on peut se demander si ce district n’est pas taillé sur mesure pour le GOP.

    Le vote pro-démocrate de Columbus (comté de Franklin) est noyé avec six autres comtés républicains.

    https://www.cleveland.com/open/index.ssf/2018/08/troy_balderson_officially_wins.html

    https://www.nytimes.com/interactive/2018/08/07/us/elections/results-ohio-special-house-election-district-12.html

  39. Ce pays va finir par imploser, mais comment les blanc racistes vont s’en sortir après, je crois que finalement il y aura y aura une guerre civile dans le sud. Les hispanique et les noirs ne se laisseront pas enlever leurs citoyenneté et seront supportés par le nord. Bon ça c’est mon opinion , mais j’avoue ne pas être experte.

Répondre à Pierre Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :