Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

hoyneshooting-080318-2-e1533361441805.jpg

72 : nombre de personnes atteintes par balle au cours du week-end à Chicago, dont 13 ont perdu la vie, un bilan que l’ancien maire de New York Rudolph Giuliani a mis sur le compte de la mainmise des démocrates sur les rênes de la Ville des Vents.

Giuliani a profité de l’occasion pour exprimer son appui à l’ancien chef de police de Chicago et candidat à la mairie de la ville, Gerry McCarthy, qui a occupé un poste de direction au sein de la police de New York à une autre époque. Il l’a vanté en épelant de façon incorrecte son nom dans un tweet.

(Photo Chicago Sun-Times)

44 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Bidulen dit :

    Tout ce qui va mal, c’est la faute des démocrates ou d’Obama

  2. ghislain1957 dit :

    Aussi idiot que son patron. Ce sont pourtant les démocrates qui sont pour le contrôle des armes à feu et les républicains qui sont achetés par la NRA pour les promouvoir! Un autre qui est chanceux d’être en vie car le ridicule, contrairement aux armes à feu, ne tue pas…

    1. papitibi dit :

      Weapons don’t kill. Democrats do…
      Si les maudits chochialisses et autres démocrasses proposaient AU MOINS de ne désarmer que leur propre engeance mortifère et les peaux foncées…mais non, ils proposent de retirer aux désaxés à peau blanche et aux pauvres djihadistes le droit INALIÉNABLE de posséder une arme et de tirer sur les ennemis du peuple que sont les FAILED journaleux!

      Que c’est triste, tout ça!

  3. Toile dit :

    Bon,bon,bon, le clone du génie stable qui déraille à nouveau. Est-ce l’avocat de sa trumpitude qui parle ou le citoyen ? Ah… pis quelle est la différence ?

  4. Cyto dit :

    Ben oui, hein, le mur aurait empêché les criminels de gangs de rue mexicains de venir tirer du monde à Chicago. Stivident.

    1. Michèle dit :

      👏👏

  5. monsieur8 dit :

    «63 murders this weekend in Rahm Emmanuel’s Chicago » (Rudy G.)
    Il s’est aussi gouré en écrivant le nom de Rahm Emanuel (je ne sais pas d’où il sort son 63).

    N’empêche, ces chiffres font froid dans le dos. Chicago est la dernière ville Américaine que j’ai visitée, juste avant l’élection de Trump (je ne vais plus aux Zétats depuis qu’il est potus). J’avais adoré : le génial Bean, le parc et la superbe fontaine au bord du lac, Wrigley field, le musée d’histoire de la ville, la serre, la maison d’Obama, le magnifique campus universitaire…

    Ça me fait drôle de lire ces chiffres, de constater cette violence, avec, en mémoire, les bons souvenirs que j’en ai.

    Ça fini mal la journée disons…

  6. J’ai réussi à écouter hannity pendant 10 minutes. C’est la faute à Obama qui a eu 8 ans pour agir mais il a rien fait. C’est depuis son élection que la criminalité ne fait qu’augmenter.

  7. Cyto dit :

    J’aurais pu le mettre souvent ce vidéo-là:

  8. Toile dit :

    « Giuliani a profité de l’occasion pour exprimer son appui à l’ancien chef de police de Chicago et candidat à la mairie de la ville, Gerry McCarthy, qui a occupé un poste de direction au sein de la police de New York à une autre époque. Il l’a vanté en épelant de façon incorrecte son nom dans un tweet ».

    Ah ces maudits correcteurs

    1. Cyto dit :

      covfefe

  9. gl000001 dit :

    C’est clair. Ca prend un mur pour protéger la ville des quartiers trop chauds. 🙁

    1. A.Talon dit :

      Logique trumpeuse:

      Ça prend un mur pour isoler Chicago du reste du pays.
      Ça prend un mur pour protéger les états rouges des états bleus.
      Ça prend deux murs pour protéger les USA de leurs voisins.
      Ça prend un mur pour protéger la Maison-Brune du monde entier.
      Ça prend quatre murs pour enfermer WitchHunt Mueller.
      Ça prend un mur pour etc, etc, etc…

      1. Guy LB dit :

        Merci A.Talon :
        Grâce à vous, je comprends maintenant pourquoi on raconte qu’il y a des mécontents dans le personnel de la MB. C’est que ça murmure pas mal là-dedans…

      2. Benoit Forget dit :

        S’il s’agit de la Maison Blanche, je suggère un mur capitonné et la camisole de force en option.

      3. Alexander dit :

        Avec des murs, on crée des divisions. Diviser pour mieux régner.

      4. Michèle dit :

        « je suggère un mur capitonné et la camisole de force…. »

        Pas besoin d’être capitonné.

      5. gigido66 dit :

        Avis à ceux qui veulent ériger des murs: Les murs ont des oreilles, c’est bien connu!

    2. Benton Fraser dit :

      Sans doute construire un mur sur les grands lacs!

  10. C’est tellement triste! Il faut trouver des moyens d’aider Chicago. Chaque mort, chaque blessure est un drame. Mais pourquoi ce serait la faute des Démocrates? Parce qu’ils sont en faveur d’un contrôle plus sévère des armes à feu????

    1. A.Talon dit :

      «Mais pourquoi ce serait la faute des Démocrates?»

      Parce que ce sont des Démocrates, voilà tout. Logique trumpeuse.

      1. Cyto dit :

        Règle de présidence selon Trump:

        Toujours trouver un coupable sur qui rejeter la faute. Pas besoin que ça fasse du sens.

        La première règle, c’est:

        Toujours bullshitter (Bullshit forever)

      2. gl000001 dit :

        Pourquoi les paquebots sont blancs ?
        Parce que O-Ba-Ma !

    2. Lecteur-curieux dit :

      Car ils sont moins tough with crime, moins pour la répression, plus pour la réhabilitation. Le contrôle des armes à feu chez les gangs ne change pas grand chose.

  11. Lecteur-curieux dit :

    La guerre des gangs, c’est facile de blâmer les démocrates. Il reste possible qu’il faudrait plus serrer la visse à droite à ses gangs. C’est une possibilité mais… Avec des abus d’autorité?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Rudolph_Giuliani#P%C3%A9riode_de_baisse_de_la_criminalit%C3%A9

    À New York, le succès de cette politique vient autant ou sinon plus de William Bratton et qui n’emploierait plus les mêmes tactiques de nos jours.

    En tissant des liens avec les communautés c’est pas mal plus efficace à long terme que la pure répression.

    1. Michèle dit :

      « En tissant des liens avec les communautés c’est pas mal plus efficace à long terme que la pure répression »

      Si je me souviens bien, il y avait eu d’ailleurs un reportage sur ‘60 Minutes’ à cet effet. Cela impliquait le corps policier bien entendu. Et les résultats semblaient prometteurs.

  12. Benton Fraser dit :

    Les pires taux d’homicides à Chicago un eu lieu entre 1969 à 2003.
    3 gouverneurs républicain sur 28 ans et 1 gouverneur démocrate pour 8 ans del’État du Michigan.
    Le taux d’homicide a réellement baissé sous un gouverneur démocrate à partir de 2004. Maintenant, depuis 7 ans, c’est un gouverneur républicain.

    Par contre, pour la mairie de Chicago, on semble toujours élire des maires d’allégence démocrate depuis des décennies….

    1. simonolivier dit :

      @Benton Fraser Chicago, c’est dans l’Illinois. Bruce Rauner n’est pas gouverneur depuis 7 ans mais depuis janvier 2015, donc 3 ans. Le maire de Chicago est effectivement démocrate depuis le début des années 1930. Et les chiffres sur le taux de criminalité et les meurtres des 30 dernières années confirment vos dires. Le taux d’homicide est en hausse depuis 2015 après avoir connu des baisses suite à l’élection de Blagojevich en 2002 et Quinn en 2008.

  13. Réal Tremblay dit :

    Ce qui m’enrage et me désole dans les 2 tweets d’aujourd’hui ( Trump sur les feux-Californie et celui-ci) c’est le manque de compassion pour les victimes malgré elles. Un gouvernement doit être présent pour tous et pas seulement pour ceux qui ont une valeur électorale. Mais bon, on a le droit de rêver.

    1. Michèle dit :

      Très bien dit.

    2. igreck dit :

      La devise des Trump est : « Ne vous demandez pas ce que vous pouvez faire pour votre pays mais ce que votre pays peut faire pour vous. » c’est là l’évolution politique des Zétats entre le POTUS#35 et le POTUS#45 ! Misère !!!

  14. Tom de Boston dit :

    Ah oui, blâmez les démocrates! Les républicains ne parlent jamais aux personnes intelligentes et instruites. Alors, blâmons les démocrates pour la chute du CH! Vous seriez surpris de voir combien de républicains y croiraient.

    « Attention aux fausses connaissances, c’est plus dangereux que l’ignorance.»

    – George Bernard Shaw

    1. jcvirgil dit :

      La chute du CH , serait aussi la faute des démocrates . Eh ben ! Dire qu’on croyait que c’était la faute du duo Bergevin-Molson 🙂 !

      1. Gilles Morissette dit :

        @jcvirgil

        Que dire des quatre cinglantes défaites subis par les Yankees de New York contre les Red-Sox de Boston en fin de semaine dernière. un vrai balayage.

        Sûrement la faute d’Obama, des Démocrates des Socialistes et de tous les ennemis de Potus 45 !!!. Un complot que ne renierait pas l’infect et répugnant Alex Jones.

        Giuliani devient de plus en plus incohérent et disons le franchement idiot..

  15. Daniel A. dit :

    …un bilan que l’ancien maire de New York Rudolph Giuliani a mis sur le compte de la mainmise des démocrates sur les rênes de la Ville des Vents – R. Giuliani

    Si je comprends bien, lorsque des avions ont enfoncé les tour jumelles (9/11), il faut mettre ça sur le compte de Giuliani qui tenait les rênes de Big Apple.

    1. stemplar dit :

      Je n’avais pas lu votre commentaire, mais je crois qu’on se rejoint (!).

    2. Henriette Latour dit :

      👏

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      Ouin, et un coup parti dans la théorie des complots, pourquoi ne pas ajouter un petit volet surréaliste? L’attentat du 9/11 aurait, en fait, été commandité par Giuliani lui-même afin de lui fournir l’occasion de jouer au «Supermaire». N’a-t-il pas d’ailleurs été surnommé le «America’s Mayor» par Oprah Winfrey elle-même? Pas certain qu’aujourd’hui elle soit une fan de Giuliani. Comme le temps qui passe peut user un habit de superhéros!!

  16. stemplar dit :

    « (…) un bilan que l’ancien maire de New York Rudolph Giuliani a mis sur le compte de la mainmise des démocrates sur les rênes de la Ville des Vents (…) »

    Hypocrite: le crime est en baisse aux États-Unis depuis le début des années 90. Coïncidence ou non, ce sont les Démocrates qui occupent la Maison-Blanche.

    1. stemplar dit :

      *occupaient

  17. sorel49 dit :

    Devant l’ampleur des crimes commis avec des armes à feu, l’Andouille a le devoir de déclarer la situation comme catastrophe nationale. L’histoire le retiendra comme Président Courageux même s’il échoue.

  18. Gilles Morissette dit :

    Giuliani est égal à lui-même c’est-à-dire un connard. Son maître serait fier de lui.

    Si ce demeuré s’était donné la peine de faire quelques recherches,il aurait découvert que le taux de criminalité a baissé en 2017 à Chicago tout comme il a baissé à New York et Washington. Pourtant, les maires de ses trois villes sont des Démocrates. C’était bien plus simpliste pour lui de jouer au « petit démagogue » et d’attiser les passions de la base électorale du Gros TLarbin.

    Il ne lui ait jamais venu à l’idée que la prolifération des armes à feu et la quasi absence de tout contrôle peuvent avoir joué un rôle dans cette flambée de violence. Vous associez à tout ça, le phénomène des gangs de rue qui deviennent de plus en plus violentes et vous avez la recette parfaite pour une véritable guerre urbaine.

    Il est clair que ce qui s’est passé à Chicago lors du dernier week-end frappe l’imagination. Il y aura toujours quelque part un abruti de « dretteux », généralement un supporteur du Gros Taré, pour nous dire que « c’est la faute des Démocrates, d’Obama, des gauchistes, socialistes, des communistes et pourquoi pas des extra-terrestres et que les choses iraient bien mieux si cette ville était dirigé par un Républicain ». Quelle BS

    il n’y a que les tarés de la base électorale de Potus 45 pour avaler une telle énormité. Eux aussi, sont toujours égal à eux-mêmes.

  19. Dans toutes les villes qui ont un grand potentielles de violence,les gangs de rues oui elles sont très violentes,ils veulent tuer quelqu’un ils tirent dans le tas sans regarder les dommages collatéraux.Il n’y a pas que les gangs de rues,elles sont aussi un reflets de la pauvreté qui sévit dans les villes et pas seulement aux USA,on se doit de féliciter les efforts faits pour réduire ce fléau et encourager les maires de ces villes à continuer le travail,mais aussi à crier de mettre un contrôle sur les armes (c’est rêver) mais peut être qu’un jour ça marchera.

Répondre à gl000001 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :