Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

90

Howard Schultz, 64 ans, a annoncé hier qu’il quittera son poste à la tête de Starbucks à la fin du mois, une décision qui alimentera les conjectures concernant ses ambitions politiques. Son nom apparaît souvent parmi la liste des candidats potentiels à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle de 2020.

Schultz n’a pas fermé la porte à un tel scénario lors d’un entretien avec le chroniqueur économique Andrew Ross Sorkin du New York Times. Je cite sa réponse à une question sur une course éventuelle à la Maison-Blanche :

«Je veux être franc avec vous sans créer plus de manchettes spéculatives. […] Depuis un certain temps déjà, je suis profondément préoccupé par notre pays – la division croissante chez nous et notre réputation à l’étranger. Une des choses que je veux faire dans le prochain chapitre de ma vie, c’est de déterminer s’il y a un rôle que je peux jouer pour redonner [à la société].»

Né à New York au sein d’une famille juive, Howard Schultz est à l’origine du succès international de la chaîne de café qui l’a rendu milliardaire. Sur le plan politique, il s’est notamment montré critique vis-à-vis de la réforme fiscale de Donald Trump et a promis d’embaucher 10 000 réfugiés dans 25 pays au cours des cinq prochaines années après l’annonce du décret migratoire interdisant aux musulmans de plusieurs pays l’accès aux États-Unis et mettant un terme à l’accueil de demandeurs d’asile.

(Photo AP)

76 réflexions sur “De Starbucks à la Maison-Blanche?

  1. Paquerette Palardy dit :

    Milliardaire contre milliardaire , ils seront sur un pied d’égalité…bien hâte de voir si le fait qu’il soit un homme d’affaires riche sera perçu différemment par les démocrates …pas sûre que les disciples de Sanders vont apprécier….

    1. papitibi dit :

      C’est pas le statut de milliardaire qui fait problème chez le Crook à la toison faussement dorée. Alors que va dire Sanders de la possible arrivée d’un autre milliardaire dans la course (le cas échéant)?

      J’aime bien Sanders mais honnêtement, là, son opinion sur le milliardaire de Starbucks ne préoccupe sans doute que ma grande amie Pâquerette Palardy.

    2. ghislain1957 dit :

      @ Paquerette Troll

      « Milliardaire contre milliardaire »

      Si les Amer-icains se réveillent un jour, ce sera facile pour eux de faire la différence entre un narcissique égocentrique qui n’a aucun respect pour autrui et un homme qui veut redonner à la société en aidant les réfugiés et critiquant les politiques racistes de votre idole orangée.

    3. aquiledistu dit :

      @ paquerette

      un milliardaire con et raciste contre un milliardaire sensé et ouvert d’esprit
      …en plus il fait du bon café

    4. 65Jaypee dit :

      Comme d’habitude, un commentaire idiot de notre simon national…
      Personne n’a rien contre les milliardaires… Ce qui importe c’est la « moralité » de l’individu. Le fait que tu fasses semblant de mettre sur un même pied Schulz et donald le crétin en dit long sur ton désespoir de te faire remarquer à tout prix.

      Tu n’es pas tanné, simon, de jouer à l’andouille?

      En passant, trouve-moi une remarque négative de la part d’un démocrate -ou même de Sanders- à l’endroit de Bill Gates.

      Comme d’habitude, simon, chaque fois que tu diras une connerie, tu vas me trouver…

    5. Benton Fraser dit :

      Grosse différence: ce milliardaire n’a jamais escroqué personne, ne ment pas et n’a pas fait sa fortune sur des faillites!

    6. Achalante dit :

      Le Type à la Maison Blanche n’est probablement même pas milliardaire. Alors pas de comparaison! 😉

  2. defier dit :

    J’imagine qu’il gagnera à ëtre connu.
    À première vue, il a toujours bien réagit quand son entreprise a fait face à de l’adversité.
    C’est un homme serein, ouvert aux autres, aux idées.
    Il mérite qu’on le regarde deux fois.
    Une bonne nouvelle pour commencer la journée
    Carpe Diem

    1. papitibi dit :

      La carpe du jour – selon Horace? Me rappelle d’un Carpe Diem croisé autrefois au hasard d’un billet sur la américaine politique… 😉

  3. Pierre dit :

    « Ça là l’air » que le café est infecte à la Maison Blanche comme la gestion… alors j’imagine qu’il amélioreras cet aspect là je parle de la gestion bien sur HAHAHAHAHAHA

  4. Toile dit :

    Considéré comme un patron social, soutenant le parti démocrate, et donnant divers avantages sociaux plutôt rares à ses salariés, notamment une assurance-maladie….Quoi un comunisssss ?

    Rafraichissant en ces heures de grande noirceur du fameux mais combien dévastateur MAGA. .

  5. Thomas Sutpen dit :

    Je ne pense pas qu’une réussite entrepreneuriale prépare à l’exercice de responsabilité politiques majeures mais tous les talents, toutes les bonnes volontés sont les bienvenus et que le mieux à même de débarrasser le monde du déplorable au pouvoir l’emporte.

    1. Paquerette Palardy dit :

      @Thomas Sutpen
      C’est exactement ce que je pense losque je regarde ce que Trump a accompli en 18 mois, son talent d ‘homme d’affaires le porte à agir promptement sur ce qu’il a promis en campagne èlectorale, pas de procrastination, d’ètudes à n’en plus finir qui finnissent toutes de toute façon sur les tablettes. Je crois que ce coté de ´l’homme d’affaires’ est un plus en politique. Les démocrates en allant chercher Howard Schultz, pourrait eux aussi profiter de ce plus.

      1. fallaitquejteuldise dit :

        Je remplacerais dans votre commentaires les mots accompli par detruit, talent par arrogant, agir promptement par impulsivement, procrastination par aveuglement et ignorance… Voilà un portrait plus juste…

      2. Absalon Absalon dit :

        Hum, j’ai écrit exactement le contraire. Sans doute me suis-je mal exprimé.

      3. papitibi dit :

        Tout ce qu’il a accompli en 18 mois?

        Colonne des PLUS: (bruits de criquets)

        Colonne des MOINS:
        En fait, cinquante mille pages de texte ne suffiraient pas à la préface et au chapitre introductif.

        Juste au chapitre des insultes et des mensonges quotidiens, le Canada n’exporte pas assez de papier aux USA pour les contenir toutes!
        Qu’est-ce que ce sera quand on abordera les guerres commerciales, les volte-face répétés, les tensions raciales exacerbées?
        Et le G7 n’est pas encore commencé!

        Ô Pâquerette, ma douce Pâquerette, pourquoi t’autoflagelles-tu ainsi?

      4. Layla3553 dit :

        Bien essayé …mais pas dupe

      5. Bartien dit :

        Hé la la, vous en êtes pathétique….vous devriez enlever les bananes que vous avez dans les yeux, vous y verriez peut-être plus clair. SON TALENT D’HOMME D’AFFAIRES, wow si vous n’existiez pas, faudrait définitivement vous inventer!!! Question personnelle pour vous : Avez-vous fait votre part pour le maintien de cet excellent blogue ou vous venez simplement le polluer gratuitement? Ça irait dans le sens de votre idole, la pollution gratuite.

      6. A.Talon dit :

        @ Picotte Allourdi 7h48
        «son talent d ‘homme d’affaires le porte à agir promptement blablabla…»

        Allons donc, mon bon Picotte. Ce type ne rencontre même pas le minimum syndical quand on étudie objectivement sa performance en affaires par des méthodes reconnues.

        Le magazine Forbes a récemment publié une analyse décapante du manque de talent en affaires de l’auteur de «The Art of the Fail». Comment peut-il être aussi sous-performant dans le domaine de l’immobilier, sa soi-disant grande spécialité? Dans le domaine de l’esbroufe, par contre, il ne laisse pas sa place.

        «Has Donald Trump Underperformed In The Real Estate Business?»
        https://www.forbes.com/sites/forbesleadershipforum/2016/03/03/has-donald-trump-underperformed-in-the-real-estate-business/#33f2476f4bfd

        EXTRAIT:
        «Conclusion: In the finance literature, investors who have outperformed are said to have skill, or talent, and those who do not are called underperformers. Using both independent and self-reported estimates of his net worth, Donald Trump has underperformed his real estate investor peers by 48% and 57%, despite taking more risk. Donald Trump is obviously a skillful presenter and a talented entertainer, but in terms of his investment skills, he is a clear underperformer.»

      7. 65Jaypee dit :

        En tant que femme -et, si je me fie à la teneur « morale » de tes messages- , tu penses quoi de quelqu’un qui se moque des hadicapés, du physique de ses adversaires -en particulier des femmes- affuble de surnoms idiots tous ceux qui osent le défier, ment à tour de bras à propos de tout et de rien, trompe sa femme quelque temps après son accouchement avec une actrice de film porno ? Tu ne trouves pas qu’il pousse le bouchon un peu loin?

        Je trouve révélateur que tu ne me réponds pas, simon, malgré que c’est probablement la cinquième fois que je te pose cette question.

        « son talent d ‘homme d’affaires le porte à agir promptement  »

        Toi, ton talent, c’est de nous faire rire. Ne le perds pas, simon.

      8. Lecteur_curieux dit :

        @A. Talon 9h31
        «Conclusion: In the finance literature, investors who have outperformed are said to have skill, or talent, and those who do not are called underperformers. Using both independent and self-reported estimates of his net worth, Donald Trump has underperformed his real estate investor peers by 48% and 57%, despite taking more risk. Donald Trump is obviously a skillful presenter and a talented entertainer, but in terms of his investment skills, he is a clear underperformer.»

        Cet extrai confond un entrepreneur/homme d’affaires avec un investisseur, il s’agit d,une typologie au départ Trump était plus promoteur immobilier il s’est éparpillé dans d’autres domaines qui peuvent avoir des liens mais qu’est-ce qui est vraiment de l’immobilier? Vivre avec des revenus de location, résidentiels,commerciaux ou industriels. Des clubs de golf? Des hôtels comme exploitant? Ce sont deux secteurs différents.

        https://www.forbes.com/sites/forbesleadershipforum/2016/03/03/has-donald-trump-underperformed-in-the-real-estate-business/#4e9deb0c4bfd

        Un prof de finance? Lisons…

        Warren Buffett était un homme d’affaires au départ mais un investisseur depuis de nombreuses décennies, il ne lance pas des entreprises, il sélectionne celles qui font partie de son portefeuille. Entreprises qui doivent toutes détenir un avantage compétitif,autrement dit une rente économique.

        Cet article on l,a déjà vu il part de 1976 à 2016, si tu voulais évaluer un gestionnaire d’un fonds mutuel ce serait correct mais un entrepreneur ce n’est pas cela. C,est plus quelqu’un de fonceur qui n’a pas peur de l’échec et qui est en mesure de se relever après avoir trébucher , c’est cela entreprendre . Il y a d’autres termes comme le fondateur, le bâtisseur. Exemple un industriel qui reste dans son secteur. Vous pouvez avoir des années de labeur et d’autres de récolte, son entreprise, c’est son bébé, c’est toute sa vie.

        Cet article connaît le milieu de l’investissement mais explique mal le domaine des affaires, ne parle pas du taux de survie des entreprises.

        Les chums à Trump sont des requins de la finance, des spéculateurs, ce sont donc les rendements à court terme qu’il faut regarder et non ceux long terme.

        https://www.marketwatch.com/story/donald-trump-was-a-stock-market-disaster-2015-07-22

        Appel public à l’épargne ? Ton horizon de placement doit être de 6 à 9 mois.

        Après un an? Entre 3 jours et un mois, tu peux spéculer à la baisse aussi. Spéculation pure. Est-ton domaine ou as-tu déjà fait cela? Si ce n’est pas le cas tu risques de te faire laver. Pas mieux ceux qui ont acheté des junk bonds avant.

      9. Benton Fraser dit :

        Sérieux !?!?!?

        À part détruire toute la crédibilité des États-Unis, joué au golf et vivre sur l’héritage d’Obama… il ne fait que des niaiseries!

    2. Absalon Absalon dit :

      Indépendamment de ma volonté mes messages sont tantôt signés Absalon, tantôt Thomas Sutpen. N’y voyez aucune duplicité de ma part, je ne fais rien pour qu’il en soit ainsi.

  6. Guylaine dit :

    Tant mieux, il semble avoir les valeurs à la bonne place, on verra, c’est un milliardaire comme l’autre mais la comparaison semble s’arrêter là.

    1. Richard Hétu dit :

      Si l’autre est vraiment milliardaire…

      1. papitibi dit :

        Dans la colonne des PASSIFS, ah, ça oui, L’AUTRE est un authentique milliardaire.
        Quoique… si sa présidence flatte ses créanciers dans le sens du poil, peut-être son passif sera-t-il révisé à la baisse…

        Pour la valeur nette, ah bin là, faudrait qu’il ouvre ses livres mais jamais il ne va oser. se mettre à nu et donner raison aux masses dubitatives!

        Si la pâte avait vraiment levé, jamais il ne résisterait à la tentation d’en faire la preuve.
        J’en conclus que même ses bobettes sont lourdement hypothéquées. 😉

      2. Le Cyclope dit :

        Bobettes hypothéquées? Ça s’apparente à être tenu par les « schnolles » ça!😖

      3. defier dit :

        Trump n’a pas eu beaucoup de succès en affaires
        Il a beaucoup emprunté et ses entreprise ont fait faillites à quelques occasions.
        S’il était aussi riche qu’il le dit, il se ferait un plaisir de nous montrer ses livres.
        Il a trop de vanité pour nous cacher sa prétendue fortune.

        Bonne journée quand même

      4. defier dit :

        Quand on est vraiment milliardaire, on ne fait pas de télé-réalité
        On a d’autres chats à fouetter: gagner d’autres milliards, créer des emplois, innover.
        C’est un pauvre être humain qui veut de l’attention

        Bonne journée Donald

      5. Guylaine dit :

        On dit qu’il (l’autre) a menti là-dessus aussi, c’est vrai. Disons qu’il est argenté. 🙂

        De toute façon, peu importe le nombre de zéros, ça s’est fait aux dépens des gens qu’il n’a pas payés, grâce à ses escroqueries et funestes entourloupettes. Et c’est ça qui semble distinguer les deux. Un semble avoir des valeurs morales. L’autre, on sait qu’il n’en a pas…

      6. A.Talon dit :

        Au sujet de la soi-disant fortune de «The Great Pumpkin», voici l’évaluation qu’en fait le magazine Forbes pour 2018: 3,1 milliards de dollars US, en diminution constante d’une année à l’autre (3,5 G$ en 2017, 4,5 G$ en 2015).

        «What’s Donald Trump Really Worth?»
        https://www.forbes.com/donald-trump/#4160c1222899

        Voilà ce qu’en pense l’ex-maire de New York, Michael Bloomberg, dont la fortune personnelle est estimée à 47,5 G$ par ce même magazine Forbes: le Dohnald vaut pas mal moins que ça.

        «Michael Bloomberg implies Donald Trump might not be a billionaire»
        https://www.independent.co.uk/news/business/news/michael-bloomberg-donald-trump-billionaire-might-not-be-wealth-former-new-york-mayor-president-us-a7870706.html

        Rappelons l’immense talent en affaires du Roi-des-Faillites: 6 faillites monumentales en moins de 20 ans, totalisant 8 milliards de dollars US de dettes, ainsi qu’une ribambelle d’échecs commerciaux en tout genre. Le succès par le chaos et l’incompétence, ça n’existe pas.

        «Yep, Donald Trump’s companies have declared bankruptcy…more than four times»
        http://www.politifact.com/truth-o-meter/statements/2016/jun/21/hillary-clinton/yep-donald-trumps-companies-have-declared-bankrupt/

      7. Si l’autre n’est pas milliardaire, il est en train de tout manigancer pour le devenir ou le redevenir…

    2. Lecteur_curieux dit :

      Aucun homme d’affaires sauf exceptions n’ouvre publiquement ses livres s’il n’est pas obligé de le faire.

      S’il recherche des investisseurs ou créanciers ou encore si sa marque de commerce est axée là-dessus, il va tendre à exagérer ses succès et sa fortune.

      S’il se présente devant le fisc ou est en négociation avec les syndicats , il va tendre à minimiser sa richesse de peur de se la faire enlever.

      Combien vaut Trump ? Il faudrait connaître l’intégralité de ses actifs et passifs. Est-ce vraiment important? La valeur qu’on veut connaître c’est celle de l’entreprise, la société dans laquelle on investit.

    3. Richard Desrochers dit :

      Bref, Trump était riche jusqu’à ce qu’il se mette à travailler.

      1. Lecteur_curieux dit :

        Faux, il a multiplié la valeur de la compagnie et de beaucoup sauf que sa mégalomanie est devenue tellement forte, mauvais opérateur de casino, 3 de ses tops dirigeants se tuent dans un accident d’hélico, plus l,immobilier qui servait à l’endosser se met à chuter. C’est pourtant dans les casinos qu’il est nul mais en se graissant au maximum.

        https://www.nytimes.com/2016/06/12/nyregion/donald-trump-atlantic-city.html

        Plus mauvais fiduciaire que cela tu meurs.

  7. fallaitquejteuldise dit :

    « La sagesse d’un homme fait briller son visage ». Reste à savoir s’il sera considéré comme un ovni dans le paysage politique américain.

    1. gigido66 dit :

      La « baboune » de DT en dit très long sur sa sagesse…😉

  8. Danielle Vallée dit :

    Ah Monsieur Hétu, vous m’enlevez les mots de la bouche: le vrai milliardaire contre le faux milliardaire.
    Remarquez que ça s’applique à bien d’autres membres de l’équipe Trump les fausses fortunes: Wilbur Ross, qui ne serait même pas milliardaire du tout, Pruitt qui est tellement cassé qu’il se sent obligé de piller l’avoir des contribuables sans arrêt, Michael Cohen qui baigne apparemment dans les millions mais qui a un compte de taxe impayé à la ville de New York, et ainsi de suite, on pourrait y passer la journée.

    Même sans devenir président M. Schultz pourrait certainement détenir un poste économique important et y faire honneur.

  9. P-o Tremblay dit :

    Apparemment tout ce qui compte pour les américains est le nom pour faire un culte de la personnalité. (WAIT qui a dit Trudeau? ) DONC starbuck vs Trump sa semble prometteur….

  10. chrstianb dit :

    Connaissant les origines juives de M Schultz, pensez-vous qu’une majorité d’américains votera pour lui si M. Shultz se présente? J’ai un doute. Je n’ose pas imaginer la sale campagne de l’alt-right…

    1. gigido66 dit :

      …mais la communauté juive américaine possède un grand pouvoir qui pèse lourd dans la balance.

  11. Apocalypse dit :

    En effet, plusieurs n’étaient pas certain du tout que M. Trump soit milliardaire, mais s’il demeure président assez longtemps, ça risque de régler la question :-(.

  12. Apocalypse dit :

    @papitibi

    ‘Colonne des PLUS: (bruits de criquets)’

    LMAO

  13. Apocalypse dit :

    Bon point des commentateurs ci-dessus, si M. Trump était aussi riche qu’il le prétend, les rapports d’impôts, on en aurait reçu une copie dans chacune de nos boites courriels :-).

    1. fchenard dit :

      Est-ce tant parce qu’il nest pas aussi riche qu’il le prétend, ou bien qu’il y a trop de magouilles qui indigneraient même ses plus fidèle supporteurs? (Bien que la notion d’indigner ces derniers semble de la pure fantaise)

  14. Alexander dit :

    C’est pas le fait d’avoir ou non de l’argent qui pose problème, c’est ce que tu fais avec.

    Ça va prendre des leaders forts qui vont mettre leurs valeurs sur la table. Et les américains décideront. Mais ça prend des alternatives, des choix.

  15. quinlope dit :

    Peu importe que Monsieur Schultz soit juif et milliardaire, quiconque s’oppose à Trump a déjà beaucoup de valeur et il y a lieu d’espérer qu’il y a plus d’Américains sensés que de blancs déplorables et sous-éduqués.

    Aussi, je crois que Bernie Sanders est juif lui-même? Mais, peu importe, ce sont ses idées qui comptent. À tout événement, je suis convaincu que les deux feraient des gâteaux pour les gays s’ils étaient pâtissiers et Schultz avec du bon café!

    Quant à celui qui siège au 1600 Pensylvania Avenue et qui se regarde dans le miroir en attendant de se gracier, (et de gracier son ami Manafort) il boit du Coke diet et des grille cheeses.

    1. Toile dit :

      Euh…des burgers. Anayway, fast food

  16. titejasette dit :

    Même un raton laveur pourrait gagner les élections contre la Kékette aux doigts de pieuvre. C’est ce que je pensais mais je n’en suis plus très sure. C’est aux américains de prendre leur destin en mains. On n’y peut rien et on ne peut pas les « sortir» de leur atrophie cérébelleuse familiale idiotique.
    On peut leur envoyer nos médecins convertis en homme politique pour prodiguer les soins et conseils ?

    1. quinlope dit :

      Oui, ce qu’ils sont empêtrés dans leurs histoires de religion, d’hymne national, de sexualité, de First Amendment.

      Au point où la Cour Suprême, elle-même, a rendu une décision dans l’affaire du pâtissier, tout en ne décidant rien.

  17. Boabab dit :

    @Mme.Palardy c’est quand même incroyable que vous persisté à voir dans ce crétin un homme d’affaires honorable ce qui selon vous l’aurait préparé à la plus haute fonction.Au mieux votre potus et là c’est un grand mot etant donné que vous n’êtes probablement pas américaine, n’a absolument rien accomplit de valable pour la population en générale, si pour vous faire des barbeaux haut de trois pouces en signant des decrets insignifiants qui ont pour but de faire mal à une partie de la population
    sont des réalisations spectaculaires vous êtes bien ce que je pense.
    Sans vouloir rabaissé Martine Ouelette ici chez nous elle ezt une pâle imitation de vous dans le sens que pour vous ici sur le blogue
    il y a un consensus assez claire que VOTRE président est au mieux un immence CON mais vous persisté à l’encensé c’est déplorable

    Le billet nous introduit une personne qui a une réalisation quand même spectaculaire à son actif et qui semble avoir de bonne intention et motivé par des considérations qui rejoint bien des gens ici et au USA

    NicMef m’a convaincu d’une chose même si il n’est pas facile à décodé sa vision des démocrates et de leurs attentes des
    elections de mi-mandat est une chimère si il attendent un « impeachement »ou encore après Mr.muller,ou une ecoeurantite des
    citoyens,déblatérer sur la grosse pourriture qui pollue la maison blanche ne suffira pas

    Mr.Shultz je veut bien ,mais la vrai question est-il prêt à se lancé dans la mêlée le couteau entre les dents,c’est bien beau un gentil monsieur qui a bien réussi mais Trump en a mis beaucoup dans sa poche d’honnête entrepreneur.Il devra prendre solidement la barre
    du parti déplacé le bois mort les caciquesdu parti qui rebrassent continuellement les mêmes litanies.
    Ça prend un discours nouveau motivant et une direction claire sans compromis.

    1. ___________
      @ Boabab 5 juin 9h07

      Bravo pour votre commentaire.

      Où en êtes-vous dans votre potager et vos diverses cultures ? Votre jardin à vous ? 🙂

  18. Lecteur_curieux dit :

    https://www.forbes.com/profile/howard-schultz/ Je ne le sais pas. Pour le texte plus haut, on nous décrit un homme d’affaires honnête et avec de bonnes intentions. Mais est-ce suffisant pour gagner? Starbucks fait l’objet d’un certain culte mais lui il incarne vraiment le parti Démocrate ? Je veux une personne plus jeune… Vous avez pas une latina ou une Noire?

    Pour la valeur nette? Si la personne est un initié d,une société cotée en bourse, la valeur de ses actions est celle du marché. C’est plus objectif comme évaluation.

    https://finance.yahoo.com/quote/SBUX/holders?p=SBUX

    1. Boabab dit :

      @Lecteur Curieux vous avez raison quand votre analyse exaustive vous conforte dans votre évaluation sur la valeur nette d’un individu
      vous leurs proposés donc de se renseigner sur la bourse pour faire leur choix pour le prochain potus.

      Peut importe que ce soit un blanc,un noire ,une latina ça prend du sang neuf peut importe l’age mais une chose est sure pour certain dans le parti démocrate leur avenir est déjà du passé. Ils n’iront nul part avec une Pelosi ,ou un Shumer.
      Il importe qu’il rebrasse les cartes car celui qu’ils prennent pour un CON lui est déjà à l’oeuvre et il y va à fond,s’en s’enfarger dans
      vos préoccupations qui ne sont pas celles de ceux qui vont votés.

  19. Toile dit :

    Ça ne fait foi de ce que l’on veut mais Starbucks est inscrit à la bourse alors que l’autre joue avec la bourse des autres, au sens figuré comme au sens propre…bien que c’est à se demander si c’est pas largement sale.

  20. quinlope dit :

    HS, mais quand même.

    Quelqu’un a-t-il vu l’entrevue de Rudy Giuliani avec Cuomo Prime Time?

    Trump ne pouvait recruter plus parfait bouffon comme avocat, quoique j’avoue que, défendre Trump qui passe son temps à mentir, ça prend beaucoup d’imagination.

    Pour Rudy, les mensonges de Trump et de ses acolytes (Sekulow, Huckabee, Conway) ne sont que des «erreurs». Et Trump fait tellement d’erreurs (toujours, de bonne foi) qu’il craint d’être interrogé par Mueller!!!!

  21. Rodavan dit :

    Mme Palardy a raison sur un point, le problème n’est pas Sanders mais bien ses disciples.

    Tous les partis ont une frange radicale. Sanders, avec son « mouvement révolutionnaire », a donné une plateforme et une visibilité sans précédent à cette gauche régressiste américaine. Qui plus est, il semblerait que la défaite d’Hilary a complètement basculée l’ordre des choses et ces radicaux semblent avoir pris le contrôle du parti ( les victoires lors des primaires récemment semblent confirmer le tout).

    Faites un peu de recherche sur les différents réseaux sociaux pour voir à quel point le parti se radicalise.Il fallait voir les Reddit démocrates en beau fusil lorsque le petit-fils de Kennedy avait été choisit pour répondre au SOTU de Trump ( sous prétexte qu’il était trop mâle, trop blanc et trop riche et qu’il ne représentait plus
    les valeurs du parti. On disait même qu’il ne valait pas mieux que Trump Jr. vous imaginez?)

    Donc ce M. Starbucks ne fera pas long feu dans le contexte démocrate actuel.

    1. bloganon dit :

      Je vous ferais remarquer que Hillary a gagné les élections (selon les règles démocratiques généralement admises), et ce, malgré la division créée par Sanders.

      1. Paquerette Palardy dit :

        @bloganon
        ´´je vous ferais remarquer que Hillary a gagné les élections ´´,….’
        Quelles élections??? La seule fois qu’elle a gagné ses élections c’est comme sénatrice dans l’état de NY, parlez-vous de cette élection…

    2. 65Jaypee dit :

      « Mme Palardy a raison sur un point, »

      wow… simon qui cite simon et lui donne raison!

      « Qui plus est, il semblerait que la défaite d’Hilary a complètement basculée »

      Basculé, simon, basculé…
      Oh, et r’viens-en d’Hillary. Elle a perdu. Y a que toi qui en parle continuellement…

    3. gl000001 dit :

      Trump a une fange radicale. Pas de R !!

    4. Benton Fraser dit :

      Le parti se radicalise…. lapsus, vous parlez plutôt du GOP!

  22. A.Talon dit :

    Reprise de mon commentaire de 9h07, mystérieusement retenu par la modération. Pas de gros mots ni de menaces, pourtant. Il faudrait bien nous expliquer un jour comment elle fonctionne sur ce blogue, M. Hétu.

    – – – – – – – – – –

    Au sujet de la soi-disant fortune de «The Great Pumpkin», voici l’évaluation qu’en fait le magazine Forbes pour 2018: 3,1 milliards de dollars US, en diminution constante d’une année à l’autre (3,5 G$ en 2017, 4,5 G$ en 2015).

    «What’s Donald Trump Really Worth?»
    https://www.forbes.com/donald-trump/#4160c1222899

    Voilà ce qu’en pense l’ex-maire de New York, Michael Bloomberg, dont la fortune personnelle est estimée à 47,5 G$ par ce même magazine Forbes: le Dohnald vaut pas mal moins que ça.

    «Michael Bloomberg implies Donald Trump might not be a billionaire»
    https://www.independent.co.uk/news/business/news/michael-bloomberg-donald-trump-billionaire-might-not-be-wealth-former-new-york-mayor-president-us-a7870706.html

    Rappelons l’immense talent en affaires du Roi-des-Faillites: 6 faillites monumentales en moins de 20 ans, totalisant 8 milliards de dollars US de dettes, ainsi qu’une ribambelle d’échecs commerciaux en tout genre. Le succès par le chaos et l’incompétence, ça n’existe pas.

    «Yep, Donald Trump’s companies have declared bankruptcy…more than four times»
    http://www.politifact.com/truth-o-meter/statements/2016/jun/21/hillary-clinton/yep-donald-trumps-companies-have-declared-bankrupt/

    1. gl000001 dit :

      Il me fait penser à Mike Keenan au hockey. Il a tout démoli partout ou il a coaché !! Mais des équipes l’engagaient pareil !! C’est à n’y rien comprendre. Il doit être excellent pour faire des « deal » lui aussi !!

      1. Lecteur_curieux dit :

        Keenan était vu comme excellent à ses 3 ou 4 premières années avec les Flyers. Et était vu comme un instructeur de la nouvelle vague. Par après notamment avec Chicago? Un tyran, un dictateur de plus en plus controversé mais toujours vu comme un gagneur et gagnant à ce moment là. La Coupe avec les Rangers dans la LNH est sa dernière grande réalisation ici.

        http://www.hockeydb.com/ihdb/stats/pdisplay.php?pid=2667
        Avec les Blues il obtient le poste de DG en plus. .635 en saison régulière mais après il baisse.

        Il était vraiment bon au début malgré ses défauts sauf qu’il devient de plus en plus obsédé imbu de lui-même et pouvant affecter le moral avec ses vieilles méthode relevant du harcèlement psychologique.

        N’empêche qu,en 1987 il état vu comme excellent mais dur. Le vrai bon? Bob Johnson. Al Arbour bien sûr. Jean Perron s’il était critiqué c’est qu’il était progressiste pour l’époque mais entre des joueurs universitaires du temps et ceux de la LNH,il n’était pas tout-à-fait adapté.

        Trump malgré les controverses était associé à la réussite mais incarnant la débauche capitaliste des années ’80. la culture populaire le valorise et en a peur en même temps. Mais pour sûr il était vu comme un gagnant sauf que cela repose sur des fausses valeurs quand tu atteins ce degré là..

  23. Lecteur_curieux dit :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Howard_Schultz

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Starbucks

    J’aime mieux les propriétaires initiaux que lui mais si tu veux devenir une multinationale et un milliardaire tu fais comme lui. Je ne suis pas vraiment un fan de la chaîne mais il y a pire.

  24. papitibi dit :

    Une citation apportée par Talon d’Achille à 9h31^

    Donald Trump is obviously a skillful presenter and a talented entertainer, but in terms of his investment skills, he is a clear underperformer.»

    Je dirais: a clear and unpresidential underperformance.
    J’ai-tu dit UNPRESIDENTIAL ? Désolé. J’aurions dû écrire UNPRECEDENTED, mais le Trumpinambour a tendence à confondre les deux termes et comme moi j’éprouve beaucoup d’admiration pour ses calembours involontârrieux, bin…

  25. Ouate de phoque dit :

    Bon. La journée commence avec un vent de fraîcheur même si l’arrivée de M. Shultz dans l’arène politique n’est que spéculative. Cependant, je reconnais connaître bien peu de choses à son sujet. Ça serait intéressant de voir s’affronter deux candidats à la présidentielle ayant gagné leurs galons ailleurs qu’en politique.

    L’impact des origines de M. Shultz sur l’électorat ne m’importe pas. Peu importe son adversaire, le candidat républicain complotera des controverses simplistes et accrocheuses à son sujet, détournera l’attention des enjeux qui l’embêtent avec de nouvelles réthoriques qui monopoliseront l’attention d’une bonne partie de l’électorat.

    On connaît déjà le ton de la prochaine élection sans connaître la personne candidate pour les démocrates. Je suis convaincu que ce sera une personne à la couenne solide qui aura une bonne idée de ce qui l’attend. Le hic, c’est de trouver qui sera prêt à plonger dans la fosse aux lions face à un républicain qui a maintenant l’avantage d’avoir imposé un style où plus aucune convention n’a sa place et où le contenu du message passe avant sa véracité.

  26. cartier dit :

    les juifs ont toujours comme premier pays du cœur l’Israël .il peut se présenter pour facilité la réélection de Donald Trump.

    1. 65Jaypee dit :

      « les juifs ont toujours comme premier pays du cœur l’Israël »

      Euh… non. Pas du tout. C’est bien beau de jouer à l’antisémite mais encore faut-il faire semblant d’apporter des arguments intelligents… Ce qui, j’en conviens, est un oxymoron dans ce contexte…

  27. bloganon dit :

    Ben voyons, les Juifs ne sont pas tous sionistes. Vous délirez.

  28. Toile dit :

    Cartier
    1 et 2 eme phrase du pur délire

  29. Sylvain Pelletier dit :

    Savoir que la Bimbo Sandra Huckabee Sanders était bilingue, je serais certain que son pseudo serait Paquerette Palardy.
    Quand je lis les commentaire insipide de Paquerette, j’entends la voix de SHS.
    Même mauvaise foi, mêmes mensonges, même rhétorique fallacieuse et même façon de détourner le sujet en pointant les spots chez le voisin.

  30. Paquerette Palardy dit :

    @Sylvain Pelletier.
    Vous me flattez Sylvain en me comparant à Sandra Huckabee Sanders, vous c’est plutôt à Nancy Pelosi que vous me faites penser, dépassée, et ronchognarde.

  31. Satiricone dit :

    C’est peut-être un bon candidat ! Donald Trump semble (si ne me trompe) n’avoir de retenu que face aux autres milliardaires. Oprah hier Howard Schultz aujourd’hui.

  32. Syl20_65 dit :

     »Vous me flattez Sylvain en me comparant à Sandra Huckabee Sanders » Paquerette

    Misère, vous vous contentez de peu. Le contraire m’aurait surpris, vous répétez toutes ses mensonges et ses insignifiances. Et vous en êtes fières. On voit bien que ça cloche.

Répondre à Apocalypse Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :