Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

image.jpg

Commençons par quelques faits incontestables. Lors de l’élection présidentielle de 2016, les frères David et Charles Koch n’ont pas appuyé Donald Trump, ne cachant pas leur mépris pour ses politiques populistes et sa personnalité vulgaire. Mais le réseau de donateurs que ces milliardaires du Kansas ont fondé a dépensé 250 millions de dollars – beaucoup moins que les 900 millions prévus avant l’ascension de Trump – dans diverses causes et candidats républicains. Donald Trump, de son côté, a qualifié de «pantins» les politiciens soutenus par les frères Koch.

Qu’à cela ne tienne: les frères Koch sont parmi les plus grands gagnants de l’ère Trump. Ils ont réussi à placer plusieurs de leurs pions favoris, dont le vice-président Mike Pence et l’ancien directeur de l’Agence de protection de l’environnement Scott Pruitt, à des postes stratégiques, profité largement des réductions d’impôts promulguées par le président et de la dérégulation de plusieurs secteurs, et applaudi la nomination de plusieurs juges fédéraux ultra-conservateurs.

Mais les relations entre les frères Koch et Donald Trump ne se sont pas améliorées. En fait, nous ne pouvons plus parler des frères Koch, puisque David, dont la santé est fragile, s’est retiré. Parlons plutôt de Charles, qui a critiqué les politiques du président en matière de commerce et d’immigration ainsi que sa rhétorique clivante lors d’une réunion à laquelle il avait convié 500 des plus importants donateurs de son réseau le week-end dernier. Il a aussi dénoncé le «protectionnisme» dans une vidéo présentée au groupe:

Ce matin, sur Twitter, Donald Trump a donné la réplique en affirmant que les «globalistes frères Koch, qui sont devenus une farce totale dans les milieux républicains, sont opposés à des frontières fortes et à des échanges commerciaux puissants. Je n’ai jamais recherché leur appui, car je n’ai pas besoin de leur argent et de leurs mauvaises idées.»

Faut-il prendre au sérieux ce froid entre Donald Trump et le Charles Koch? Selon les médias américains, le réseau Koch entend dépenser 400 millions de dollars d’ici les élections de mi-mandat pour assurer que le Congrès reste sous le contrôle républicain. Or, le réseau a décidé de ne pas aider le candidat républicain (et disciple de Donald Trump) qui tente de déloger la sénatrice démocrate sortante du Dakota du Nord Heidi Heitkamp. En fait, le réseau Koch ne dépense pour le moment son argent que dans quatre des neuf courses sénatoriales considérées comme étant les plus serrées, comme l’indique le Washington Post dans cet article?

Se peut-il que le réseau Koch prenne soin de ne pas s’aliéner trop de sénateurs démocrates sortants au cas où leur parti devenait majoritaire à la chambre haute?

(Photo Getty Images)

45 réflexions sur “Trump contre Koch, c’est du sérieux?

  1. mia.k dit :

    « Se peut-il que le réseau Koch prenne soin de ne pas s’aliéner trop de sénateurs démocrates sortants au cas où leur parti devenait majoritaire à la chambre haute? »

    Poser la question c’est y répondre selon d’adage bien connu !

  2. monsieur8 dit :

    Les Koch et Trump sont à couteaux tirés?

    Excellente nouvelle!

  3. 430a dit :

    En effet, ce ne sont pas des gens qui mettent tous leurs oeufs dans le même panier.

  4. Martin cote dit :

    C’est une bonne chose, s’ils décident de ne pas appuyer les candidats de trump, cela va assurément aider les candidats démocrates et aider ceux-ci à reprendre les deux chambres. Trump doit voir venir cela et c’est çe qui le rend si furieux.

  5. Skonka dit :

    Et on dit que des élections ça ne s’achete pas ……..

    1. Lanaudoise dit :

      Justement, le non plafonnement des dépenses électorales, approuvée par les juges conservateurs de la Cour Suprême est l’une de leurs plus grandes victoires. Ceci dit, j’ai bien de la misère à les voir se lamenter de la direction qu’a prise le Parti républicain. Que croyaient-ils obtenir en créant le mal nommé Tea Party?

      1. Henriette Latour dit :

        👏

  6. sorel49 dit :

    C’est effroyable l’argent qu’ils dépensent pour avoir le Congrès sous leur coupe. Cet argent, ils le reprennent au centuple pendant les 2 premières années de l’Andouille. Pour ces magnats des finances, tout est prévu. Ils désirent que Trump continue d’avoir la majorité au Congrès après les élections du mi-mandat mais pas trop majoritaire pour devenir arrogant.

  7. Je crois au froid entre 45 et Koch parce que quiconque le critique, particulièrement devant 500 riches donateurs, devient un ennemi ou presque. 45 doit être aussi frustré d’avoir toléré Pruitt tout ce temps probablement à leur demande. Il doit en avoir marre d’avoir les Koch dans son dos. 45 n’est jamais aussi bien servi que par lui-même.

    Est-ce possible que le réseau Koch préférerait une chambre plutôt équilibrée dans le but de contrecarrer la démence de 45?

    1. gigido66 dit :

      Tenir le Congrès sur la corde raide où rien ń’est acquis…ça me plaît .

    2. InfoPhile dit :

      Maintenant qu’ils ont eu tout ce qu’ils voulaient, peu leur chaut de voir le pouvoir de Trump s’éroder.

  8. Danielle Vallée dit :

    Le tea party avait déjà envahi une parti du parti républicain. Maintenant les « trumpistes » en ont grugé un autre coin. Il ne reste pas grand chose du parti républicain auquel les frères Koch sont attachés.

    Ils vont chercher des candidats, de n’importe quel parti, qui peuvent encore être achetés. Ils supportent Heidi Heitkamp parce qu’elle a voté pour la dérèglementation des banques. Ils vont continuer à chercher d’autres occasions d’affaires comme celle là.

  9. Gilles Morissette dit :

    Les frères Koch sont comme tous les adeptes du capitalisme sauvage. ils n’ont pas d’opinion et encore moins de morale ou d’éthique.Ils n’ont que des intérêts à protéger.Ils vont donc appuyer ceux et celles qui serviront ces derniers que le candidat soit démocrate ou républicain.

    Bienvenue dans la jungle de la politique américaine où on peut encore acheter son élection à grands coups de millions. Merci à la SCOTUS pour avoir invalidé une loi qu’avait fait adopter Obama et qui limitait les contributions financières versés à un candidat.

    La Justice américaine au service du pouvoir et du 1″% ». Ça commence à ressembler à ce qu’on voit dans certaines dictatures.

  10. chrstianb dit :

    Ça me rappelle une vieille histoire parue il y a deux cents ans. C’était quoi déjà le titre? Ah, oui…

    «Frankenstein ou le Prométhée moderne» publié 1er janvier 1818 par Mary Shelley.

    1. igreck dit :

      Oui tout à fait ça : Trumpeinstein est la version moderne du monstre de madame Shelley. Il l’on créé et en ont perdu le contrôle. Sont enlisés jusqu’aux portières!

  11. Cyto dit :

    Ah ! Je vais pouvoir écrire cette phrase qui me brûlait les doigts:

    « Nobody want to side with a sore looser in a shit fight »

    (Je sais pas où je l’ai entendu ou si je me suis réveillée avec)

  12. Dekessey dit :

    Tant mieux s’ils sont à couteaux tirés. Plus le parti républicon s’entre-déchire mieux ce sera pour tout le monde.

  13. Henriette Latour dit :

    Je crois comprendre pourquoi Trump n´était pas et n’est pas encore le poulain des frères Koch. Quand on appuie un béni oui oui comme Pence et un gars comme Pruitt qui est prêt à faire n’importe quoi pour devenir riche, on ne peut pas appuyer un fou furieux comme Trump sur qui on n’a aucun contrôle, qui dit une chose un jour et son contraire le lendemain quand ce n’est pas dans les cinq minutes suivantes.

    Ils veulent bien profiter des avantages donnés par Trump mais ne peuvent pas lui faire confiance quand ils voient comment il a traité l’UE, le G7, l’OTAN, l’ALÉNA. Ils savent très bien que la folie de Trump peut leur enlever tout crédit face à l’électeur moyen qui s’aperçoit qu’il a été le dindon de la farce lors de la dernière élection.

    Il leur faut donc appuyer les candidats du GOP et non les trumpistes, en espérant que cette façon d’agir remettra le GOP sur les rails et continuera à leur apporter des avantages.

    1. Fran labrecque dit :

      J’aime vos commentaires Henriette Latour, je pense pas mal comme vous.👍

  14. Mouski dit :

    Les frères Koch…………Laissez moi hurler mon dégoût envers ces pervers………Ils sont de la même trempe que leur président. Je veux dire « n’importe quoi pour de l’argent ».

    1. Lecteur-curieux dit :

      Ils ont appuyé Clinton. Le hic c’est que Trump est un pétard mouillé et aussi un has been depuis au moins 7-8 ans mais dans les faits depuis 24-25 ans , des naïfs ont continué à embarquer dans ses games par après mais aussi des renards,des requins,des vipères et plusieurs bandits et escrocs.

  15. Lecteur-curieux dit :

    Pour contres les frères Koch cela prend Eddie Murphy dont son personnage a battu les frères, une part de notre naïveté des années ’80 imaginait Donald Trump du bord d’Eddie Murphy et Dan Aykroyd.
    Trump au surplus fréquente Hugh Hefner qu’on voit dans le flic de Beverly Hills, Hefner est pertinent pour de vrai dans les années ’50,’60 et’70. Les années ’80 c’est déjà un papi mais cela fait sourire. Rendu aux années ’90 qu’il cesse cette mascarade.

    https://www.youtube.com/watch?v=h0GLVc4f02k

    Les Frères Koch doivent se retrouver à la rue comme les Duke.

    1. Lecteur-curieux dit :

      https://www.youtube.com/watch?v=wjkdynBFHuQ Le pari des Frères Duke. Dans un meilleur sens pour une somme symbolique le montant d’indemnité reçu par la USFL dans sa poursuite contre la NFL.

  16. kintouai dit :

    Les Répus sont tous des Koch suckers !

    1. Henriette Latour dit :

      Je suis gênée ☺️ mais 😂😂

    2. monsieur8 dit :

      LOL !!
      Excellent!

    3. Dekessey dit :

      Haha bien dit!

  17. Frederic Jobin dit :

    Et si Charles décidait de pousser en coulisses pour faire tomber Trump afin que Pence prenne la place?? Trump n’a pas d’amis, ou plutot ils sont tous achetables non??

    1. onbo dit :

      Vous touchez quelque chose de très sensible, bravo!

      Si les koch voulaient d’une chambre et d’un Sénat démocrate, ça se saurait.

      votre avenue est envisageable.

      L’autre avenue, c’est de mettre la table, en leurrant un peu les Démocrates avec la vidéo émouvante sur la solidarité entre pays et sur « on est avec tous ceux qui veulent plus de justice et de développement, …pour un candidat comme … devinez… du moins je pense… Mitt Romey en 2020. Évidemment, Pence comme mulet en cas d’impeachment.

      Mrie 4poches et Danielle Vallée plus haut ont visé la cible, à ma compréhension du moins.

      Si bien que la question en fin de billet me semble donc sur la cible.

      Que koch n’aime pas Trump, ça saute aux yeux. Ça ne l’a pas empêché de s’en servir et de s’en enrichir.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Le vrai «fantasme» était plutôt que Trump soit là pour détruire le GOP,ruiner les Koch et donner le pouvoir officieux aux Démocrates là en 2018, il est très en retard… cela prenait un Congrès démocrate à 52% en 2016, à 65% en 2018 et à 74%en 2020 sans Trump.

    2. gigido66 dit :

      Une hypothèse très valable.

      1. gigido66 dit :

        Mon commentaire 19:41 s’adresse @Frederic Jobin

  18. Apocalypse dit :

    Il y a des misères qui nous tire des larmes, mais celle des frères Koch, on repassera!

    Ca prend un certain culot pour se plaindre de Donald Trump. alors que sa réforme fiscale nous a donné des millions et des miillions de plus dans nos comptes de banque.

    Ca leur prend quoi, que toute la planète soit à genou devant eux.

    Comme je disais plus tôt aujourd’hui, s’il y a une vie après la mort, vous ne partirez pas avec votre argent et il ne restera sans doute pas grand chose pour impressionner vos juges.

    Lorsqu’ils vont nous quitter, plusieurs vont sans doute pleurer et souligner le grand vide qu’ils vont laisser, pour ma part, ils vont recevoir mon: ‘bon débarras’.

    Avoir été en mesure de faire tant de bien avec cet argent, mais obsédé par ‘me, me and me’.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Le jugement dernier n’arrive qu’à la Fin des Temps c’est là que tu ressuscites ou pas. Rien ne le garantit seul Dieu va décider de votre présence ou non au Royaume des Cieux. Les très méchants seront punis. Pour des chrétiens ordinaires? Le Royaume tu l’as dans ton coeur et avec espérance sauf que la vie est sur Terre. Ton propre juge c’est toi-même juste avant de mourir. Tu es satisfait R.I.P. Le Royaume des Cieux et la Vie Éternelle sont dans ton coeur.Tu n’as rien besoin de plus. Tu entres au Royaume des Cieux à la Fin des Temps? La cerise sur le sundae,un Temple de la providence divine. Ils vont choisir qui leur plaît.

  19. Lanaudoise dit :

    Le Tea Party échappe à leurs créateurs! Il y eût aussi jadis en Allemagne de riches personnages qui croyaient pouvoir contrôler le parti nazi. Les frères Koch peuvent toujours se consoler en contemplant leur œuvre, notamment la création de multiples think thanks qui, tel l’Institut économique de Montréal viennent saper les débats d’idées. Tous ces faux jetons de Friends of Science qu’ils commanditent, histoire de continuer de vendre du pétrole. (Fait-il assez chaud, soit dit en passant, et on a encore rien vu). Leur empreinte dans les universités, ces messieurs trouvant que l’école de Chicago était trop à gauche! Leur emprise sur les médias. Même leur effort à faire disparaître de la culture américaine Mark Twain… Pour ce qui est du Donald, la sagesse populaire nous a tous appris que « donne à manger à un cochon, il viendra chier sur ton perron ».

  20. Apocalypse dit :

    En passant, M. Hétu vient tout juste de terminer une entrevue à RDI (24 heures en 60 minutes) où il a commenté le procès de Paul Manafort et ce qui se passe avec Facebook. M. Hétu, toujours agréable de vous voir et entendre commenter l’actualité.

  21. Les Koch mettent leur argent là où sont leurs intérêts. Ce sont des capitalistes purs et durs et les contributions politiques pour eux sont des dépenses d’affaires dans le but de faire un profit.

    Ils vont se payer autant d’élus qu’ils auront besoin pour appuyer leurs intérêts, peu importe le parti. Ces contributions sont tellement immenses que leurs poulains leur deviennent hyper redevables quand vient le temps de faire les lois.

    Ça s’appelle acheter des élus.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Donald voyait son papa faire cela avec les Démocrates quand il avait 4 ans.
      Les Koch valent combien?

      60 milliards, les ruiner ne sera pas une tâche facile.
      Poutine le veut?

      Je reviens à Carl Icahn, Thomas J. Barrack Jr. et Andrew Beal.

      T. Boone Pickens n’est plus comme dans les années ’80 avec Mesa Petroleum mais le bonhomme ou monsieur est toujours vivant.

      https://twitter.com/boonepickens

  22. Lecteur-curieux dit :

    Globalistes versus nationalistes mercantilistes. Il y a des libertariens qui appuient tout en étant pro libre-échange. Ils sont contre les accords internationaux qui sont là pour faire vivre une gang de parasites d’avocats, de politiciens et de fonctionnaires. Ils sont pour un État minimaliste partout.

    Je croyais être libertarien au début quand tu entends juste à gauche sur le plan social (pro-choix,mariage gay,religion si vous voulez mais séparation Église et État),prudence avec les dépenses de l’État et libéralisme économique, en fait ils disaient conservatisme fiscal et droite économique.

    Cela marche pas vraiment il faut être au centre. Justice sociale et indépendance financière le plus que possible.

    Je suis utopiste ou subversif alors comme ici :

    https://www.youtube.com/watch?v=79pfXDlNlvE

    Ha! Ha!

    Le capitalisme trop dans la société de consommation, No Way!

  23. MarcoUBCQ dit :

    Incroyable mais vrai: Je suis d’accord avec Donald dans son opprobre des frères Koch. Ceux-ci sont le reflet parfait de l’inhumanité moderne: T’as full fric donc t’as le droit de décider du sort de la majorité. Mais c’est tout de même marrant de voir que 2 frères corrompus ne s’entendent pas avec le symbole même de la corruption: Donald. Au royaume des pourris tout le monde est un ennemi potentiel et aucune alliance ne peut tenir longtemps (voir la 2ième guerre mondiale). Au Vietnam la souris a triomphé sur le géant US malgré la force de frappe de ce dernier. Les républicains se battent déjà entre eux depuis l’arrivée de Donald, et ça regarde mal pour l’avenir de ce parti (ça rime avec pourri…).

    1. Benton Fraser dit :

      __________________

      Toutes les politiques de Trump avantage les Koch… sauf les politiques économiques où Trump n’y connait absolument rien, ce qui fait « chi… » Koch!

      Trump ne sait pas comment gagner de l’argent autrement qu’en empruntant ou en vendant son image… tout le contraire des Koch!

  24. Benton Fraser dit :

    Je crois bien que Koch va mieux choisir ses candidats républicains à l’avenir.

    Ceux quI coûtent le moins chère ne son pas nécessairement les plus compétants pour l’application de politiques très à droite. Là, ça part à la dérive et le GOP perds le contrôle des ses troupes qui se radicalises!

  25. chrstianb dit :

    Les Koch? Ce sont des capitalistes du XIXe siècle. Dans la lignée de John D. Rockefeller.

  26. igreck dit :

    Domination totale de l’$$$ dans un pays dirigé par des crapules. Et ça se permet de donner des leçons aux autres ! S’ils peuvent péter leur « Koch » lors des mid-terms !!!

    1. Henriette Latour dit :

      😂

Répondre à Frederic Jobin Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :