Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1573104-cest-grand-jour-pour.jpg

Donald Trump était tout pimpant ce matin dans le Bureau ovale en annonçant une entente préliminaire entre les États-Unis et le Mexique concernant un aspect important de l’ALENA, à savoir les règles d’origine des pièces automobiles. «C’est un grand jour pour le commerce», a-t-il déclaré en vantant un «très bon accord». Le président américain est aussi revenu à plusieurs reprises sur le nom de l’ALENA (NAFTA en anglais), qui est appelé à changer selon lui. «J’aime à appeler cet accord, l’accord commercial États-Unis Mexique, je trouve que c’est un nom élégant, je pense que NAFTA a des connotations très négatives pour les États-Unis», a-t-il déclaré en présence de responsables américains et mexicains. Je dois avouer que tout ce théâtre me rend sceptique.

L’accord peut être interprété comme un moyen de pression sur le Canada, qui n’a pas participé à cette phase des négociations. Dans une série de tweets matinaux, le président mexicain Enrique Peña Nieto a souligné l’importance de reprendre d’ici la fin de la semaine les négociations trilatérales entre les partenaires de l’ALENA. Le président Trump a cependant laissé planer un doute sur la tenue de telles négociations. Après avoir promis d’appeler Justin Trudeau «sous peu», il s’est plaint de nouveau de la taxation canadienne des produits laitiers américains et menacé d’imposer des tarifs sur les automobiles importés du Canada.

Le scepticisme tient aussi au fait que toute révision de l’ALENA doit être approuvée par le Congrès américain, qui n’est pas au même diapason que Donald Trump sur la question du commerce international, ainsi que par les partenaires des États-Unis. Et il ne faut pas oublier que plusieurs autres dossiers contentieux doivent être négociés entre les États-Unis et le Mexique. Bref, Donald Trump ne peut pas encore crier victoire. De toute façon, ses commentaires sur le «succès» de son sommet avec Kim Jong-un nous ont déjà fait comprendre qu’il fallait traiter tout ce qui sort de sa bouche en matière d’accord international avec prudence.

(Photo AFP)

98 réflexions sur “Quand Trump vante un accord avec le Mexique

  1. ghislain1957 dit :

    Deux mots sur trois qui sortent de la bouche du Moron In Chief sont soit pour se vanter ou soit pour mentir. Pour ce qui est du troisième, il ne sait pas ce qu’il veut dire!

    1. Michèle dit :

      « Pour ce qui est du troisième, il ne sait pas ce qu’il veut dire!« 
      Comprend-il seulement ce qu’il fait ? 🙄

    2. Pierre dit :

      Pas seulement ce qui en sort mais ce qui y rentre…

    3. Henriette Latour dit :

      👏🤣

    4. kintouai dit :

      @ghislain1957 «Deux mots sur trois qui sortent de la bouche du Moron In Chief sont soit pour se vanter ou soit pour mentir. Pour ce qui est du troisième…»

      …c’est un gaz intestinal (sachant où se trouve sa bouche).

    5. March dit :

      Le troisième est pour dénigrer un adversaire.

    6. A.Talon dit :

      «Pour ce qui est du troisième, il ne sait pas ce qu’il veut dire!»

      Covfefe!

      «Trump has used some bizarre words and phrases that left people scratching their heads — here are 8 of the worst»
      https://www.businessinsider.com/trump-made-up-words-confusing-phrases-2017-11

  2. mrchose dit :

    Novembre approche.

  3. @ Monsieur Hétu,

    Vous écrivez : …toute révision de l’ALENA doit être approuvée par le Congrès américain….

    Maintenant la question : Est-ce qu’une entente Mexique-USA doit elle aussi être approuvée par le Congrès???

    SI oui, on est encore loin de la coupe aux lèvres que Montréal l’est de se tremper les lèvres dans la coupe

    1. Bartien dit :

      Ou même Québec !!

      1. @ Bartien

        Ben là faut pas exagérer, il y a d’infimes chances que cet accord Mexique-USA aboutisse ce qui est quand même plus que Québec et la Coupe 😉

      2. Bartien dit :

        Je sais, mon côté exagérateur…..vous avez bien dit infimes chances ? Honnêtement c’est sûrement plus qu’infimes !!

    2. treblig dit :

      @Gilbert duquette ( le correcteur tient fortement à vous appeler disquette)

      Tout les traités internationaux doivent être approuvé par le sénat. Ce qui inclut les traités militaires, diplomatiques et économiques

      1. @ treblig

        Merci beaucoup de la précision.

  4. Oups

    J’aurais du écrire : Si oui, Trump est encore plus loin de la coupe aux lèvres que Montréal l’est de se tremper les lèvres dans la coupe

    1. Bartien dit :

      Ou même Québec !! Ça s’applique quand-même 🙂

  5. treblig dit :

    Trump à absolument besoin d’un succès dans ses négociations internationales. Ce simili accord avec le Mexique arrive à point nommé. Sans vouloir minimiser le Mexique, ce sont les négociations avec le Canada qui sont la priorité des sénateurs et des gouverneurs du Nord et du Nord Est industrialisés des États-Unis. Le Canada est le principal client ou fournisseur ( souvent les deux) de 35 états américains. Le Canada a bien fait son travail en le rappelant aux autorités politiques des états concernés.

  6. Guylaine dit :

    « … qu’il fallait traiter tout ce qui sort de sa bouche en matière d’accord international avec prudence. »

    lol, pourquoi préciser « en matière d’accord international »? Il faut traiter TOUT ce qui sort de sa bouche avec prudence. Et même avec scepticisme! Et incrédulité!

  7. jeani dit :

    Le gros tas est très content, il a signé (?) une entente bilatérale avec le Mexique pour isoler le Canada et continuer à jouer les gros bras avec un pays plus petit que le plus greatest pays!

    De plus, tout en ne connaissant pas vraiment les chiffres, il y a certainement plus de voitures « made in USA » qui entre au Canada que l’inverse.

    Et, même si nos voitures sont « made in Canada (numéro de série débutant par le chiffre 2), il y a un très grand nombre de pièces qui sont fabriquées aux USA.

    Je suis bien fier que ma voiture japonaise ait été fabriquée au Canada.

    Numéro de série débutant par 2 = Canada
    Par 3 = Mexique
    Par 1 ou 4 ou 5 = USA
    Par 8 = Brésil

    1. Samati dit :

      Selon le défunt pacte de l’auto, le Canada devait produire 10% des voitures pour le marché canadien/américain (basé sur le pourcentage de la population). Ce pourcentage a grimpé à plus de 20%, ce qui a créé un certain mécontentement du coté américain (principalement des syndicats).

      J’ignore quel est le pourcentage aujourd’hui, mais il est surement au dessus de 10%. La faible valeur de la devise canadienne favorise la fabrication au Canada des voitures pour le marché américain.

      Les fabricants automobiles seraient réticents à changer les règles du jeu pour satisfaire aux politiques à courte vue de Trump.

  8. Navy dit :

    Il faudrait rappeler au Nobel de la turpitude que les tarifs actuels ont été négociés dans le cadre les accords passés qui sont en vigueur. Il faudrait aussi qu’il parle des taxes imposées sur plusieurs produits importés aux USA comme le coton. Enfin, s’il veut parler de vrai libre échange, il devrait d’arrêter de subventionner son agriculture et là on parlera des vraies affaires. La GO n’est subventionnée.
    http://www.rcinet.ca/fr/2017/05/31/alimentation-se-defaire-de-la-gestion-de-loffre-ne-garantirait-pas-des-prix-moins-chers/

    1. treblig dit :

      Le Wisconsin, le Minnesota le Maine, le Vermont ( en fait tous les états limitrophes à la frontière canadienne ) vivent une crise de surproduction du lait qui pousse les prix à la baisse. Et les agriculteurs produisent encoe plus pour compenser la baisse des prix. Un cercle vicieux.

  9. Guylaine dit :

    Et le Canada devrait se rapprocher d’autres pays pour le commerce international. Laisser sécher les USA un peu…

  10. Pierre s. dit :

    —————

    Bien simple

    Ca lui prend absolument une bonne nouvelle.

    1. @ Pierre S.

      …Ca lui prend absolument une bonne nouvelle….

      Il n’a qu’à écouter la bonne nouvelle économique TVA : https://www.tvanouvelles.ca/argent/bonne-nouvelle-economique

      1. Bartien dit :

        Vous m’avez devancé de quelques minutes !!! Mais moi je pensais à la bonne nouvelle TVA présentée par General Motors (à l’époque).

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      «Ca lui prend absolument une bonne nouvelle.» Oui, quitte à s’en inventer une. Le bonhomme nous a habitués à ne jamais prendre sérieusement ce qu’il dit. Attendons la suite avant de tirer des conclusions.

  11. 45 n’a pas digéré encore la déclaration de Justin au G7 et le Canada est un petit marché (bien que nécessaire). Alors il menace encore d’augmenter les tarifs sur les voitures pour faire peur à Justin afin obtenir un accord en sa faveur. Négocier pour lui équivaut à menacer. Faut pas plier, je crois que le congrès est de notre bord.

    1. el_kabong dit :

      @marie4poches
      « … le Canada est un petit marché (bien que nécessaire). »

      Pas si petit que ça, le Canada est le plus gros client des USA…
      Pour le clown orange qui est supposément un businessman, c’est une drôle de façon de traite son plus gros client…

      1. malgré nos 36 petits millions d’habitants? je savais qu’on était très important mais pas à ce point. Tant mieux alors!

  12. Pierre s. dit :

    ———————–

    ceci dit, rien de vraiment concret

    Juste des semblants d’entente sur des trucs que
    trumps a lui même scrappé. tellement contre productif
    de l’amateurisme crasse en terme de diplomatie.

    1. Il crée un problème, le règle et crie victoire. Sa seule façon de gagner.

      1. A.Talon dit :

        Correction: Il crée un problème, fait semblant de le régler et crie victoire.

  13. Pierre s. dit :

    ———–

    Gilbert Duquette.

    Il n’écoute que les stupidités de Fox news.

    1. @ Pierre S.

      Tout à fait d’accord.

  14. kyrahplatane dit :

    Toujours faire diversion, ne plus parler de John McCain.
    trump hais Justin Trudeau, il en est jaloux de lui et c’est pourquoi il essaiera de faire foirer
    les ententes avec le Canada.
    trump n’a pas voulu répondre à aucune question sur John McCain après la surréaliste conférence avec le
    nouveau président du Mexique.

    1. @ kyrahplatane

      Sait-on jamais, les funérailles politiques de Trump seront peut-être plus grandiose que les funérailles de Monsieur McCain.

      1. kyrahplatane dit :

        Gilbert Duquette J’aime!!!

      2. Et ce sera les seules funérailles grandioses qu’il aura et il sera là pour les voir.

      3. darrylfzanuck dit :

        oui,ils seront nombreux, pas seulement les politiciens,ils voudront etre certains qu’il soit mort.

      4. @Darryl
        on parle de ses funérailles politiques qui seront grandioses

    2. A.Talon dit :

      «Toujours faire diversion, ne plus parler de John McCain.»

      Attendez de voir la stupidité qu’il nous réserve pour le jour des funérailles du sénateur McCain. Pas question pour le show-man orangé de laisser la vedette aux autres, ne serait-ce qu’une seule journée. ‘Mean’ jusqu’à la toute fin. Faites une recherche sur Google avec les mots-clés «McCain funeral» et vous verrez qu’on ne parle que de la mesquinerie de l’Andouille-en-Chef.

  15. Pierre s. dit :

    —————

    ah oui, finalement, as t’il obtenu des
    Mexicains qu’ils payent la totalité de son stupide mur ???

  16. titejasette dit :

    « …je trouve que c’est un nom élégant, je pense que NAFTA a des connotations très négatives pour les États-Unis… » – DT

    Explique-toi, Espère de taré ! Son langage plait à sa Base. Si le nom de l’entente est « élégant » alors c’est bon ! On n’a rien à cirer du nom de l’entente. C’est bon parce que ça protège les emplois américains ? C’est rentable et avantageux pour les Amer-ricains ? C’est Huge !

    … Tout le monde est content…

  17. Pierre s. dit :

    —————-

    avec la succession des stupidités d’échanges grossiers
    avec Omarosa, les joueurs de la NFL, la culpabilité de
    son avocat et de son chef de campagne, les avancés de
    Robert Mueller et enfin la cinquantaine de tweets débiles
    qu’il a fait depuis 10 jours, ca fait curieux de le voir faire
    quelque chose en lien avec le job de président.

    comment expulser quelqu’un qui fait une job aussi extraordinaire ???

    Donald Trump va passer à l’histoire comme la pire farce et la
    plus grosse supercherie de l’histoire de la présidence américaine.

    1. A.Talon dit :

      «ca fait curieux de le voir faire quelque chose en lien avec le job de président.»

      Une erreur, sans doute, qu’il corrigera à la première occasion. Il n’a jamais véritablement travaillé de sa vie et ce n’est certainement pas aujourd’hui qu’il commencera.

  18. P Girard dit :

    J’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi le Canada n’était pas à la table des négos de l’Alena. Selon certains journaux, c’est le Canada qui s’est retiré dans l’attente que les USA et le Mexique règlent certains différents entre eux (si c’est ça, ça apparaît une stratégie étrange). Selon d’autres, c’est les USA qui ont écarté le Canada pour ajouter de la pression sur lui ensuite (ça apparaît plus logique). Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas une bonne chose.

  19. Guy Gibo dit :

    Boffff…. Rien de neuf pour le moment… On ne parle que d’un accord préliminaire avec des discussions qui doivent se poursuivre. Le seul aspect positif était probablement la conversation du Président du Mexique qui me semblait passablement optimiste bien que celui-ci ait fortement insisté sur la présence du Canada… Alors il faudra voir mais c’est toujours bon pour les élections à venir quand on laisse croire qu’il y a u ne entente magnifique et extraordinaire. Aucun détail bien sûr mais ça c’est le modèle Trump et on commence à le connaître.

    Ça lui prenait néanmoins quelque chose de positif ce matin pour un peu faire oublier les effets du décès du Sénateur McCain dont on parle à temps plein sur tous les réseaux américains depuis trois jours…

    C’est loin d’être réussi pour Trump quand on lit les messages qui affluent de par le monde sans parler ceux de sa famille. Assez bas tout de même que le drapeau américain ait été remis tout en haut de son poteau après une demi-journée à demi mat… Sans doute une crisette de Trump qui revenait hier soir de son weekend de golf.

    On n’aura sans doute jamais vu un personnage public aussi « pourri »…

    PS. Cette conférence de presse sans contenu va probablement noyer l’intervention du Président français qui défendait aujourd’hui l’idée d’une organisation militaire européenne regroupée puisqu’on ne peut plus vraiment faire confiance aux USA…. BRAVO!!!!!!!!!!

  20. RICK42 dit :

    « Il y a 35 États américains pour qui le plus gros client, c’est le Canada. Alors, ces gens-là sont inquiets. »
    (Paroles récentes de l’ex-premier ministre Jean Chrétien)
    Le Canada est donc un marché essentiel pour la majorité des États américains. Trump ment encore comme un arracheur de dents quand il dit avoir conclu (en principe j’imagine)une entente bi-latérale avec le Mexique. Ceci dans le but évident d’isoler le Canada dans ces négociations à trois. Trudeau devra se tenir debout.

  21. Mariette Beaudoin dit :

    Je suggère le titre suivant à l’auteur qui voudra écrire un livre sur le mandat de Trump à la Maison Blanche : Brouillards.

  22. kyrahplatane dit :

    L’accord ne passera pas au Sénat sans inclure le Canada.

  23. Mariette Beaudoin dit :

    Et en langue québécoise : Chnoutes. Avez-vous d’autres idées, pour qu’on puisse rire un peu ?

    1. gigido66 dit :

      Bouilli pour les chats…?

    2. gigido66 dit :

      Pour faire plus intergalactique: Le trou noir des Amériques.

  24. Guy Gibo dit :

    En effet cet accord ne passera pas l’étape du Sénat si le Canada n’est pas inclut d’une manière ou d’une autre… Encore du vent et rien que du vent pour le moment.

    Finalement en écoutant Trump on a l’impression que la seule chose qui compte est de faire disparaître le nom « ALENA »… Détruire c’est tout ce compte semble-t-il et au diable les conséquences.

    1. A.Talon dit :

      «Détruire c’est tout ce compte semble-t-il et au diable les conséquences.»

      Ça résume assez bien son mandat présidentiel jusqu’à maintenant. À part son mur mexicain, il n’a d’ailleurs jamais eu de projet de société à proposer aux Américains.

  25. kyrahplatane dit :

    @ Guy Gibob
    Quoi le drapeau américain n’est plus en demi berne sur la Maison Blanche?

    1. gl000001 dit :

      Le drapeau, le pays, la population se sont fait berner.

      1. Autrement dit :

        Vos traits d’humour, vos réparties, sont éblouissants et essentiels à ce blogue. Bravo!

      2. gl000001 dit :

        Merci

      3. Henriette Latour dit :

        👏🤣

  26. Pierre s. dit :

    ———————–

    Et qu’on le veulent ou pas , le décès de J McCain
    ca représente politiquement un républicain de moins au
    sénat dans l’immédiat.

    Et soyez assuré que pour les funérailles et les différents hommages
    qui seront rendus à John Mc Cain dans la prochaine semaine, il sera
    très difficile pour Trump d’occuper le haut du pavé. Surtout que la
    famille McCain a insisté pour que Barrak Obama prenne la parole.

    Pour Trump c’est l’équivalent d’un solide coup de pelle ronde en pleine face

    1. gigido66 dit :

      C’est pour qu’il gigote pour se mettre à l’avant plan!

      1. gigido66 dit :

        …désolée., mon correcteur!
        Il gigote pour se mettre à l’avant plan

  27. Pierre s. dit :

    ——————–

    Trump a beau essayer de faire disparaitre tout l’héritage de
    Barrak Obama … rien n’y fasse

    Car aux funéraille du sénateur républicain John McCain, la famille
    a insisté pour que ce soit le président Obama et non l’imposteur Trump
    qui soit présent et s’adresse publiquement aux gens.

  28. Guy Gibo dit :

    @Pierre s.

    Le drapeau a en effet été remis à sa place dès hier soir, soit après le retour de Trump de son weekend de golf. Sans commentaires…

  29. Guy Gibo dit :

    @Pierre s.
    En fait ce n’est pas la famille qui a demandé la présence d’Obama… C’est la volonté exprimé par McCain lui-même soit que les ex présidents Bush et Obama soient présents et qu’ils puissent s’adresser à l’assemblée présente. Le Sénateur avait également émis le souhait que Trump ne soit pas invité…

    C’est dur pour l’égo d’un narcissique… La semaine sera intéressante car il cherchera bien un moyen pour avoir préséance dans les infos nationales. N’est-ce pas ce que Trump a tenté aujourd’hui avec l’annonce d’un accord « préliminaire »… Ça va en prendre un peu plus probablement.

    Et puis rien, NIET’ concernant le Mass shooting de Jacksonville alors que le Président et FoxNews n’ont cessé la semaine dernière de nous entretenir sur un crime commis sur une jeune fille… Ah oui bien sûr! Dans ce cas on parlait d’un immigrant alors qu’à Jacksonville on n’en sait rien encore.

    1. gigido66 dit :

      Il n’y avait donc personne avec une arme pour défendre ceux qui n’en avait pas ? Faudra remédier à ça!

    2. Gilles Morissette dit :

      @Guy Gibo

      « Et puis rien, NIET sur le Mass shooting de Jackonsville alors le président et FoxNews n’ont cessé la semaine dernière de nous entretenir sur un crime commis sur une jeune fille »…

      il n’en parlera pas non plus. Le tireur de Jacksonville n’est pas un intégriste musulman, ni un mexicain voleur, violeur, trafiquant de drogue, ni un de ces immigrants voleurs de job, etc.

      Il s’agit d’un bon blanc américain pure laine (David Katz) de Baltimore, un vrai « gamer » qui a participé à de nombreuses compétitions et qui a déjà gagné un tournoi Madden en 2017. Il ne correspond pas au profil du criminel-type, version du Gros-Enfoiré-En-Chef.

      Donc, ça ne vaut pas la peine d’en parler ni d’offrir nos pensées et nos prières aux victimes et à leurs familles ». Comme je l’ai écrit: « Trou-Du-cul un jour, Trou-Du-Cul toujours ».

  30. Guy Gibo dit :

    Petite histoire des négociations de l’ALENA qui n’a absolument rien à voir avec OBAMA mais plutôt avec le Parti Républicain.

    « Les négociations ont été lancées par le gouvernement des États-Unis sous la présidence de George H. W. Bush, avec le premier ministre canadien, Brian Mulroney et son homologue mexicain, le président Carlos Salinas de Gortari. L’Accord a été signé le 17 décembre 1992 et est entré en vigueur le 1er janvier 1994. »

  31. Toile dit :

    Heuh…suis – je dans la bouillie de pomme de terre ou quoi ? Ce fou furieux avait il évoqué une question de sécurité nationale pour renier la signature à l’entente de l’Aléna pour ce faisant exclure la nécéssaire intervention du Congres ou bedon les dispositions contenues à l’accord ( les 6 mois requis) ? Si c’est la 1ere alternative, ça ferait ultra bizzare que d’un côté le congrès est zappé pour que l’autre il soit requis.
    Je dois etre dans les patates.
    Anyway, tout ou à peu près tout ce qui sort de sa bouche ne vaut à peu près rien. Il doit se frotter les mains juste à imaginer apposer un graffiti immense qu’est sa signature sur un 1/3 de page.

    1. treblig dit :

      Trump à utilisé une clause dite de sécurité nationale, datant de l’époque de Kennedy, pour imposer des tarifs supplémentaires au détriment des ententes existantes. Bien sûr c’est un prétexte. Mais c’était la seule façon de contourner rapidement le sénat.

      Mais toutes nouvelles ententes internationales doivent être approuvé par le sénat. La constitution est formelle sur ce point. Trump ne pourra invoquer cette fois-ci la sécurité nationale .

  32. eau-vive dit :

    Moi ça m’inquiète que le Canada ne fasse pas partie de cette entente de principe.
    J’ai peur que Trump cherche à nous isoler pour mieux nous menacer et nous exploiter.
    M.Hétu vous dites que tout ce théâtre vous rend sceptique alors je suis mieux de ne pas trop m’en faire et d’attendre la suite des événements.
    Des fois je suis portée à prendre tout ça trop à coeur, c’est pourquoi j’aime fréquenter ce blogue.
    En lisant vos billets et les différents points de vue des blogueurs je comprend mieux, ça me permet de faire la part des choses
    et de prendre une saine distance de tout ce qui se passe de négatif avec ce personnage toxique.

    1. @ Eau-vive

      Comme Treblig m’a répondu, le Congrès doit approuver les ententes commerciales internationales. Il passera beaucoup d’eau d’ici là.

      Lors de l’annonce, le Président du Mexique a dit qu’Il voulait que le Canada participe à la prochaine ronde.

      Et finalement, Rick a bien fait de nous informer que pour 35 États, c’est le Canada qui est leur plus gros Client international.

      Je crois que vous pouvez dormir en paix.

      P.S. Moi aussi j’étais inquiet ce matin lorsque j’ai lu cette nouvelle, mais grâce au blog de M. Hétu et ceux qui y participent, je me suis calmé 😉

      1. eau-vive dit :

        Merci Gilbert. Je pensais que j’étais seule dans mon cas.

      2. @ Eau-vives

        …Je pensais que j’étais seule dans mon cas….

        On est plusieurs à être dans le même cas à propos de l’impact actuel de Trump sur nos vies.

        De mon côté, avec mon emploi à la maison (daytradding) tout ce que dit ou pense Trump a un impact sur ma job.

        P.S. Le daytradding n’est pas pour devenir millionnaire loin de là c’est pour avoir une vie  »normale à petit revenu » comparée à mon ancien emploi.

  33. 430a dit :

    Trump est comme un bâton merdeux. Par quelque bout qu’on le prenne, on se salit toujours…

    1. Autrement dit :

      Embêtant : le bâton est creux en plus et plein de la même matière. Il ne faut pas essayer de le prendre et s’en tenir loin, d’un coup qu’un REP soufflerait dedans.😁

  34. Lecteur-curieux dit :

    Si c’était du vrai libre-échange, les accords seraient tellement courts et simples qu,’ils soient multilatéraux ou bilatéraux que cela ne ferait aucune différence.

    Zéro droits de douanes et libre circulation des marchandises et personnes du moins si cela peut être rentable économiquement. Le moins de formalités administratives que possible, le moins d’avocats impliqués que possible.

  35. Guy Gibo dit :

    @eau-vive
    Vous parlez d’une entente de principe… Dans la vraie vie on parle bien d’une entente préliminaire avec des négociations qui se poursuivent. Donc pour le moment que du vent à mon sens.

    Je viens de parcourir les news un peu partout et les Mexicains insistent toujours fortement sur la présence du Canada, incluant le Président mexicain lors de sa conversation avec Trump. Alors il faudra attendre d’autant plus que les négociateurs affirment que ça prendrait encore des semaines avant de conclure alors que le négociateur des USA dit que ce sera fait à la fin de la semaine.

    Je suis aussi sceptique de M. Hétu.

    PS. Bon retour M. Hétu… Toujours un plaisir de vous lire tout en soulignant le travail de votre collègue que j’espère bien relire à l’occasion.

  36. Angelica dit :

    Comme après la rencontre avec Jean-Claude Juncker, Trump a crié victoire le lendemain.

    Il y a une trêve dans les hostilités commerciales avec l’Europe pour l’instant, mais c’est tout! Rien n’a bougé!

  37. Niouininon dit :

    Quelques commentaires en complément à ceux des autres ci-haut:

    – le Canada a aussi eu des rencontres individuelles avec les USA pour l’ALENA, donc ne se sent pas exclus

    – on n’a pas entendu parler du Mur ni des tunnels, pour protéger la frontière USA. Une accalmie ou bien c’est le Mexique qui construira ce mur à sa frontière sud?

    -McCain a autant d’impacts mort que vivant, faut le faire quand même…! Il a bien calculé sa dernière jambette au POTUS, tout cela bien mérité et avec un message clair de son parti.

  38. darrylfzanuck dit :

    Tout cela est de la bullshit pour mettre de la pression sur le Canada,et pour son fameux mur? Qui va payer? Que va t-il dire à sa vase?j’avais la soluton il y a quelques semaines,soit que le département lui annonce que le mur est terminé et tres beau et que Hillary Clinton est tombée du coté mexicain lors de l’inauguration…

  39. igreck dit :

    Qu’est-ce con fait des propos d’un cro**eur doublé d’un menteur et d’un abruti ? R-I-E-N ! Car d’une manière ou d’une autre vous êtes perdant. L’Exé-cul-tif de ce pays est gangrené par la médiocrité et le Judiciaire est inflitré par le premier. Reste le Législatif qui, s’il ne corrige pas les errances du POTUS, entraînera la chute définitive d’un pays qui fut jadis parmi les plus grands (dans le sens noble du terme). Sur quoi, 355 millions de Ricains, il doit bien y en avoir qq uns qui peuvent sauver ce qui reste de dignité politique au sud de notre frontière !!?!

  40. Petardalafarine dit :

    Ce qui est inquiétant, c’est que le gouvernement mexicain de gauche n’a pris que quelques semaines pour trahir son allié, le Canada, pour s’aplatir devant Trump. Avec des amis comme ça, aussi bien déchirer l’Alena et assumer des temps difficiles à court terme.

    Des alliances avec les actuels gouvernements américain et mexicain, qu’est-ce que ça vaut? Le prix à payer est-il justifié? Doit-on accepter l’humiliation en plus des conditions financières défavorables?

  41. Gilles Morissette dit :

    L’Enfoiré-En-Chef un menteur compulsif. Au plan politique, il a besoin de redorer un peu son blason après la désastreuse semaine qu’il a connu et sa honteuse attitude lors de l’annonce du décès du sénateur McCain. Ce n’est pas sans raison que ce dernier a demandé à ce que le Salopard-En-Chef ne soit pas invité à ses funérailles.

    Il est tellement minable qu’il va tout essayer pour détourner l’attention médiatique de ce moment solennel où tous les Américains, peu importe leur allégeance politique, s’uniront pour rendre un dernier hommage à ce grand héros. Trou-Du-Cul un jour, Trou-du-Cul toujours.

    Tout comme monsieur Hétu, j’attends avant de voir les résultats de cette négociation. Rappelez-vous le Sommet de Singapour. Potus 45 se vantait d’avoir réussi à négocier un quasi traité de paix avec la CDN. On sait maintenant que c’est faux et que l’Idiot-En-Chef s’est fait rouler dans la farine par le « Rocket Man ».

    Certains pensent que le fait que le Canada ait été mis de côté lors de cette négociation est un mauvais signe. Je ne le crois pas. Nous comptons sur de nombreux alliés au Congrès et n’oublions pas que plusieurs états américains dépendent des échanges commerciaux entre le Canada et les USA (Jean Chrétien parlait de 35).

    Trudeau devrait ne pas se laisser intimider par le Gros-Taré-En-Chef et ses puériles tactiques de négociations. Nous avons toujours l’Accord de Partenariat Transpacifique Global et Progressiste (PTPGP) dans notre manche si l’Orange Julep fait sa petite crise du bacon.

  42. A.Talon dit :

    «es funérailles politiques de Trump seront peut-être plus grandiose que les funérailles de Monsieur McCain.»

    Pour ses funérailles, je n’en suis pas certain. Tout dépendra du nombre d’amis intéressés qu’il lui restera une fois poussé dans ses derniers retranchements. Mais pour ses multiples méga-procès pour fraude, sédition et haute trahison, par contre, nul doute qu’il n’y aura pas d’égal dans toute l’histoire des États-Unis d »Amérique. The Greatest Show on Earth.

    1. A.Talon dit :

      Erreur de signalisation.
      Commentaire adressé à Gilbert Duquette 14h08.

    2. @A.Talon

      funérailles politiques de Trump, pas celles de sa mort

  43. treblig dit :

    @petardalafarine

    L’exécutif ( la présidence et le secrétaire au commerce international ) mènent les négociations avec les autres pays pour des ententes commerciales. C’est un privilège qui appartient à l’exécutif uniquement. Le sénat ou la chambre des représentants ne peuvent négocier avec d’autres pays quoique ce soit.

    En revanche, grâce à la séparation des pouvoirs, le sénat doit approuver ces ententes internationales . C’est son privilège exclusif. Dans la vraie vie, la présidence et le sénat vont négocier les termes d’une entente acceptable pour les 2 parties

  44. titejasette dit :

    Les hommes d’affaires canadiens subissent une grande incertitude depuis que les négociations sur l’ALINÉA traînent en longueur. Leurs projets d’investissements sont toujours sur des tablettes, et ce, depuis un an. Ils transfèrent cette incertitude au Fédéral (sur nos politiciens) et la pression est plus forte aujourd’hui avec la signature de l’entente avec le Mexique.

    Si Trump croit que le Canada se garochera pour signer n’importe quoi, ouvrez bien vos yeux et regardez nous aller. Je ressens une sorte de plaisir malsain de la part de l’Orange de se venger sur notre Justin => Quelqu’un (Brennan ?) a déjà dit que cela le rend ivre de pouvoir, cela lui donne l’impression d’être puissant (quand il parlait d’enlever la cote de sécurité à un paquet de monde)…(pensez-vous que ca le fait b*nder ?) Bah, dans la situation ou il est, il va prendre tout ce qui passe!

    Nos relations commerciales sont-elles plus bénéfiques si c’est tripartite ? Non, je n’en crois pas. De toute façon on n’a plus le choix. Mais là, ce n’est pas mon dada !

  45. Angelica dit :

    Moi depuis le G7, quand il n’y a rien de signé concrètement rien n’est vraiment officiel.

  46. Math dit :

    @treblig dit :
    27/08/2018 à 15:06
    « Trump à utilisé une clause dite de sécurité nationale, datant de l’époque de Kennedy, pour imposer des tarifs supplémentaires au détriment des ententes existantes. Bien sûr c’est un prétexte. Mais c’était la seule façon de contourner rapidement le sénat.
    Il a contourner par la clause de la sécurité »

    Il a contourné avec la clause de la sécurité national. Soit. Mais s’il s’avère que cette raison est bidon, le sénat ne peut pas exiger que ça soit annulé? Ou au moins exigé des arguments « valable » pour garder ces tarifs?
    math

  47. sorel49 dit :

    Je crois qu’on a tort de dire que l’entente préliminaire
    USA-Mexique n’est rien. Nous ne savons rien présentement des détails qui entourent cet accord, par exemple sur l’ industrie d’automobile, sur l’agriculture . J’ai écouté ce matin la conférence de presse de Trump et de Nieto via une ligne téléphonique du bureau ovale. Même si je diminue de beaucoup les menaces de Trump à l’endroit du Canada, une étape a été franchie sans le Canada.

    Mme Freeland annule son voyage en Ukraine pour aller à Washington. En quelque sorte, le Canada nous sommes en mode de rattrapage

  48. Guy Gibo dit :

    sorel49
    Je ne crois pas que quelqu’un ait dit que cette entente préliminaire c’est rien…

    C’est tout simplement qu’on n’en sait rien, absolument rien pour le moment sinon une conversation téléphonique avec le Président du Mexique qui quittera ses fonctions en décembre.

    D’ailleurs j’ai été étonné de voir que cette conversation semblait improvisée plus qu’autre chose… Pas de liaison téléphonique… En fait tout m’a semblé un montage de dernière minute pour un show télé. L’insistance du Président du Mexique sur la présence du Canada a de quoi laissé songeur.

    Trump dit qu’il présentera l’accord vendredi au Sénat… Ses négociateurs disent qu’il leur faudra encore des semaines pour conclure. Beau show de télé pour le moment.

    1. boileauvive dit :

      Oui, on voyait très bien que, du côté Mexicain, on marchait sur des oeufs pour ne pas trop contredire le Nobel de l’épais qui parlait encore des 2 côtés de la bouche !
      Le schtrump orange essayait de mettre des mots dans la bouche du leader mexicain qui semblait se tortiller comme une tortilla à l’autre bout du fil.

  49. Guy Gibo dit :

    Avant vendredi Trump annoncera probablement la même chose avec la Chine… Un autre accord préliminaire. Il faut nourrir la base et ça presse.

    Trump est de plus en plus isolé sur le plan politique… et encerclé sur le plan judiciaire.

  50. Pierre S. dit :

    —————————–

    Dans le monde du génie tres stable …

    Je n’irait pas aux funéraille de McCain parce que lui
    il ne viendra pas aux miennes.

Répondre à marie4poches (@marie4poches3) Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :