Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

carter-page-warrant

Février 2018 : Donald Trump déclassifie une note rédigée par David Nunes, président de la commission du Renseignement de la Chambre des représentants, et accusant le ministère de la Justice et le FBI d’avoir commis des abus pour obtenir le mandat de mettre sur écoute Carter Page, membre de l’équipe de campagne du futur président en 2016. Le président s’estime innocenté par le document de toutes les accusations liées à l’affaire russe.

Juillet 2018 : les médias américains publient via la loi d’accès à l’information les documents ultra-secrets qui ont incité quatre juges nommés par des présidents républicains à autoriser quatre fois plutôt qu’une le FBI à mettre sur écourte de Carter Page. Plusieurs médias et experts, dont le New York Times, le Washington Post et David Kris du Lawfareblog, arrivent à la même conclusion que les démocrates de la commission du Renseignement de la Chambre : la note de Nunes était trompeuse ou mensongère. Kris, ex-responsable du ministère de la Justice sous George W. Bush et Barack Obama, présente une explication à la fois brève et claire.

Retenons deux choses. Bien que lourdement caviardés, les documents ultra-secrets confirment que le FBI, contrairement aux allégations de Nunes, ne s’est pas appuyé uniquement sur le fameux dossier compilé par l’ancien espion britannique Christopher Steele sur les relations de Donald Trump avec la Russie pour obtenir l’autorisation de surveiller Carter Page. Ce dernier était soupçonné d’avoir établi des relations avec le gouvernement russe, y compris des agents du renseignement, et d’avoir collaboré et conspiré avec le gouvernement russe. Deux ans plus tard, il n’a pas encore été inculpé et nie avoir été un agent russe.

Contrairement aux allégations de Nunes, le FBI n’a pas non plus caché les origines partisanes du dossier compilé par Steele. Les origines du dossier sont expliquées dans une note couvrant une page et demie et qui ne pouvait pas échapper à l’attention des juges de la Foreign Intelligence Surveillance Court.

Qu’à cela ne tienne: depuis la publication des documents ultra-secrets, Donald Trump multiplie les tweets affirmant que les conclusions de la note de Nunes viennent d’être confirmées et qu’il est donc temps de mettre fin à l’enquête russe menée par Robert Mueller. Certains de ses alliés du Congrès tiennent le même discours. La complicité des républicains de la Chambre dans la désinformation presque quotidienne de la Maison-Blanche concernant l’affaire russe n’aura jamais été aussi évidente.

(Photo Reuters)

56 réflexions sur “Retour sur la surveillance de Carter Page

  1. Mistigrinet dit :

    Mais quels sont les GAINS (leur intérêt personnel) ou PEURS à tous ces ÉLUS RÉPUBLICAINS de la Chambre, à ainsi SUPPORTER DE FAIT Trump dans ses désinformations, propagande, justifications et imbécilités verbales diverses ?

    Car TOUT ÊTRE SENSÉ dirait à Trump : « NON ÇA SUFFIT ! ».

    Bref, COMMENT SE FAIT-IL que Trump ait autant de COMPLICES ainsi que de PERROQUETS parmi les républicains de la chambre, et peut-être même au sénat aussi ?

    1. gl000001 dit :

      La base de la pensée ultra-conservatrice, c’est la peur.

      1. Normand Latour dit :

        Exactement

      2. Henriette Latour dit :

        La peur de voir leurs secrets éclater au grand jour. On se demande comment Poutine tient Trump. On pourrait aussi se demander comment Trump tient la majorité républicaine.

    2. Michèle dit :

      @Mistigrinet ‘Comment se fait-il que Trump ait autant de complices…’
      La peur de perdre leur job. Et leur pouvoir.

      1. eau-vive dit :

        Michèle

        Oui il y a la peur de perdre leur job et leur pouvoir mais il y a plus que ça. Dès le départ le parti républicain a été formé pour servir l’intérêt de l’élite fortuné,c’est dans leur ADN. Ils appuient leur supériorité sur la certitude que Dieu est de leur côté. Ils ne sont pas d’accord avec les manières de Trump mais ils ne le contestent pas trop parce qu’ils sont d’accord sur le fond. Les lois sur les armes à feu, l’immigration, l’avortement , la guerre pour résoudre les conflits, le système de santé et l’impôt qui profite aux riches.
        L’histoire de Carter Page s’inscrit dans cette logique. Ils vont tout faire pour entretenir la désinformation afin de garder leurs privilèges pour eux et pour la classe privilégiée qu’ils représentent.
        Quand Trump dit qu’il travaille pour améliorer le sort des travailleurs c’est de la foutaise encore une fois.
        Le plus malheureux c’est qu’il y a beaucoup de gens qui le croient et ils vont le croire tant qu’ils n’auront pas la preuve du contraire c’est-à-dire des pertes d’emploi et conséquemment la perte du pouvoir d’achat.

      2. Michèle dit :

        @eau-vive
        Vous avez bien raison.
        Et malheureusement, comme vous le dites, « beaucoup de gens qui le croient et ils vont le croire tant qu’ils n’auront pas la preuve du contraire c’est-à-dire des pertes d’emploi et conséquemment … ». Et ça, ça va se faire graduellement mais sûrement. Dommages à long terme, à mon avis. Et ces mêmes gens ne verront pas que cette débandade est le résultat direct de cette administration pourrie, qui pourrait même y être pour 2 mandats…

      3. gigido66 dit :

        Surtout leur POUVOIR

      4. AB road dit :

        ”Quand Trump dit qu’il travaille pour améliorer …”

        Pas besoin d’en dire plus.
        On arrête ça là tout de suite.
        C’est déjà de la ”foutaise”…

    3. Benton Fraser dit :

      Démagogie oblige…

      Comme pour plusieurs leurs carrières politiques est basé sur des mensonges, la seul porte de sortie et la fuite par en avant!

      Trump n’est que le fruit du terreau stérile des années de démagogies du GOP!

      Le GOP n’a d’autre choix de de faire avec, même si c’est une mauvaise herbe… c’est tout ce qu’ils peuvent produire!!!

      1. Henriette Latour dit :

        Vous êtes généreux. Vous parlez d’une mauvaise herbe, vous devriez, pas mon humble avis, utiliser les mots PLANTE TOXIQUE. Le simili président déteint sur moi. J’utilise les majuscules.😂😂

    4. André piette dit :

      Qui a dit un jour qu’un mensonge répété une fois demeure un mensonge mais répète des milliers de fois devient une vérité.? ( C’est un triste sire !,

      Alors voilà, je crois que sur le plan médiatique, ils occupent largement le terrain avec leurs mensonges. Alors ils tentent des expériences pour valider jusqu’ou Ils peuvent pousser le bouchon.

      J’avoue que je commence à craindre qu’il gagne du terrain par cette désinformation grassement financé par d’obscure source de financement. Peu de média traditionnel peuvent rivaliser avec eux.

    5. Youno dit :

      Les primaires pour les élections de mi-mandat et les élections de mi-mandat s’en viennent. S’ils déplaisent à DJT, ils ont peur que DJT et les électeurs de la base de DJT se retournent contre eux et qu’Ils perdent leur siège au Congrès

  2. fallaitquejteuldise dit :

    Outre la partisanerie républicaine, Le congrès aurait-il d’autres agents dormants ayant des liens avec les russes? Mueller a peut-être ouvert un panier de crabes sans fonds. Vite une conclusion. L’argent du capitaliste américain a peut-être tué le patriotisme de certains congressistes. Les russes le savent, tout à un prix. Quand pensez vous, Mr. Trump?

  3. gl000001 dit :

    La désinformation est à la « base » de tout ce que fait Trump. Même avant d’être président, il signait un contrat avec un fournisseur et ne le payait pas. Son « oui, je vais te payer » était réellement un « non, je ne te paye pas ». La désinformation la plus abjecte
    Le parti républicain, depuis l’invasion des poches de thé, s’en allait un peu dans cette direction. L’arrivée de Trump les a précipité sur cette pente descendante. Leur réaction au fiasco russe semblait les replacer du « bon bord » mais ceci les replace bien dans la marge (j’ai peut-être mal écrit le mot).

  4. sjonka dit :

    Je ne retiendrai qu’un mot qui résume cette administration Étasuniennes. Désinformation !

    Quand on vient d’apprendre qu’un autre journal fait d’énormes coupures de personnel, ça laisse très songeur pour l’avenir de ce peuple. Encore une fois, la  »vase du moron » (j’aime définitivement cette expression 🙂 ) va de plus en plus se faire dire quoi penser et quoi et quand dire quelque chose. Trop simplets pour se rendre compte de la manipulation dont ils sont victimes. Mais, c’est vrai, In god they trust, donc tout va bien dans leur bled pourri.

    1. gl000001 dit :

      Et le nom de leur Dieu est « Money » !

      1. papitibi dit :

        In GOLD we trust…

  5. Martin cote dit :

    Si trump n’a rien à se reprocher, qu’il laisse Mueller finir son enquête…son acharnement à déchirer Mueller et vouloir y mettre fin prouve hors de tout doute qu’il a peur de ce que Mueller va sortir…quant à nones et sa gang de suiveux morons au congrès, ils ont tout simplement peur de perdre le pouvoir en endossant indûment tout ce que l’orange vocifère…

    1. Michèle dit :

      Plus il va s’acharner sur Mueller, plus il alimente sa ‘vase’ que les autres sont producteurs de ‘fake news’.
      Il discrédite tout ce qui ne vient pas de lui.

  6. Toile dit :

    Avant, après publication, de kessé que ça change des propos de sa trumpitude. Il a toujours clamé « no collusion ». Qu’il se sente innocenté, grand bien lui fasse mais ça change pas la réalité factuelle.

  7. Richard Desrochers dit :

    En anglais, on a l’expression « beating a dead horse » (la note de Nunes), et voilà Trump qui veut ressusciter un cheval mort.

    1. Jean Saisrien dit :

      Ils ont battu un cheval mort du nom de Benghazi pendant des années so..

  8. @ toile

    Trump nous aura appris à tout le moins une chose. C’est qu’il existe plus d’une réalité.
    La réalité alternative
    La réalité factuelle.

    Lorsque nous en sommes rendu à devoir écrire la réalité factuelle, c’est que la société est en fâcheuse position. Un jour peut-être que la réalité n’aura plus besoin d’un adjectif complémentaire pour la définir.

    Mais aujourd’hui je n’ai qu’une courte phrase pour exprimer mon impuissance : Eh misère.

  9. kyrahplatane dit :

    Carter Page donnait une entrevue hier à Jake Taper et combien c’était évident qu’il mentait. Il aura bientôt une iculpation.

    1. eau-vive dit :

      kyrahplatane

      J’ai regardé l’entrevue de Carter Page avec Jake Taper hier. Il niait tout bien sûr et il avait l’air de traiter les questions avec désinvolture.
      Ses paroles disaient exactement les contraire de son langage corporel. Je n’ai jamais vu un gars aussi mal à l’aise et il riait jaune en titi.

      1. kyrahplatane dit :

        @ eau-vive Je me disais que j’aimerais bien le voir devant R, Mueller, il serait cuit!

    2. sjonka dit :

      Merci de cette information. Je viens de regarder l’entrevue. Rarement vu quelqu’un patiner aussi mal pour tenter de dire le contraire que son  »body language » laisse transpirer.

      Mais encore une fois, on va crier au  »fake » car Taper est de CNN.

  10. xnicden dit :

    @ Mistigrinet 12:00

    Trump permet aux républicains d’avoir le budget de leur rêve, démanteler les agences de l’État et surtout changer le système judiciaire pour une génération – notamment la SCOTUS. Alors oui leurs gains sont immenses avec lui.

    Et je crois de plus en plus au facteur russe soulevé par fallaitquejteuldise à 12:04.

    Combien d’élus républicains ont profité de l’argent russe par le biais de la NRA ou autrement? Cela dit, Dunes en a fait vraiment beaucoup alors que le mandat ne visait que les liens possibles avec la Russie d’un individu de l’entourage de Trump. Sa réaction semble définitivement disproportionnée. Certains suggèrent qu’elle s’expliquerait mieux si Page pouvait incriminer d’autres personnes ou s’il avait eu en fait un rôle de coordination entre la Russie et la campagne de Trump.
    De @HoarseWisperer: « That could only be a problem if whatever Carter Page was caught doing or talking about from October 2016 on was incriminating for more than just Carter Page.

    As in: the surveillance of Page was only a problem if he actually WAS an agent coordinating between Trump and Russia ».

    1. sjonka dit :

      @ xnicden

      Votre première phrase résume tout le pourri de cette administration.

  11. Jacques dit :

    De fallaitquejteuldise @ 12:04
    Le congrès aurait-il d’autres agents dormants ayant des liens avec les russes?

    Russes, ou autres?
    Une bonne partie des ventes d’armes made in USA vont souvent à des pays plus ou moins orientés selon la politique étatsuniennes.
    Souvenons-nous de Oliver North…

    Mueller aurait-il trouvé des choses  »politically incorrect » non-défendables par les moutons républicains?
    Si je ne m’abuse, c’est le Congrès qui autorise ces ventes.

    Peut-être que je fabule.
    À force de lire des inepties prezidanesques…..

  12. Gilles Morissette dit :

    Nunes n’aura été qu’un pitoyable pantin entre les mains du « Gros jambon ». Tout ce qu’il a écrit dans son fameux mémo (#releasethememo) n’aura été que demi-vérité pour ne pas dire mensonge.

    La campagne hystérique mené par le « gros Larbin » afin de discréditer l’enquête Muëller n’est que le la pure désinformation destiné à flatter sa bande de « demeurés » de supporteurs qui sont assez « tarés » pour croire ses mensonges.

    Il est clair que le « Gros Tata » sent de plus en plus la chaleur se rapprocher de lui et qu’il panique. Outre l’enquête du Procureur Muëller, il y a les enregistrements de Cohen, l’inculpation des 12 agents russes sans oublier bien sûr « Stormy Daniels et les autres femmes avec qui il a eu des relations extra-conjugales et qu’il a payé pour acheter leur silence.

    il n’a jamais eu et n’aura jamais l’étoffe d’un leader. Sa capitulation sans condition devant Putin et son obstination à préférer croire ce dernier plutôt que ses propres Services de enseignements démontre que ce type a manifestement des choses qu’ils préférerait voir caché dans le fond d’un placard.

    La complaisance des élus républicains à la Chambre des Représentants n’a rien de surprenant. Leur rapport partial et fortement biaisé sur l’ingérence russe dans l’élection présidentielle a prouvé que ces gens n’ont aucun honneur et qu’ils n’ont pas hésité à manipuler les faits afin de protéger le « Gros Salopard ».

    Fort heureusement, les élus de la Commission sénatoriale du renseignement ont su faire preuve de plus d’intégrité et d’éthique qu’eux dans leur propre rapport.

  13. Apocalypse dit :

    ‘ …quatre juges nommés par des présidents républicains à autoriser quatre fois plutôt qu’une le FBI…’

    Intéressant! Ajoutons à cela James Comey, Rod Rosenstein et Robert Mueller et ça fait pas mal de républicains. A la liste de tous les qualificatifs qu’on peut coller à Donald Trump, faudrait-il ajouter ‘paranoïaque’? The’re out to get me :-(.

    Pour ce qui est des républicains, après le triste spectacle avec Vladinir Poutine, retour à la normale, il faut protéger le président à tout prix.

    C’est à croire que même des ‘stone tablets’ de la main de Dieu seraient insuffisantes pour les convaincre que Donald Trump est teinté jusqu’au cou par les Russes.

    1. NStrider dit :

      Comme disait un ami psychiatre: « n’oubliez pas que même les paranoïaques ont des ennemis »

  14. Apocalypse dit :

    @xnicden

    ‘Combien d’élus républicains ont profité de l’argent russe par le biais de la NRA ou autrement?’

    La question se pose pour Donald Trump, et d’ailleurs, je crois qu’on enquête là-dessus; effectivement, la question se pose sans doute pour d’autres républicains.

    Leur motivation à vouloir enterrer l’enquête de Robert Mueller va donner des idées au FBI et cie pour enquêter dans cette direction.

    Nous sommes maintenant à l’ère où il semble qu’un bon nombre de républicains sont prêts à faire n’importe quoi pour le pouvoir, même au risque de passer pour des traîtres.

  15. Niouininon dit :

    Si les républicains montent au front pour défendre le POTUS, c’est purement par ambition de rester en poste une fois ce dernier innocenté. Mais le revers de la médaille, c’est que si le POTUS est incriminé et qu’il est dégommé, ses supporter le suivront dans la débâcle. Donc les alliances de dessous de table et petites enveloppes brunes doivent aller bon train, ainsi que les promesses et les chantages pour que le POTUS garde dans son entourage visible et actif un lot de fans à la Maison Blanche. Le coup que portera Mueller sera alors des plus dévastateurs au sein de la famille républicaine, où les camps des bons et des méchants seront mis au grand jour… Attendons la suite…

  16. jeanlouischarette dit :

    Help us Obi Rob Mueller…. you’re our only hope

  17. Laurent Pierre dit :

    En Russie il y a un siècle il y a eu la révolution d’octobre qui a vu les bolcheviks prendre le pouvoir pour plusieurs décennies. Aux USA, il y a eu novembre 2016 alors que les russes se sont emparés de la Maison Blanche. Depuis les kamarads s’en donnent à cœur joie avec l’assentiment d’au moins 40% des américains consultés et la complicité de la plupart des élus républicains. Qui aurait cru ça possible il y a quelques décennies à peine? Faudrait songer à renommer la Maison Blanche. La Maison Poutine? Smiert spionam qu’il disait? Pas vraiment comme ça que ça se passe actuellement aux USA. Ça sonne plutôt toute la place aux espions, traîtres, qui opèrent impunément dans l’appareil politique, judiciaire etc… du très très grand John Le Carré, sauf que ce n’est plus de la fiction romanesque mais de la Real Politik.

    1. Henriette Latour dit :

      J’espère, que dans un avenir rapproché, on arrête tous ces salauds, ces traîtres à la patrie, qu’on les juge pour ce qu’ils sont et qu’on les condamne.🤬🤬🤬

  18. colicha dit :

    Wild guess…
    Plusieurs des républicains (congrès et sénat) qui supportent Trump ont eux-mêmes de gros squelettes dans leurs placard et T a un dossier sur chacun… obtenus soit par son équipe (sont capables d’avoir engagé des PI en plus de CA) ou par les soins de l’équipe de son ami Putin.

    Tout le monde chercherait donc à se protéger soi-même en se couvrant mutuellement…

    Oui, ils veulent conserver leur pouvoir – mais pourquoi vouloir à tout prix éviter la chute de Trump… C’est peut-être plus que du financement douteux… et différent pour chacun.

    C’est gros, je sais, sauf que jusqu’à maintenant, tout est déjà trop gros !
    Alors, quelle est la menace qui fait que quelqu’un va défendre l’indéfendable?

    1. Henriette Latour dit :

      C’est ce dont je parlais plus haut quand je parlais de secrets.

  19. Danielle Vallée dit :

    @Apocalypse: ‘A la liste de tous les qualificatifs qu’on peut coller à Donald Trump, faudrait-il ajouter ‘paranoïaque’? The’re out to get me’
    La paranoĩa fait partie du narcissisme, c’est bien connu.
    Ce qui fait peur c’est qu’il est en train de rendre tout le pays paranoĩaque.
    Et il n’est même pas le premier président à faire ça. Bush et Cheney ont régné comme ça pendant 8 ans.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Trump plusieurs emploient l’expression surréaliste pour le décrire alors que les véritables surréalistes sont géniaux, prenez Dali :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_parano%C3%AFaque-critique

      Pas de déni comme Trump et surtout à paranoïaque, on ajoute le terme critique.

      Génie stable ? C’est une contradiction, un équilibriste, un danseur de corde là tu aurais un génie.

      Ceux plus sages , je peux aimer mieux dire des maîtres. Simplement,il y a plusieurs types de génie. Génie plus artistique (créer), plus scientifique (comprendre,expliquer ).

      Trump n’assume pas être brouillon.

  20. Benton Fraser dit :

    Nunes, c’est-ce pas le type donc la crédibilité se rapproche le plus de Trump…. et du zéro absolu !!!

  21. gl000001 dit :

    Un violon sur le toit :

    The most important men in town would come to fawn on me!
    They would ask me to advise them,
    Like a Solomon the Wise.
    « If you please, Reb Tevye… »
    « Pardon me, Reb Tevye… »
    Posing problems that would cross a rabbi’s eyes!

    And it won’t make one bit of difference if i answer right or wrong.
    When you’re rich, they think you really know! <<<<——–

    If I were a rich man,
    Yubby dibby dibby dibby dibby dibby dibby dum.
    All day long I'd biddy biddy bum.
    If I were a wealthy man.
    I wouldn't have to work hard.
    Idle-diddle-daidle-daidle man.

  22. Danielle Vallée dit :

    ‘depuis la publication des documents ultra-secrets, Donald Trump multiplie les tweets’

    En fait je pense qu’il est vraiment en train de craquer sous la pression’ . Il va vraiment sortir de la Maison Blanche dans une camisole de force.
    The greatest, biggest, strongest one…

  23. ghislain1957 dit :

     » La complicité des républicains de la Chambre dans la désinformation presque quotidienne de la Maison-Blanche concernant l’affaire russe n’aura jamais été aussi évidente. »

    Ça me fait penser du temps où je vivais en Chine (jusqu’en avril dernier). Le peuple croit tout ce que leur gouvernement leur dit, peu importe que ce soit vrai ou pas. Côté désinformation, les républicains n’ont de leçons à donner à Xi Jinping et à Vladimir Poutine.

  24. Micheline dit :

    Trey gowdy, républicain assez respecté, à lance une bombe dimanche, en disant que la Russie était impliqué dans l’élection de 2016, et cela de façon formelle. Et les conseillers de Trump qui étaient contre ce fait, devraient démissionner immédiatement. M. Gowdy était traité de traître sur les blogs conservateurs. Est-ce que c’est un début ou non?

    1. gl000001 dit :

      Début de la guerre civile causée par le divisionniste en chef ?

  25. AB road dit :

    Si l’enquête Muelller peut le ”pincer” assez solide ce POTUS de pacotille pour le forcer un jour, à démissionner.

    Quitte à déclencher une guerre civile dans son propre pays avant que ”lui” ne déclenche une guerre nucléaire dans le monde entier…

  26. Toile dit :

    @gilbert duquette

    Vous avez totalement raison: il n’y a qu’une seule vérité. Et moi, je suis tombé dans le panneau en la qualifiant de factuelle cette vérité! Eh misere de contamination…

    1. Jacques dit :

      Fake-tuelle?

    2. @ Toile,

      Je tombe régulièrement dans la même panneau. Et quand j’ai lu votre commentaire, je me suis dit : Youppi je ne suis pas le seul à ajouter un qualificatif à réalité.

      Bonne fin d’après-midi

      1. Toile dit :

        Cela me servira de leçon. Hesitez pas à me reprendre si par malchance je récidive.
        Bonne fin de pm vous aussi

  27. xnicden dit :

    @ Micheline 14:22 De ce que je peux lire, Trey Gowdy n’a pas reconnu qu’il y avait eu une attaque. Il a pris soins de seulement dire que la Russie avait essayé d’attaquer les USA. Je n’y vois donc pas un coup d’éclat. À moins que j’ai mal compris?

  28. Probert dit :

    C’est à espérer que les abus des républicains provoque un mouvement de rejet important donnant éventuellement une majorité aux démocrates et que ces derniers en profiteront pour faire les réformes électorales nécessaires.

Répondre à Jacques Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :