Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

8563b01a-e069-4e46-8dd1-6a011595494a

Nous interrompons maintenant cette journée consacrée aux nouvelles sur le sommet de Singapour pour vous parler un instant d’Ivanka Trump et de Jared Kushner. En janvier dernier, un porte-parole de la Maison-Blanche a qualifié de «ridicules» les critiques dont la fille et le gendre du président faisaient l’object, étant qu’ils «sacrifient» leurs vies personnelles et privées «pour la nation». Mais séchez vite les larmes qui perlent à vos yeux.

Selon le Washington Post, Ivanka et Jared ont empoché au moins 82 millions de dollars l’an dernier tout en étant conseillers à la Maison-Blanche, grâce aux investissements dans les compagnies qu’ils dirigeaient auparavant. Même si les deux ont cédé le contrôle quotidien sur ces compagnies, ils demeurent toujours en situation de conflits d’intérêts réels ou potentiels à cause de leur refus de liquider leurs actifs. Ils peuvent ainsi être influencés par des gens d’affaires, des banques ou des gouvernements qui voudraient obtenir des faveurs en échange de leur enrichissement personnel.

La Chine, par exemple, multiplie l’enregistrement de marques au nom de la compagnie d’Ivanka Trump au moment où elle est engagée dans des négociations commerciales corsées avec les États-Unis. Bien sûr, la vie à la Maison-Blanche n’est pas de tout repos. Prenez cette controverse provoquée ce matin par Ivanka, qui s’est félicitée du sommet entre son père et le dictateur nord-coréen en citant sur Twitter un proverbe chinois dont personne n’a jamais entendu parler à Pékin!

Mais le mot «sacrifice» ne devrait pas être associé à ce qu’Ivanka et Jared font à la Maison-Blanche.

(Photo Reuters)

33 réflexions sur “Le «sacrifice» d’Ivanka et Jared

  1. duquettegilbert dit :

    Trop triste à lire, j’ai pu de scottowell pour éponger les larmes qui ruissellent sur moi tapis shaggy.

    1. Henriette Latour dit :

      Passez une commande à Trump, il lui en reste sûrement à la suite des ouragans.

  2. jeanfrancoiscouture dit :

    T

    « Le sceptique ne doit pas interrompre celui qui agit – proverbe chinois », a écrit lundi soir Ivanka Trump.

    «On ne devrait jamais laisser un SEPTIQUE intervenir dans un environnement vulnérable aux infection». Proverbe hospitalier. 🙂

    1. Henriette Latour dit :

      J’aime les nombreux proverbes hospitaliers existants.

    2. kintouai dit :

      Proverbe chinois « inventé » par Ivanka. Les Chinois se creusent d’ailleurs la tête pour trouver en quoi cette phrase est un proverbe et en quoi il est chinois (https://www.telegraph.co.uk/news/2018/06/12/china-stumped-ivanka-trumps-chinese-proverb/). Comme quoi ces gens en sont même rendus à inventer des proverbes pour correspondre à leur réalité alternative.

      1. Benton Fraser dit :

        Proverbe chinois de Trump: « Ne chie pas sur le perron de celui qui t’engraisse… chie sur le Canada! »

  3. duquettegilbert dit :

    La raison de l’ajout par Ivanka du : Proverbe Chinois est que selon ce fameux proverbe cannibale ( Il ne faut pas mordre la main qui nous nourris) elle ne voulait pas déplaire à ceux qui la nourrissent (vous savez ces petites mains chinoises qui travaillent dans des sweetshop dès l’âge vénérable de 9-10 ans.

  4. Arrêtez monsieur Hétu, je vais verser un torrent de larmes. Non mais quelle sacrifice, quelle abnégation, quelle grandeur d’âme de la part de ces deux personnes.

    Sérieusement, ça nage en plein conflit d’intérêt et ça croit que personne ne s’en apercevra.

    « Drain the swamp » disait Trump. La « swamp » est rendu dans la MB et elle n’a jamais été aussi opaque.

    1. duquettegilbert dit :

      @ Gilles Morissette

      …Sérieusement, ça nage en plein conflit d’intérêt et ça croit que personne ne s’en apercevra….

      Il savent que les gens vont s’en apercevoir mais ils s’en foutent carrément. Leurs seul et unique but dans la vie est $$$$$$$ et encore plus de $$$$$

  5. Satiricone dit :

    Those who say it can not be done, should not interrupt those doing it.” -Chinese Proverb Ivanka Trump

  6. Guylaine dit :

    Ugh. C’est vrai qu’ils ont vraiment l’air de gens dans la misère. Et pourtant, ils persévèrent, grands incompris, dévoués, pour le bien suprême de la nation. Un jour, on les remerciera! Ils sont vraiment un exemple pour tous. Quelle belle abnégation. Seulement 82 millions? Est-ce que le peuple américain se rend compte de l’ampleur de leur sacrifice? Ou est-ce qu’on se retrouve face à un peuple d’ingrats?

  7. kyrahplatane dit :

    Quand j’ail u l’article du WAPO ce matin, jétais abassourdie
    du faite que qu’ils aient cédé le contrôle de leurs compagnies tout en continuant d’empocher était légal.

    Les Trump et cie s’enrichissent sous la précidence de Trump et j’espère que les Américains vont se réveillé.

    1. igreck dit :

      Quoi espérer d’autre de la part d’un famille mafieuse ! Et les deplorables édentés et décérébrés d’applaudir ! Ils sont d’accord car ils feraient la même chose à la place des Trompe !

  8. treblig dit :

    Un seul exemple : Il y a au moins 25 ans que Nike vend des espadrilles Michael Jordan en Chine sans cette compagnie ne touche un seul sou en droit d’auteur ( et Micheal Jordan encore moins). C’est que la Chine est la reine de la contrefaçon et du non respect des droits commerciaux. Les Chinois, avec la complicité de l’état, se moquent allègrement des occidentaux dans ce domaine.

    Et voilà ti- pas que Yvanka à pu enregistrer ses marques de commerce et à faire respecter ses droits en Chine en quelques mois.

    Ben voyons, une simple coïncidence

    1. math dit :

      Tout son attiraille est déjà fait un chine. Il n’y a pas grand contre-façon à faire…

      1. treblig dit :

        Et du non-respect des droits commerciaux. Yvanka, privilége rare, touche un montant sur chacun de ses produits fabriqués sous licences en chine.

      2. papitibi dit :

        Un détail vous échappe, Math!

        C’est pas parce que Ivanka fait fabriquer 2 millions de sacs à main modèle XYZ sous licence en Chine que l’entreprise qui les fabrique pour elle ne verra pas l’intérêt d’en faire fabriquer CINQ millions, dont deux seront écoulés sur le marché chinois à l’insu de Ivanka, et un autre million au marché aux puces de St-Eustache (et autres!)

        La Chine attire les entrepreneurs désireux de faire fabriquer à bas prix et d’utiliser les moules, templates et patrons de coupe commandés et payés par ses clients européens ou nord-américains pour en fabriquer des millions d’exemplaires dont la cliente (Ivanka, Ikea ou whatever) n’entendra jamais parler.

  9. joslapatate dit :

    Cet article pourrait influencer le vote des supporteurs édentés de Trump.
    Malheureusement, ils sont illettrés.

  10. Laurent Pierre dit :

    Le seul bien qui les concerne c’est celui de la Trumpnation, et les deux y travaillent à temps plein. La notion d’interet général n’a aucune signification pour eux.

  11. Lecteur_curieux dit :

    Ah le mot «sacrifice», appelez plutôt cela un coût de renonciation et il y en a toujours un quand on doit faire un choix. Et si une personne fait un choix c’est qu’il est rentable pour elle de le faire. Oui il y a des personnes plus altruistes et d’autres plus égoïstes mais une personne servant le gouvernement ne devient pas plus altruiste.

    Pour les conflits d’intérêt alors ? Il faut surtout les divulguer et trouver des solutions acceptables pour les résoudre. Bien souvent vouloir les éviter ou les éliminer complètement est une solution non-réaliste.

    https://en.wikipedia.org/wiki/Opportunity_cost

    https://fr.slideshare.net/MouhsineAourik/le-cot-dopportunit-microconomie

    Ce sens économique de «sacrifice» est bien différent du sens religieux comme on peut l’explorer avec Georges Bataille où ce qui est sacrifié est la part consacrée à Dieu et en pure perte. Il faut combattre l’utilitarisme. Allez dans la dépense improductive aussi. Dans des folles dépenses des années ’80, des clients du Donald étaient là-dedans.

    Il faut donc ramener le Donald et sa famille dans l’esprit du Potlatch.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Potlatch_(anthropologie)

    « Le potlatch renvoie en philosophie à la notion de dépense pure (cf. Georges Bataille et Marcel Mauss). C’est un processus placé sous le signe de la rivalité : il faut dépasser les autres dons.»

  12. Dan Lebrun dit :

    La fosse septique ne doit jamais interrompre celui qui est assis dessus
    – Proverbe Lachinois

  13. Henriette Latour dit :

    @Rodovan et @Paquerette Palardy

    Ont-ils partagé avec vous?

  14. Henriette Latour dit :

    @Rodovan et @PaquerettePalardy

    Ont-ils partagé avec vous pour bons et loyaux services?

  15. Pierre S dit :

    _____________

    Des parasites et des crapules qui nagent en plein
    conflits d’intérêts et qui pigent à pleine mains dans l’argent
    des contribuables.

    Devrait finir en prison toute la gang.

  16. Pierre S dit :

    _____________

    En fait, Yvanka citait Monsieur Lebrun de Lachine
    dans son proverbe. Une grande culture, comme son père.

  17. Toile dit :

    On sait tous que faut être particulièrement fortuné pour sauter dans l’arène politique, du moins rare sont les pauvres et classes dites moyennes.

    Ceci étant dit, l’apparence de conflits d’intérêts n’est même plus un sujet d’attention pour ce clan ni ma foi pour pas grand monde. Ça m’ecoeure que la Maison Blanche serve de gros guichet libre d’accès à cette tribu de désaxés. C’est Trump d’abord et avant tout. Qu’advient il de Jared en ce qui concerne son accréditation ?

    Sur un autre point:
    « Last year, Kushner’s assets were worth between $179 million and $735 million, while Trump’s assets were valued between about $55.3 million and $75.6 million, according to a Washington Post estimate of their filings. Some of their assets were jointly listed ».

    Sacrifice ?

    Jared pourrait il acheter son beau père?

  18. Loufaf dit :

    Quand je pense à cette famille, je ne peux m’empêcher de penser aux Bougon: comment f….er le système pour s’ en mettre plein les poches.

  19. Syl20_65 dit :

    J’ai bien hâte de lire les insignifiances de Paquerrette  »Sanders » Palardy. On ne devrait pas être déçus.

  20. 65Jaypee dit :

    Et dire que les moronicains endurent cela…
    La passivité de ce pays, son « éffouraiement » devant ce qui est clairement de la corruption, de l’hypocrisie, de la malveillance pour ne pas dire de la haute criminalité m’empêchent de ressentir la moindre sympathie pour eux.
    Ils n’ont que ce qu’ils méritent… Et si ces crosseurs sont toujours au pouvoir, c’est parce que le peuple le veut bien.
    Comme on dit par chez moi « selber schuld, kein Mitleid » (par ta faute, pas de sympathie).

  21. sorel49 dit :

    O surprise , l’Andouille lui même reçoit $40 millions de son hôtel Trump Washington DC pour l’année 2017. Bien sûr , le POPOTUS n’est responsable en rien du choix d’hôtel des visiteurs officiels des pays étrangers, des élus Républicains, des associations etc,….
    Sauf qu’une association d’hôteliers est présentement en procès contre Trump Organization pour l’aspect conflictuel en matière de concurrence.

    The three biggest surprises in the Trump Organization’s financial filings

    https://wapo.st/2s0r0mZ

  22. Niouininon dit :

    Le plus surprenant, c’est que tous ces conflits d’intérêt, autant du POTUS que de sa famille, passent comme étant chose courante et à part les médias, qui dénoncera ces situations? Il y a pourtant des organisations et institutions de surveillance de ce type de conflits et des risques associés, mais où sont-ils? Ont-ils des budgets de fonctionnement ou bien ils ont été coupés? Cette « normalité » qui s’installe, autant dans la mauvaise gestion du pays que dans la corruption latente, il faudra bien que quelqu’un se réveille à un moment donné. Au Canada, nous ne sommes pas exemptés de ces magouilles, on l’a vu avec les Commissions de toutes sortes mais, à défaut de donner des résultats et d’arrêter les coupables, les faits ont été mis sur la place publique pour faire « dégager » les voleurs à cravate… Et ne pas les réélire…

  23. Andy29 dit :

    Côté proverbe douteux, ça aurait quand même pu être pire! Rappelez-vous de ce Français qui avait demandé à Jean Charest s’il avait « la plotte à terre » parce qu’il s’était fait dire que c’était une expression québécoise courante!

Répondre à jeanfrancoiscouture Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :