Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

10-xp-Avenatti-wing-ding-jumbo.jpg

«Nous devons être un parti qui combat le feu par le feu. Quand ils s’abaissent, je dis: frappons plus fort.»

Michael Avenatti, avocat de Stormy Daniels, prononçant son premier discours en tant que candidat possible à l’élection présidentielle de 2020 à Clear Lake, dans l’Iowa, où il a appelé le Parti démocrate à rejeter un conseil souvent cité de Michelle Obama à propos de Donald Trump et de ses alliés («Quand ils s’abaissent, nous nous élevons»).

(Photo AP)

115 réflexions sur “La citation du jour

  1. Bidulen dit :

    Ça veut dire quoi frappons plus fort?

    1. Descendons encore plus bas… Je suppose. 🙁

    2. Pierre dit :

      Ça rejoins un peu ce que disait Acosta de CNN avec Colbert l’autre soir soit tu les laissent tout faire ou coup pour coup et ces gens là sans scrupule tu frappe FORT un moment donné ils vont plier

  2. Guylaine dit :

    Oui, mettre un gros spot light sur la crochitude, mais faut pas se laisser aller à être malhonnête pcq j’ai l’impression que c,est ce dont il parle. Surtout s’il met ça en opposition avec ce qu’a dit Michelle Obama.

    1. Benton Fraser dit :

      Je crois plutôt qu’il affiche le précepte de Clausewitz:
      « La guerre est pa poursuite de la politique par d’autres moyens. »

      Je comprends que la citation de Michelle Obama a plein de sens… sauf envers une personne qui pense et agit comme un dictateur.
      Parce que le propre d’un dictateur est de s’abaisser tout en écrasant les autres… il n’y a pas de possibilité d’élévation.

      Un dictateur ne reconnaît qu’un chose, la force….

  3. Sueurs dit :

    Ce n’est pas tout à fait ma vision des choses si ce n’est que d’entrer dans leur jeux. Parler à la population en montrant que les USA sont en train de perdre le respect du monde entier et l’appui des alliés et qu’ Il mettrons des années à rebâtir la grandeur qu’ils sont en train de perdre.

    1. sorel49 dit :

      Je suis d’accord avec @Sueurs

      En vue des élections 2020: je ne crois pas que le parti Démocrate aux États-Unis devra se cantonner comme parti de la réaction aux politiques en zig-zag des Républicains. Les discours Démocrates doivent s’élever au dessus de cela, éviter les sujets qui divisent et offrir des alternatives sur des sujets qui rassemblent.

      Sur la scène internationale, le rétablissement des relations avec ses alliés doit être la priorité; sur la scène nationale, le bannissement des directives racistes, l’accès aux soins médicaux pour tous et la protection de l’environnement seront des thèmes porteurs.

      1. eau-vive dit :

        Je suis d’accord avec vous sur le fond, mais aujourd’hui on parle de la manière de l’attitude du futur candidat.
        Même avec les meilleures intentions et les meilleurs projets, si les démocrates ne gagnent pas, ils n’iront pas loin.

      2. Emma dit :

        @sorel49

        « (…) éviter les sujets qui divisent (…) »
        ————————–
        Quand on considère qu’ils sont divisés sur tout ce qui a de l’importance (fiscalité, environnement, éducation, santé, immigration, commerce…), il reste quoi, comme sujets qui rassemblent ? La guerre ?

      3. _________________
        @ sorel49 11/08/2018 à 10:17

        Tout à fait d’accord avec vous.

    2. NStrider dit :

      Je parage votre analyse d’un bout à l’autre. Je suis Obama (dans les deux sens dont on peut lire cette phrase) que ce soit Michelle ou Barak. Regardez l’attitude qu’ils ont eu et qu’ils ont, n’est-ce pas pourquoi tout le monde les admirent? Alors s’engager dans la voie contraire c’est renier leur héritage.
      Il faut dénoncer mensonges et abus fortement mais ne pas s’abaisser aux attaques ad hominem, qui ne font que démontrer la faiblesse de notre argumentation. N’est-ce pas pourquoi Trump et consorts horripilent tant? (entre autres)

      1. NStrider dit :

        Il ne faut pas oublier qui est le porteur du message, un avocat arriviste, mercantile et sensationnaliste, toujours en recherche des « Spotlights ». Je ne sais pourquoi ça me fait penser à quelqu’un d’autre dont l’attitude et les politiques n’ont pas ma faveur.

  4. fallaitquejteuldise dit :

    Combattre le feu par le feu; œil pour œil, dent pour dent; une bataille de cour d’école pour s’abaisser au niveau de Trump va écarter les américains des vrais enjeux. Vraiment pas ma stratégie. Par contre, il faut des arguments « populaires » pour rejoindre l’électorat pivot.

    1. Benton Fraser dit :

      Le véritable problème est le Congrès et le Sénat a majorité républicaine ne font pas leur jobs de contre pouvoir…
      Pire encore, ils collaborent au saccage de la démocratie américaine!

  5. P-o Tremblay dit :

    Moi je suis d’accord. Le parti démocrate s’adresse à l’intelligence des électeurs… Et sa fonctionne pas… la preuve D TRUMP. Les democrates resterons démocrates ce sont les indécis qu’il faut aller cher her et de toute évidence ils répondent à la méthode Trump.

    1. Achalante dit :

      Je ne sais pas. Je pense que c’est nécessaire, jusqu’à un certain point. Les épouvanteux (c’est comme ça que j’appelle ceux qui s’adressent aux émotions négatives pour faire peur aux gens sur des sujets qui n’ont rien de réellement dangereux quand on compare; voire ceux qui crient au terrorisme au niveau de l’immigration, quand la plupart des attaques de type terroristes sont le fait de personnes blanches nées aux États-Unis; ou encore la peur des agressions sexuelles pour empêcher les personnes transgenres d’utiliser les toilettes de leur choix) utilisent les mensonges et l’exagération comme principale arme. Et comme ils s’en prennent aux émotions primaires des gens, ça marche un peu trop bien. Il faut un moyen de les contrer, et ce n’est pas avec des arguments raisonnés que ça marche.

      Mais en même temps, se battre au même niveau, c’est faire leur jeu. Ceux qui croient déjà aux insanités des épouvanteux croiront alors qu’ils ont raison, parce qu’ils se font attaquer. (Oui, c’est l’un des raisonnements alambiqués qui marchent; « s’ils se défendent, c’est qu’ils ont quelque chose à cacher! ») Et ceux qui les attaquent deviennent automatiquement l’ennemi, et ils n’écoutent plus les arguments.

      Alors que faire? Je pense que la réponse se trouve au hockey. Ok, pas exactement, mais c’est de là que me vient l’idée : on fait appel aux « plombiers » pour protéger les joueurs des blessures. Donc, il faudrait avoir une faction aussi indépendante que possible des Démocrates (ou autre groupe politique d’allégeance libérale — non, je ne parle pas des Libéraux du Québec ou du Canada) qui se batte en rendant coup pour coup, Laissant les mains propres aux vrais politiciens qui peuvent alors y aller d’un discours rassembleur.

      Mais même ça, j’ai peur que ça ne marche pas. Quelqu’un fera quand même le lien, criera au coup monté ou à la collusion, et… Quelqu’un retrouverait probablement ce commentaire pour justifier leur accusations.

      Non, j’ai peur qu’il n’y aie pas de solution, autre qu’une grande révolution qui amènera un nouveau statu quo à partir duquel la société pourra se reconstruire. J’espère juste qu’il n’y aura pas trop de morts…

  6. noirod dit :

    Bof ! Des beaux mots de politichiens . Interprétables a souhait. Ne rien dire tout en parlant.

    Triste en ta que malgré le nivellement par le bas imposé par le gros cave et la chute des U.S.A. qui se dessine, personne , personne ! tout parti confondu n’ est un brin assez charismatique pour partir un mouvement ou une poussière d’ espoir.

    C’ est clair que le futur de l’ Amérique appartient aux jeunes et que cette génération véreuse doit se faire tasser.

  7. RICK42 dit :

    Ça pourrait vouloir dire: À chaque mensonge de Trump il faut répondre sans relâche avec des faits…tout un travail vu la quantité de mensonges et d’exagérations de la Citrouille débités à coeur de jour… Ne pas en laisser passer un sans répliquer!

    1. sorel49 dit :

      Pour les élections du mid-term, c’est évident la mêlée,
      pas beaucoup de temps pour faire des discours en arabesque .😀
      La stratégie des Républicains “ Aidez nous à garder la présidence Trump”,
      Celle des Démocrates “Donnez nous la majorité au Congrès, la seule manière de contrôler Trump”.

    2. Benton Fraser dit :

      Et lis répliquent à leur tour, sans effort de recherche des faits:
      « Fake news! »

  8. 430a dit :

    Il semble, en effet, que c’est le seul language qu’ils soient en mesure de comprendre.

  9. Mistigrinet dit :

    Combattre le feu par le feu …

    Frapper plus fort …

    Des généralités à la Trump, ce genre de FORMULES TOUTES FAITES, on va pas loin avec ça. On a assez d’un Trump sans en avoir de nouveaux.

    Que l’avocat de Stormy Daniels parle plutôt de choses CONCRÈTES et RÉELLES telles que :

    – de l’importance d’aller VOTER

    – parler des DROITS BAFOUÉS ou LÉSÉS chez tant d’enfants et les familles aux USA (santé, part à la richesse nationale, immigration, etc)

    – parler de l’importance d’AIDER LES AUTRES PAYS plutôt que de jouir à la Trump en cherchant à en faire souffrir davantage leurs habitants (Turquie, Iran)

    – parler de l’importance de respecter sa parole plutôt que de la trahir selon notre humeur du moment

    – rappeler l’importance des DROITS HUMAINS, de la DÉMOCRATIE véritable et de l’ENTRAIDE entre les gens et les peuples (pas juste le droit du plus fort à la Trump)

    – parler de l’importance aussi d’imposer une éthique obligatoire au président au niveau de sa présidence afin d’éviter d’autres dérives à la Trump, en particulier sur les réseaux sociaux

    – etc.

    Bref, de parler de choses importantes (et concrètes, et réelles, et véritables) comme ça, pas de débiter à la Trump des slogans ou des formules toutes faites afin d’aller chercher l’émotion et non le vrai.

    1. Richard Desrochers dit :

      Excellent programme de discours électoral

    2. Jean11820 dit :

      Oui tout à fait d’accord, mais je suggérerais aussi d’appeler les «plombiers» comme l’a suggéré une autre personne ci-avant.

  10. stemplar dit :

    HS

    Merde, il est bipolaire le mec, ou quoi?

    Donald Trump via Twitter

    https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1028275158342098944

    1. ________________
      @ stemplar 11/08/2018 à 09:59

      Quossé ça ??? Il est sur un « high » ?

  11. Ricky In Tampa dit :

    Si les Démocrates n’ont rien de mieux à offrir que l’avocat d’une pornstar qui poursuit Trump pour non-respect d’un « nondisclosure agreement » de $130,000, on est pas sorti de l’auberge.

    1. Cyto dit :

      Sujet différent, je lisait à propos d’un rally à Tampa de Trump il y a pas longtemps, je me demandais, localement, comment ça a été perçu? Pas seulement la presse locale, les gens dans la rue, à la radio, ils en ont dit quoi?

      1. Ricky In Tampa dit :

        Je ne suis pas une bonne référence, je ne regarde pratiquement plus les nouvelles locales.
        D’ailleurs, j’ai entendu parler du rally de Trump à Tampa…en lisant ce blogue;)
        Les américanos du coin n’étant pas tres politisés (exception: mon vieux voisin d’origine Polonaise!),
        et ayant souvent une peur de bleue d’émettre une opinion en personne (hors-Twitter et hors-Facebook),
        j’ai lâché le morceau…

      2. Cyto dit :

        Donc d’ne certaine manière ce rally a passé pas mal sous le radar, sauf pour les fans hardcore, de ce que je comprend. Merci! Ça rassure, en fait

      3. Ricky In Tampa dit :

        @Cyto
        Je crois que oui…

        PS: J’ai eu la chance d’assister à ce rally de Barack Obama en Sept. 2012.
        https://go.spcollege.edu/obama/

  12. A.Talon dit :

    «Nous devons être un parti qui combat le feu par le feu. Quand ils s’abaissent, je dis: frappons plus fort.» (M.Avenatti)

    Que dit-il au juste? S’il prétend que le parti démocrate doit devenir nettement plus agressif, répondre coup sur coup aux turpitudes répulibanes et s’adresser lui aussi (jusqu’à un certain point) aux émotions du citoyen lambda, alors je suis d’accord. Mais s’il prétend que les Démocrates doivent s’abaisser au même niveau que les trumpeux en utilisant les mêmes méthodes nauséabondes (mensonges, insultes et démagogie), PAS D’ACCORD.

    Au fait, Me Avenatti ne serait-il pas plus crédible dans sa démarche politique personnelle s’il se contentait de se consacrer uniquement à la défense de sa cliente la plus célèbre? D’autant plus que cette cause a un fort relent politique susceptible de nuire grandement à l’Andouille-en-Chef. Mais s’il tient à ce point à faire de la politique active, il ferait sûrement une contribution plus utile à son parti en se présentant à un niveau inférieur tel que représentant ou sénateur au congrès de son état.

    1. Paquerette Palardy dit :

      @A.Talo
      Il ne vous est pas venu à l’ idée que tous ses sparages avec Stormy Daniels ètait pour ce faire du capital politique…

      1. Gilles Morissette dit :

        @Paquerette Palardy

        Il ne vous est jamais venu à l’idée que ces « sparages » avaient peut-être un fond de vérité.

      2. A.Talon dit :

        @ Picouille hallucinée 120h35

        Peut importe les motivations profondes de Me Avenatti, mon bon Picotte. Ce qui importe, c’est que l’argent utilisé pour tenter de faire taire Ms Daniels à quelques jours des élections présidentielles constitue une DÉPENSE ÉLECTORALE ILLÉGALE. Et une fraude de cette envergure a toujours d’importantes conséquences devant la Justice et devant les électeurs.

      3. Benton Fraser dit :

        On ne peut pas s’en sortir, un avocat poursuivrait Trump parce qu’il aurait fait un « hold up » par le passé que ce serait quand même du capital pllitique de sa part!

    2. Petardalafarine dit :

      Les démocrates sont presque 2 ans en retard pour leur reconstruction et n’ont pas encore de candidat crédible pour les Primaires. C’est la défaite qui les attend en 2020 avec des candidats bouffons comme cet avocat qui n’est pas plus apte à gouverner que Trump.

      1. A.Talon dit :

        «n’ont pas encore de candidat crédible pour les Primaires.»

        Inutile. il n’y a jamais de leader d’opposition au moment des mid-terms. Ce n’est pas dans les traditions politiques américaines. Quant aux candidats éventuels à la présidence, ils se déclareront tout au long de l’année prochaine.

        «C’est la défaite qui les attend en 2020 avec des candidats bouffons comme cet avocat»

        Il ne se rendra pas aux Primaires, le système démocrate des super délégués y verra dans le pire des cas. Dans ces circonstances, il ne cherche donc qu’à augmenter sa notoriété. Parce que la notoriété peut rapporter énormément aux États-Unis.

  13. Nikoniste_99 dit :

    HS: Trump dit qu’ il est contre tous les genres de racisme et de violence, comment peut il insinuer ceci quand il est le premier a le faire.

    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201808/11/01-5192714-trump-condamne-tous-les-types-de-racisme.php

    il essaie de faire de la comédie ou quoi? quel con!

    1. A.Talon dit :

      Bah! Hitler prétendait bien être pacifiste, moins d’un an avant d’essayer ses nouvelles armes dans la guerre civile espagnole. Le mensonge grossier est le propre des despotes.

      «Si vous aviez demandé à une personne quelconque se trouvant parmi la foule qui manifestait le 16 mars 1935 son enthousiasme si l’on estime ici que la mesure que j’ai prise ce jour-là pourrait amener la guerre, on vous aurait regardé avec ébahissement. Le peuple allemand ne veut pas la guerre. Il veut être pacifique et heureux, mais avant tout il veut être à même de se respecter.» (Adolph Hitler)

      SOURCE:
      « Adolf Hitler en mars 1935 : «Le peuple allemand ne veut pas la guerre» »
      Article d’archive paru dans Le Figaro du 19 mars 1935.
      http://www.lefigaro.fr/histoire/archives/2015/03/15/26010-20150315ARTFIG00148-adolf-hitler-en-mars-1935-le-peuple-allemand-ne-veut-pas-la-guerre.php

    2. Mistigrinet dit :

      À Nikoniste_99 : Certainement qu’il est le premier à faire du racisme, et ensuite il dira le contraire. Entre le FAIRE et le DIRE, il faut toujours regarder le FAIRE.

      trump est un peu comme le mari infidèle à sa femme, qui la trompe et la trump (jeu de mots), et ensuite devant sa femme il dira : …crois-moi : il n’y a pas mari + fidèle que moi !

      La même chose pour le racisme : trump (son nom ne mérite même pas de majuscule), or donc trump agira en parfait racisme, et ensuite il dira avec ses dents toutes blanches : … il n’y a pas moins racisme que moi !

      Juste du camouflage.

      Sais-tu Nikoniste_99 qui a fait les discours les + touchants pour la paix, de ce que j’ai lu personnellement au niveau des livres d’histoire et les biographies ? Hitler lui-même, aux années 1933 jusqu’en 1937 environ, alors qu’il faisait réarmer l’Allemagne à vitesse grand V. Vraiment de beaux discours, très touchants, qu’il a fait sur la paix et la tolérance entre les peuples, ces années-là. Cela calmait et apaisait la méfiance des pays voisins pendant que lui préparait une guerre réelle. Or comme tu sais, Hitler s’est trouvé à être responsable d’environ 50 millions de morts entre 1939 et 1945. Mais pour parler de la paix, il savait s’y prendre celui-là !

      Trump fait du camouflage, tout simplement, ce qui est une forme de comédie, pour sûr.

    3. Sueurs dit :

      Parce que selon lui il a droit de tout faire, la Loi c’est pour ses sujets….

  14. eau-vive dit :

    Avec un gars comme Trump, il ne faut pas s’en laisser imposer mais ça dépend de quoi Avenatti parle quand il dit « frappons plus fort »
    Si c’est pour tomber dans la même vulgarité, la même haine et les mêmes insultes tout azimuts alors là non je ne suis pas d’accord.
    Pour affronter Trump aux élections de 2020, ça va prendre quelqu’un qui va avoir la classe, l’intelligence et le charisme d’Obama.
    Mais il devra aussi être rusé,solide et batailleur comme un chat de gouttière pour ne pas se laisser écraser par le bulldozer.
    Je ne suis pas certaine que Avenatti possède toutes ces qualités. Mais il y a certainement quelqu’un qui va ressortir du lot.
    Moi aussi je fais d’avantage confiance aux jeunes. Est-ce qu’ils sont prêts ?

    1. eau-vive dit :

      Juste comme exemple pour illuster mon propos, je verrais bien Chris Cuomo, journaliste à CNN et frère d’Andrew Cuomo gouverneur de l’État de New-York. Il est intelligent, il a l’air honnête, il connaît la politique sur le bout de ses doigts et il a du front tout le tour de la tête tout en restant respectueux envers ses interlocuteurs.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Vous voulez un chat pour affronter Trump? Il ne vous faut pas un vulgaire chat de gouttière. Il vous faut LE CHAT BOTTÉ.

      http://clpav.fr/lecture-chat-botte.htm

      1. eau-vive dit :

        Lecteur curieux

        J’ai parlé d’un chat de gouttière parce qu’il doit continuellement batailler pour survivre, c’est surtout cette qualité que je voulais faire ressortir.

  15. captmichel dit :

    il serais mieux de reste dans le pôrno

  16. Apocalypse dit :

    Ouais … J’ame bien Michael Avenatti, mais pas tout à fait un départ prometteur.

    J’aime beaucoup mieux le ‘When they go low, we go high.’ de Michelle Obama.

  17. Gilles Morissette dit :

    Il est très tentant de servir aux à l’Orange Julep et à la bande de tarés qui le supportent la même médecine qu’ils servent à leurs opposants. Certains croient que ce pourrait être une tactique payante. Possible.

    Cependant le danger est que le Gros Salopard-En-Chef se serve de cette animosité pour radicaliser davantage son discours et solidifier sa base électorale. Ces gens là se nourrissent de la haine des autres et ils ont besoin de ça pour survivre. ils sont comme ces prédateurs qui deviennent excités à la vue du sang et qui ne peuvent plus retenir leur pulsion meurtrière.

    Je partage l’avis de « Mistigrinet ». Le discours des Démocrates doit demeurer positif. Ils doivent se présenter comme une alternative aux politiques rétrogrades du Gros larbin en parlant de sujets qui touchent directement la vie de millions d’Américains. Ils se doivent de véhiculer un message d’espoir qu’il est possible de faire les choses autrement afin de rendre le pays meilleur.

    Adopter la rhétorique de Potus 45 ne peut être que contre-productive car elle accentuera davantage la division et la haine qui gangrènent ce pays depuis trop longtemps. Les Américains seraient alors en en droit de se demander ce qui différencie les Démocrates des Républicains.

    Cependant, ça ne veut pas dire de demeurer silencieux face aux mensonges proférés jour après jour par lui. Les Démocrates se doivent d’y répondre mais avec une argumentation basé sur des faits de façon à mettre l’Idiot-En-Chef face à ses contradictions. Faire appel à l’intelligence et au GBS des électeurs peut être une tactique payante si on s’y prend de la bonne façon.

    Laissons Potus 45 et les membres de sa secte être les seuls à se rouler dans le trou de bouette. Ceux-ci sont imperméables à tout ce qu’on pourrait leurs dire. Ils sont irrécupérables. Les Démocrates ne doivent t pas perdre notre temps avec eux. C’est comme un candidat du PQ qui irait parler de souveraineté du Québec dans un comté libéral du West-Island.

    Les Démocrates doivent viser les districts où ils ont la chance de faire des gains. Les résultats obtenus par ceux-ci lors des dernières élections complémentaires dans des États ou districts où les Républicains l’avaient facilement emporté en 2016 démontrent que tout est possible.

    1. Michèle dit :

      @ Gilles Morrissette

      Bien d’accord avec vous! 👏👏

    2. Mistigrinet dit :

      À Gilles Morissette, pour dire que j’aime beaucoup la teneur de ton message, ainsi que la façon de l’avoir dit. À lire et à relire.

      Je voudrais juste ajuster un sous-point à propos du fait d’éviter le + possible des harangues à la trump, contre trump : c’est le fait que trump, au niveau des échanges basées sur les insultes et les blâmes, est un MAÎTRE, je ne crois pas que quiconque puisse le surpasser. Insulter et retourner les responsabilités (et les blâmes, et les insultes, et les critiques) sur les autres, trump est vraiment un AS, c’est là l’une de ses plus grandes forces. Ce qui fait que vouloir jouer à ce jeu avec lui, c’est perdu d’avance, car il est vraiment très bon à ce jeu.

      Par contre, sur le terrain des faits et de la réalité, et de la connaissance des lois aussi (et d’un tas d’autres choses aussi, car Dieu qu’Il peut être idiot sur un tas de truc, cet homme), là il peut être pris à revers ; bref, il faut savoir trouver les POINTS FAIBLES d’un ADVERSAIRE avant de statuer sur sa stratégie véritable à venir, à son endroit.

      Mais surtout : éviter de jouer à trump avec trump : il est vraiment trop habile à ce jeu, et en + il a une tribune d’environ 54 millions de followers sur twitter : dur à battre ça, en terme de visibilité

      Toujours trouver le point faible de la cuirasse de l’autre (d’ailleurs, même à ce jeu, trump est tristement habile …)

    3. Henriette Latour dit :

      👏👏

    4. AB road dit :

      @Gilles Morissette

      Vos commentaires sont tellement pertinents qu’on ne sent point le besoin d’en rajouter…

    5. Jean11820 dit :

      La différence est dans les banlieues, malheureusement regardez le résultat Ohio 2018, la banlieue ce Columbus «Delaware county encore républicain. Ce n’est pas gagné pour les démocrates.

  18. Martin cote dit :

    Je ne crois pas q’Avenatti soit le candidat idéal pour le parti démocrate..il surfe présentement sur popularite grâce sa cliente Storm Daniel…mais quand viendra pour le parti de choisir le candidat idéal pour les elections de 2020, ça va prendre un candidat plus charismatique….

  19. xnicden dit :

    Je suis pas mal d’accord avec A.Talon 10:15

    Mais je suis un peu irritée car je trouve que le manque de combativité des démocrates est un peu exagéré. Maxine Watters et Elizabeth Warren, pour ne nommer que ces deux là, qu’est-ce qu’elles font depuis novembre 2016, des petits points en buvant une tisane j’imagine?

    1. A.Talon dit :

      Les noms de la sénatrice Tammy Duckworth et de l’ex-sénateur Al Franken nous viennent aussi spontanément à l’esprit. Le problème, c’est que cette combativité ne semble pas être également répartie chez tous les élus démocrates au Congrès. Trop souvent au cours des derniers 18 mois, ils ont donné l’impression d’être amorphes, voire même encore assommés par le choc de la défaite de 2016. Une attitude qui devra changer drastiquement aux lendemains des mid-terms afin d’assurer la victoire aux élections présidentielles de 2020.

  20. Apocalypse dit :

    @Nikoniste_99

    ‘Trump condamne tous les types de racisme’

    Bon, ça arrange tout! Décidément, cet homme n’en manque pas une :-(.

    Parler, c’est facile et … cheap, alors en ce qui me concerne, c’est: ‘Put your money where your mouth is’.

    1. Benton Fraser dit :

      Trump peut bien s’auto-condamner puisqu’il peut aussi s’auto-gracier!

  21. Apocalypse dit :

    @Mistigrinet – 9h58

    D’accord avec votre point de vue!

    On ne doit pas tomber dans le piège de Donald Trump et s’en prendre à ses partisans.

    Tu parles de choses concrètes, comme vous dites, et tu vas parler avec CES partisans, tu risques d’en convaincre quelques-uns de te suivre. Il faut se rappeler que Donald Trump a gagné la dernière élection par la peau des dents (< 100k de votes dans trois états), alors comme on dit souvent: chaque vote compte.

    1. Mistigrinet dit :

      À Apocalypse : oui, bonne idée ça de parler devant SES PARTISANS, car il ne faudrait pas en convaincre beaucoup pour faire pencher la balance.

      Et comme tu as écrit, Apocalypse, trump a gagné la dernière élection par la peau des dents. Imagine si, par l’aide des russes sur les réseaux sociaux, CETTE AIDE lui aurait rapporté (mettons) UN MILLION DE VOIX pour trump (ou même deux ou trois cent milliers), alors cela voudrait dire que SANS L’AIDE DE LA RUSSIE trump aurait alors perdu l’élection.

      George Bush avait gagné l’élection grâce à des résultats hyper-serrés en Floride, et donald trump qui aurait gagné sa présidence grâce à des résultats hyper-serrés, mais dont les voix influencées par la russie aurait fait une différence…

      Incroyable.

      1. Richard Desrochers dit :

        La raison pour laquelle il ne servirait à rien d’utiliser le même type de discours que Trump, c’est qu’il a pour lui des déplorables fanatisés qui l’idéalisent et croient ses mensonges. Rien de tel chez les démocrates : aucun n’a de partisan inconditionnel au point de croire des mensonges ou des demi-vérités, des propos insultants, en tout cas certainement pas en nombre suffisant, de la part des démocrates. Et à quoi les républicains répondraient par des mensonges encore plus odieux.
        Et pour tenter de percer la carapace des fanatiques, il faut dans des formules laconiques relever les contradictions des politiques et des déclarations de Trump. S’adresser aux travailleurs pour ont perdu leur emploi ou leur pouvoir d’achat malgré les promesses. Comparer ce qu’eux ont obtenu et ce que les plus riches ont obtenu, par exemple. Mais pas dans une phrase trop longue !

  22. Lecteur-curieux dit :

    Ce gars là n’est qu’un petit opportuniste qui se cherche de la pub. Au final? Il ressemble à Donald Trump mais en moins gros, moins fort, moins dangereux.

    Il peut divertir mais le plus tôt que les Démocrates écarteront ce BOUFFON mieux cela sera. S’il réussit à rester jusqu’en 2020? Il va se faire démolir, ruiner à VIE. Que ce soit par Trump,par les Républicains, par les Démocrates ou les trois en même temps! Hey le ZOUF, tu veux jouer dans la cour des grands ? Tant que tu nuis pas trop tu peux rester en vie mais quand ils en auront assez tu vas te faire HACHER MENU.

    Même par des DÉMOCRATES ? Certain,l’image de gentils c’est pour les naïfs qui ne connaissent pas le tabac. LE SILENT ASSASSIN va arriver et te poignarder dans le dos quand tu ne t’y attendras plus. Ce sont toujours des métaphores. Un sniper de la politique ce n’est pas avec un gun mais l’exécution est aussi sommaire.

  23. Layla3553 dit :

    Je ne peux pa croire que cet homme veut se présenter à la présidence.

    En 2017 a cause d’une poursuite de 28 700$ il a dû faire faillite

    Au début, si je me souviens bien avec l’affaire Stormy, il avait été soupçonné d’avoir des visées politiques, ce qu’il avait démenti.

    On peut lire aussi sur WIKI
    « En 2018, le cabinet d’avocats d’Avenatti a été soumis à un jugement de 10 millions de dollars devant un tribunal américain des faillites. [46] Avenatti a également fait défaut sur un jugement de 440 000 $ en arriérés d’impôts, pénalités et intérêts qu’il était personnellement tenu de payer en vertu d’un autre règlement de faillite. Le bureau du procureur des États-Unis a affirmé devant le tribunal qu’une requête en paiement serait déposée contre Avenatti. [46] Eagan Avenatti avait participé à la procédure de faillite du chapitre 11 et, en décembre 2017, avait accepté de verser 4,8 millions de dollars en frais impayés à un ancien partenaire, 2 millions de dollars en arriérés et 1 million de dollars à d’autres créanciers. [47] En juin 2018, l’ancien associé a déposé devant le tribunal de la faillite des États-Unis une demande de privilège sur tous les frais juridiques pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars auprès de clients dans 54 affaires, dont Stormy Daniels.

    1. eau-vive dit :

      Layla

      Merci pour ton commentaire Layla. Ça aide à se faire une idée du bonhomme.
      Un deuxième Trump? non merci.

  24. Racza dit :

    Si son désir est que les gens ne votent pas, il a raison. Si il veut la victoire des démocrates il a tort. Allez au boulot bon sang!!!

  25. Aube2005 dit :

    Quelle crédibilité a-t-il pour qu’on lui prête attention?
    Parce qu’il est l’avocat d’une escorte!
    Les vrais enjeux sont ce qui touche le quotidien de la majorité de la population américaine.
    Si, de démontrer que les gens se sont fait avoir et qu’ils rejettent ces valeurs alors les américains n’auront qu’eux à blâmer.
    Ils vivront avec ce qu’ils méritent.
    Çà signifiera que la majorité sont des tarés.
    En espérant qu’ils se réveillent.

  26. Bojarski dit :

    Un type violent, dénigrant l’élévation obamienne, se sentant le droit de prétendre à la charge suprême par le seul fait qu’il est connu grâce aux médias, ça vous rappelle pas quelqu’un?

  27. Peace&Love dit :

    Perso. j’essaie le plus souvent possible d’agir avec respect, bonté et courtoisie en toute circonstance (y’a des exceptions, bien sur, je suis humaine).

    Plus jeune, quand pour justifier et excuser un geste que j’avais posé, je disais à ma mère  »oui mais un tel l’a fait, je peux le faire aussi », elle me répondais  » s’il va se jeter dans le fleuve, vas-tu y aller » c’était une façon de dire  » si la personne fait des conneries t’es pas obligé de l’imiter ».

    Trump, je le trouve monstrueux. Pis sa gang, ce sont des suiveux qui ne semblent pas réfléchir.
    Si frapper plus fort c’est faire comme eux puissance mille. J’ai pas envie, je passe mon tour.

  28. Lecteur-curieux dit :

    Sa citation n’est pas bonne. Ce n’est pas le feu par le feu qu’il faut mais de démontrer sa SUPÉRIORITÉ SUR L’ADVERSAIRE. Mais jamais en PSEUDO-INTELLOS pédants, bobos, victimaires et politically correct.

    Ru Paul avait parlé d’Hillary Clinton la vantant de pouvoir être une vraie «b_tch». Cela ne ressemble pas du tout à madame Clinton. Une vraie aurait mordu les couilles à Donald et les aurait arracher. CRUELLA. Le Doc Mailloux pro-Trump avec sa métaphore de la travailleuse sociale à lunettes roses était plus proche de la réalité.

    Êtes-vous capables de comprendre une métaphore ?

    Tu veux gagner ?

    IL FAUT :

    1. Être comme le CH de 1976 face aux Flyers de Philadelphie. Où est ton GUY LAFLEUR? Où est LARRY ROBINSON (voir vidéo). Tu ne deviens pas un club de goons, tu es un club de gagnants qui peut jouer tous les «systèmes» de jeu.

    2. Faire comme le KARATE KID et s’entraîner à devenir un champion et non juste se plaindre. Tu as le meilleur prof MIYAGI et tu sais faire le COUP DE LA CIGOGNE (CRANE KICK). Si Clinton avait su le faire, Trump aurait perdu!

    1. Ricky In Tampa dit :

      Cette version est encore meilleure: https://youtu.be/S-RB_Nrg8_w

      1. Ricky In Tampa dit :

        Oups. Voila:

    2. Ricky In Tampa dit :

      Version SNL du Karate Kid..LOL!!
      https://youtu.be/I9ihIfoWl3Q?t=2

      1. Lecteur-curieux dit :

        Le petit Daniel est un peu victime mais apprend à affronter ses peurs. Avec Miyagi tu peux les battre leur prof John Kreese est un imbécile, malheureusement Donald Trump lui ressemble. OÙ EST LE MIYAGI DÉMOCRATE?

    3. Lecteur-curieux dit :

      Pour la métaphore du hockey, le parti Démocrate joue comme un club de RINGUETTE ou comme une ligue amicale peu importe la communauté ou l’orientation sexuelle… Des scouts, l’âge d’or ou un groupe LBGT ou encore de latinos peu importe. C’est du hockey,de la ringuette ou du ballon-balai pas vraiment compétitif. La ringuette peut être compétitive mais c’est un autre sport.

      Hockey féminin, peu importe l’orientation sexuelle des joueuses. Ta joueuse bien plus petite est-elle capable d’aller affronter CATHY CHARTRAND des Canadiennes dans les coins de patinoire ? Cela c’est UNE VRAIE JOUEUSE DE HOCKEY. Si elle a peur ou que cela est rendu TROP DUR. Bien DÉBARQUE DU CIRQUE !

      «GO HARD OR GO HOME». Hommes ou femmes c’est un sport physique. Le dosage peut se discuter entre gouverneurs de vos ligues.

      Trump? On dirait qu’il n’y a pas d’arbitres pour l’envoyer au cachot, l’expulser ou le suspendre . Ou peine capitale, le bannir à vie!

  29. Layla3553 dit :

    Quand tu dois citer en partie sans la nommer Michèle Obama, et que dans l’autre partie tu rabaisses ce qu’elle a dit …ça part mal.

    On peut lire aussi « Parfois, son langage était presque apocalyptique. »

    Le Parti démocrate, a-t-il dit, « ne se bat pas moins pour la survie de notre république » et le fait contre « un homme qui veut revenir en arrière, pour nous renvoyer à l’âge des ténèbres ».
    Dans un tel combat, a-t-il poursuivi, « nous devons honnêtement nous demander si ceux pour lesquels nous luttons peuvent se permettre notre DOUCEUR. ».

    Vraiment pas sérieux à mes yeux cette candidature.La dernière phrase m’interroge beaucoup.

  30. kintouai dit :

    J’ai nettement l’impression que la campagne qui vient va être extrêmement sale (à côté, celle de 2016 va apparaître comme un débat d’enfants de choeur). Les Répus sont, comme dirait Jacques Demers, encu… au pied du mur, Ils utiliseront toutes les vacheries, tous les mensonges, toutes les turpitudes possibles et imaginables pour sauver leur peau. Et le Gros Salopard ne sera pas en reste avec ses incitations à la haine, ses propos incendiaires et ses appels aux plus bas instincts des Américains.

    Ceci, sans compter sur les milliards qui pleuvront comme jamais sur cette campagne et qui en fera sans doute la plus coûteuse de toute l’histoire du pays. Les salopards du 1% ne veulent pas perdre les avantages de la présence à la Maison Brune d’un traître à son peuple, qui a renié toutes ses promesses à l’égard de la population en général.

    Il est inutile de convaincre les tarés de Trumpistes, ll faudra donc miser sur les indépendants, qui représentent environ 35% des voteurs enregistrés chez les Blancs, 23% chez les Noirs et 32 % chez les Hispaniques (http://www.people-press.org/2016/09/13/2-party-affiliation-among-voters-1992-2016/) en espérant qu’ils ne seront pas trop contaminés par les poisons que chercheront à leur faire avaler les salauds de Répus.

    Je préconiserais un mélange de messages positifs (amélioration des programmes de santé, des conditions de travail et des services à la population — en gros, amélioration du quotidien des Américains — tout ce qui touche au portefeuille), d’attaques indirectes contre l’administration actuelle, qui a sacrifié le bien-être général pour de petits intérêts particuliers et l’intérêt général du pays pour des alliances avec des dictatures, tout en reniant les ententes avec les alliés de toujours, et d’attaques directes basées sur des faits (tous les abus de pouvoir, entorses à l’éthique et à la morale du Gros Salopard et de sa clique). Tout en martelant, bien entendu, l’importance d’aller voter.

    Ne reste plus qu’à espérer que les Américains comprendront l’urgence de la situation.

    1. lanaudoise dit :

      Ceci est un perronisme et non une citation de Jacques Demers. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Perronisme

      1. Lecteur-curieux dit :

        Une inspiration de perronisme. Les perronismes étant là pour se moquer de Jean Perron à la radio et alors pas un bon communicateur mais avec les journalistes de l’écrit avant il se faisait comprendre.

        Et Richard Hétu serait un des meilleurs pour défendre Jean Perron lorsqu’il a été coach du CH. On ne parle pas de celui de 110%. Le même dans un rôle différent peut passer pour un tôton. Hétu lui était là pour couvrir la saison 1985-1986. Pas Richard Labbé.

      2. _______________
        @ lanaudoise 11/08/2018 à 13:12

        Vous venez de m’apprendre ce qu’est un perronisme.. Je suis ignorante du monde sportif . Pour moi, excluant l’orthographe, le mot perronisme se rattachait à Juan Pèron, dictateur argentin !!! 🙁

  31. sorel49 dit :

    Pour alimenter la discussion « répliquer ou ne pas répliquer », je viens de lire à l’instant la falsification de Trump Jr sur la popularité de son père l’Andouille. Il avait fait passer la popularité de Trump de 40% à 50% devançant de ce fait la popularité du président Obama restée à 45%.😔😭 ( triste à pleurer)

    https://www.washingtonpost.com/news/the-fix/wp/2018/08/10/trumps-approval-hits-50-percent-in-a-doctored-poll-graphic-shared-by-his-son/

  32. Apocalypse dit :

    Certain(e)s sont négatifs envers Michael Avenatti, mais le gars n’est pas un imbécile, ce qu’il est toutefois, c’est un homme SANS expérience politique. En ce qui me concerne, il devrait passer son tour et laisser des gens plus expérimentés sauter dans l’arène.

    Pas certain du tout que Michael Avenatti ne ferait pas le jeu de Donald Trump et ne l’aiderait pas plutôt à obtenir un second mandat, si tant que ce dernier soit encore président en 2020 … LOL

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ce n’est pas une question d’intelligence ni d’expérience mais de calibre. Pas de taille pour le baseball AAA mais voudrait jouer pour les RED SOX DE BOSTON ou tout autre club MLB.

  33. Moi je crois que ce que fait Avenatti en ce moment, c’est procurer un adversaire au 45 parce qu’en ce moment, il n’y en a aucun.

  34. Lecteur-curieux dit :

    Autre image, clichés faisant penser aux Républicains et Démocrates. RBO à Génies en Herbe.

    ST-JEAN-DE-BOSCO = RÉPUBLICAINS

    ENTRAILLES-LES-OIES= DÉMOCRATES

    QUI GAGNE? On veut quoi pour de vrai? Ni un, ni l’autre.

    1. Lecteur-curieux dit :

      St-Jean-de-Bosco ce sont les Républicains Trumpists. Pas les Flanders,Smithers ou Skinner. Pas les espèces de gays dans le placard ou de trop pudibons ou de garçons écrasés par leur maman. Ce sont plus les gros bras pas de tête,les affreux ou les Gorilles de La Planète des singes.

  35. Gilbert Duquette dit :

    Ce que je n’aimais pas de Madame Obama avec son quand ils s’abaissent élevons nous est qu’il n’y a pas de riposte.

    Frapper fort mais de façon intelligente. Pas besoin d’expliquer un mensonge de Trump et de rétablir les faits cela prend de l’énergie et du temps autrement plus que de mentir. Toutefois une réponse simple du genre :

    Donald tu ment et tu le sait
    Je ne commente pas les mensonges de Trump
    Son commentaire est trop stupide pour que je m’y attarde
    L’insignifiance n’a pas sa place en politique, c’est pourquoi j’ignore Trump

    Ce genre de réponse frappe fort et vise directement au coeur Trump soit son narcissisme, l’humilie en l’abaissant à un moins que rien.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Je vois le style désiré. Métaphore du hockey encore et comme joueur. Je préfère un PIERRE TURGEON OU UN PAT LAFONTAINE À UN DALE HUNTER.

      Pour gagner ? Tu le peux si tu as l’équipe et un peu de chance.

      Ce n’est pas seulement le style désiré,pour bien évaluer notre joueur, il faut le voir dans l’action. Pour les phrases, les mots ? Cela dépend qui les prononce. L’effet va varier, tu incarnes un personnage.

      En politique comme dans le sport. Lévesque qui plutôt que de se faire accompagner de ses gros canons, amène Claude Charron avec lui qui n’était pas pris au sérieux au Canada anglais. René faisait-il exprès pour perdre?

    2. Lecteur-curieux dit :

      Vous ressemblez trop à Chelsea Clinton ou même à Xavier Dolan, la popularité sera présente mais insuffisante pour gagner.

      Je ne serais pas plus capable bien que je puisse avoir quelques idées. Savoir les choisir et les appliquer,il faut la bonne équipe et le bon candidat. Comme observateurs, on le constate plus après coup. AVANT ? On peut vouloir le candidat parfait ou au contraire surévaluer une candidature.

  36. Gilbert Duquette dit :

    Une autre façon de frapper fort est de ressortir les promesses stupides de Trump du genre : je ne jouerai pas au golf, il n’y aura pas un président qui aura tant travaillé et d’y opposer les faits rapidement

    Je ne jouerai pas au golf = 250 jours de golf en 4 ans.

    Je travaillerai plus fort que tout autre président = nombre de rassemeblement partisan au frais de contribuable avec les coûts liés.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Les journalistes «libéraux» font cela depuis le début et à mon sens cela est peu efficace.

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gilbert Duquette

      « Une autre façon de frapper fort est de ressortir les promesses stupides de Trump du genre… »

      Pensez-vous sérieusement que sa base de consanguins va avaler ça? Si c’est le cas, c’est parce qu’il y aura eu une distribution générale de cerveaux aux USA!!!

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Ghislain

        Sa base non mais il se peut que plus d’indécis ou de centraux penche en faveur de démocrates s’ils répliquent de façon intelligente sans ouvrir la porte aux répliques.

      2. _______________
        @ ghislain1957 11/08/2018 à 13:25

        « Pensez-vous sérieusement que sa base de consanguins va avaler ça? Si c’est le cas, c’est parce qu’il y aura eu une distribution générale de cerveaux aux USA!!! »

        SAVOUREUSE réplique. 🙂

    3. Benton Fraser dit :

      …et une fois élu, je montrerais mes rapports d’impôt!

      Bon, c’est vrai qu’il ne s’attendait pas d’être élu…

  37. Mariette Beaudoin dit :

    La méthode Jack Layton a fonctionné ici face à Harper. Il n’a jamais attaqué son adversaire, mais il a montré son côté super charmant, toujours à l’écoute des gens et plein d’idées. Cela sera-t-il efficace chez les Américains ? En tout cas, c’est beaucoup plus tonique et surtout moins déprimant que Trump. Même les gens les plus gentils et respectueux que je connais ne peuvent s’empêcher d’être horripilés.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Mariette Beaudoin

      Oui elle fonctionné car pendant pendant que les conservateurs et libéraux se chicanaient et s’entredéchiraient la méthode de Jack pouvait fonctionner. Par contre, je ne sais pas si dans un système bi-parti cela peut fonctionner à moins d’avoir le charisme de Monsieur Obama.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Jack Layton n’a pas gagner face à Harper,les Québécois sont très peu à être conservateurs. Il a gagné face à DUCEPPE et allant l’affronter dans son comté !

      Tiens le NPD peut être viril? Ce n’est pas uniquement un parti de moumounes ? VOTONS NPD et bottons le derrière au BLOC. SOYONS ENSUITE UNE FORTE OPPOSITION À HARPER.

      Cela a marché,un bout malgré le décès de Layton mais on se reconnaît plus après et la jeune pouvait manquer d’expérience,elle survole la Chambre mais pogne les nerfs plutôt que de closer son intervention et plein de morons sur Youtube la ridiculise. Maintenant ? Elle a un discours féministe qui ne sort pas du lot.

      Cette fille là a quand même un charisme et elle est jolie tout en étant un peu enrobée. Ton physique fait partie de ton personnage.Jean Garon jeune doit être gros. Parizeau aussi.Liza Frulla doit être belle. Lise Payette qui ne serait pas grosse ne serait pas Lise Payette.

    3. Lecteur-curieux dit :

      https://www.tvanouvelles.ca/2011/04/23/layton-invite-les-quebecois-a-avoir-laudace-de-demander-mieux On a pas voté Layton pour être notre PM mais notre chef de l’opposition sauf une coalition improbable AVEC les libéraux.

      Ensuite si le parti en se recentralisant mais pas trop est bon et Layton toujours là… Le TRAVAILLONS ENSEMBLE pourrait mériter d’être le gouvernement aux élections suivantes plutôt que Trudeau.

      Layton,n’était pas anti-religion mais de quelle Église ? Unie avec des femmes pasteurs et pour le mariage gay civil comme religieux. DES VRAIS CHRÉTIENS PAS DES PHARISIENS.

  38. ghislain1957 dit :

    Sérieusement, je crois que la venue d’Avenatti et de la loi du Talion pourraient réveiller les endormis qui n’ont pas voté aux dernières élections. Ça va prendre un tel électrochoc pour que les américains se bougent les fesses et sortent ce gouvernement de merde du pouvoir.

  39. Paquerette Palardy dit :

    @A.Talon 10.57
    Tout ce que vous dites reste a prouver mon cher Talon, ce n’est pas fait…Avenatti a trop fait le clown avec Stormy Daniels, il ne lui reste aucune crédibilité….

    1. Benton Fraser dit :

      N’empêche que le clown des clowns, c’est Donald Trump!

      Et il n’a jamais eu de crédibilité!

      1. Bartien dit :

        Et que dire que ceux qui le croit et le défende, peu importe la tribune…même ici

      2. Lecteur-curieux dit :

        Heureusement pour lui et malheureusement pour ses adversaires cela fait en sorte qu’il soit SOUS-ESTIMÉ et ainsi il peut surprendre et vaincre. En ajoutant quelques tricheries de son crû.

        Crédibilité disons après 1996 n’est pas le bon mot. Ne pas le prendre au sérieux c’est très dangereux. Mais si tu fais juste te tenir loin ou assez éloigné pas de danger.

        Trump University? Dès que tu entends le nom,c’est PAS une université!!

        Il va s’obstiner pareil. Tu apprends le prix ? Il faut tu être crédule, naïf et poisson pour se faire embarquer là-dedans. Zéro esprit critique.

        Et Trump alors? C’est jamais lui qui est directement responsable. La distance peut être juste suffisante pour ne pas être poursuivi au criminel. L’arnaque porte pourtant son nom. La poursuite civile par contre oui et il la réglé à l’amiable.

        Les condos-hôtels à Toronto c’était pareil, Trump se déresponsabilise et à moins d’une réussite mirobolante, exceptionnelle avec un taux d’occupation archi-élevé,juste Trump allait faire de l’argent, pas les petits investisseurs.

        Si tu n’es qu’un petit client ordinaire ou un petit employé d’hôtel,tu fais tes affaires ou ta job et cela dure le temps que cela dure. Tu t’occupes de ce que tu connais.

        CRÉDULITÉ plus que CRÉDIBILITÉ.

        Très CRÉDIBLE COMME PRÉDATEUR. Cet homme veut quelque chose ? Il a presque tout obtenu ce qu’il convoitait ou il retire son offre,encaisse ses millions et part.

        Croire que ce n’est qu’un clown est une grossière erreur mais un coup que tu sais ce qu’il t’a fait tu peux revenir et gagner contre lui. Mais si tu ne te méfies pas ,il peut ruiner ta carrière,ta santé financière, ta santé tout court.

        https://www.npr.org/2016/10/10/497087643/the-analyst-who-gambled-and-took-on-trump

        Oui Marvin Roffman a battu Trump.

        Si Trump n’était pas psychopathe,s’il ne l’avait pas été dans ce cas, il aurait pu contredire l’analyste, exprimer en partie sa colère mais pas aller lui faire perdre son emploi. Et financièrement, Roffman avait raison sur toute la ligne.

        Roffman, lui c’est un homme que je respecte pour de vrai car côté finance il ne parle pas à travers son chapeau.

      3. Lecteur-curieux dit :

        Incroyable, l,article de NPR,je ne l’avais pas lu au complet. Marvin Roffman a voté pour Trump en 2016 et ce malgré ce qui lui a fait.

        Roffman est un homme très intelligent. Trump est selon lui et bien d’autres un génie du marketing. Celui basé sur l’intuition plus que l’analyse mais dans ce domaine cela te prend les deux.

        Génie du marketing mais vraiment pas un Mozart pour opérer des casinos.

        Pourquoi voter Trump ? Il ne le dit pas mais c’est un homme très riche qui a réussi. Le programme de Trump favorise les riches. Comme me disait un rentier/retraité « Moi,je vote avec mon portefeuille.»

        « And when it comes to handling the media and the press, I don’t think he takes a backseat to anybody. »

        LA VÉRITÉ EXPRIMÉE.

      4. Lecteur-curieux dit :

        Au final Roffman a été un homme très intelligent mais j’aime la conclusion du journaliste de Politico, il ressemble au Trump de l’époque. Lui ses assises financières sont très solides. Par contre,son argent, ses réussites, tout ce qu’il possède cela prend trop de place dans sa vie.

        Comme disait un ami quand j’étais jeune : «Quand tu as trop d’argent,tu deviens fou.» Cela commence à quel montant? Et quand tu en as pas assez pour de vrai?

    2. Lecteur-curieux dit :

      Paquerette…

      L’adultère et Trump?

      « Trump was asked by the New York Post whether he considered adultery a sin. “I don’t think it’s a sin,” he said, “but I don’t think it should be done.” »

      https://www.politico.com/magazine/story/2016/04/donald-trump-marvin-roffman-casino-lawsuit-213855

  40. AB road dit :

    Dans le fond, ce Michael Avenatti doit être un Républicain “déguisé“ en Démocrate.

    Il n’aime certainement pas Trump et il s’est dit que la seule manière de pouvoir se débarrasser de lui, étant donné que les Républicains ne semblent pas en être intéressés, c’est de se présenter en tant que Démocrate pour avoir une chance d’y parvenir.

    De par sa rhétorique, ça devient vraisemblable…

  41. papitibi dit :

    They go low; we go high…
    Ça a permis aux Dems de l’emporter au suffrage universel en 2016. Par une faible marge.
    Et de perdre le collège électoral.
    Crooked Hillary. Crooked Hillart. Obama IZZE a satanic Muslim. Born in Kenya…… blah blah.

    maintenant, imaginons un peu le candidat Démocrate (par hypothèse) Michael Avenatti enfoncer ce clouL Donald-le-fornicateur. Fornicatrump. Donald, champion poids lourd (très lourd) du pussy grabbing. Trump dégaine les mensonges plus vite qu’une arme semi auyomatique peut expédier des munitions…

    N’oublions pas; il y a plein de bons chrétiens dans la vase républicaine. Peut-être faudra-t-il les amener à se repentir de leur vote de 2016?

    Dans un combat de chiens – je sais que c’est illégal! – quand tu vois arriver un pitbull enragé dans l’arène, si tu veux la victoire, tu lui opposes un poodle bien coiffé? Un chiuhua d’apparence féroce?

    Moi, je ne dirais pas NON à un pitbull dans l’arène électorale pour affronter le fornicateur…

  42. Micheline dit :

    M. Hétu, vous êtes cynique, dire qu’il pleut au new Jersey. Cette nouvelle fait ma journée.

  43. darrylfzanuck dit :

    La premiere fois que j ai vu avenatti a cnn mon idee était faite; je ne le supporte pas;je change de poste sitot apercu;un KID KODAK de la pire espece

  44. Pile-Poil dit :

    Ils s’abaissent, élèvons-nous.
    C’est une façon de dire tout simplement, ayons de la classe. Ne nous abaissons pas.
    Que ce soit dans le langage, ou autrement. Agissons comme des gens éduqués et nous nous élèverons naturellement dans toutes nos actions. C’est une attitude globale. Pas une définition de stratégie ou de tâches. C’est un tout en soi. Cela impose le respect. Rester digne.

  45. igreck dit :

    Je crois comme plusieurs ici que l’angélisme n’a pas sa place dans la Trump Nation !

  46. pile-poil dit :

    igreck

    À moins que je me méprenne, l’angélisme n’a rien avoir avec l’éducation et les comportements avec classe. C’est en nous ou pas, d’être en mesure d’inculquer le respect. Et cela n’empêche aucunement de se positionner et de bien se faire comprendre. D’être ferme ou radical. L’angélisme relève de l’innocence.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :