Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Rare apparition d’un politicien canadien hier à Meet the Press, l’émission d’affaires publiques la plus regardée le dimanche matin aux États-Unis. Justin Trudeau a notamment confié à l’animateur Chuck Todd qu’il avait été «attristé et insulté» en entendant l’administration Trump utiliser l’argument de la sécurité nationale pour justifier les tarifs douaniers qui frapperont l’acier et l’aluminium du Canada.

Le premier ministre canadien a indiqué qu’il entendait avoir une «discussion franche» avec Donald Trump sur ce sujet à l’occasion du sommet du G7 qui aura lieu plus tard cette semaine à La Malbaie. «Nous serons polis mais nous ne nous laisserons pas faire», a-t-il dit sur NBC.

C’est sans doute la ligne de conduite qu’Emmanuel Macron a adoptée lors de l’appel téléphonique qu’il a passé à son homologue américain la semaine dernière. Or, selon ce reportage de CNN, la conversation a mal tourné lorsque le président français a voulu livrer le fond de sa pensée, pensant pouvoir parler ouvertement à un président avec lequel il entretient une sorte de bromance.

Macron a donc critiqué les politiques de Trump en abordant les sujets du commerce international et d’immigration. Big Mistake. «Ce fut terrible», a déclaré une des sources de CNN. «Macron pensait qu’il pouvait parler ouvertement, compte tenu de la relation. Mais Trump ne peut tolérer d’être critiqué comme ça.»

Reste à voir si le mot «terrible» s’appliquera également à l’échange que compte avoir Justin Trudeau avec Donald Trump.

51 réflexions sur “Trudeau et Macron face à Trump: «terrible»

  1. gl000001 dit :

    Il manque un « n » à Macron!
    «Macro pensait qu’il pouvait parler ouvertement, compte tenu de la relation. Mais Trump ne peut tolérer d’être critiqué comme ça.»
    MSA Mésadapté Socio-Affectif qu’ils disent en éducation !!

    1. gl000001 dit :

      Mais au G7, Trump aura tout oublié et Macron sera son best buddy à nouveau. Sa colère aura fini de rebondir dans son vide intérieur !!

    2. Toile dit :

      Il manque un N ? Ne serait ce un N de trop si je comprends bien ?

      1. gl000001 dit :

        Mr Hétu a corrigé son texte.

  2. sorel49 dit :

    Trudeau et Macron sont les 2 leaders ayant pratiqué des politiques très « souples » envers l’Andouille, pour des raisons évidemment différentes. 😔

  3. J.C.Virgil dit :

    Hum . Il semble que le gros party champagne caviar du G7 qui nous coûte collectivement 600 millions de *canadian money,* va virer à la foire d’empoigne. À moins que Trump décide tout simplement de ne pas y assister compte tenu de la révolte de ses vassaux qui ne veulent pas comprendre leur rôle.

    Finalement ce n’est pas encore cette année qu’ils prendront des mesures pour réguler l’évasion fiscale vers les paradis fiscaux qui prive les trésors publics de leurs gouvernements respectifs de dizaines de milliards de dollars, ni sur le cri d’alarme lancé par 15,000 scientifiques qui jugent que la planète est en péril et que la survie de l’espèce humaine est menacée.

    Remarquez fort de l’expérience des années précédentes il ne fallait pas s’attendre à de grands résultats. Il reste à espérer qu’ils choisiront d’autres endroits les prochaines années étant donné le rapport qualité prix de ces shows de marionnettes.

  4. lindavana dit :

    J’ai vraiment hâte d’assister à ce spectacle.

    Parce que le BIC n’acceptera certainement pas une critique (ou ce qu’il percevra comme tel) publique. Imaginez… One on one avec Macron et c’était « terrible ». Alors publiquement… Ça risque de déraper solide!

    1. Guylaine dit :

      BIC? C’est un surnom pour trump?

      1. RICK42 dit :

        BIC: Bullshitter In Chief…

    2. duquettegilbert dit :

      @ lindavana

      …,Parce que le BIC…

      PAs gentils pour un des plus beau village et Parc National du Bas-St-Laurent. Village qui fut un temps mon lieu d’adoption.

      Pis c’est Boucar qui serait pas content de voir son village d’adoption associé au Donald.

      1. RICK42 dit :

        …c’est aussi le nom d’un stylo…et Boucar ne s’en formalise pas…😊

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @RICK42 qui dit le 04/06/2018 à 10:45: «…c’est aussi le nom d’un stylo…et Boucar ne s’en formalise pas.»

        C’est parce que la marque BIC, c’est le nom du fondateur de la firme, Marcel Bich (ça se prononce «bique» et pas «biche»). On y est allé phonétiquement avec BIC pour justement éviter les problèmes de prononciation. D’où, sans doute le silence de Boucar sur le sujet. 🙂

  5. Apocalypse dit :

    … «Macro pensait qu’il pouvait parler ouvertement, compte tenu de la relation. Mais Trump ne peut tolérer d’être critiqué comme ça.»…

    Tout va toujours dans un seul sens avec Donald Trump! Il n’a de loyauté pour personne, mais demande une loyauté absolue, traîne dans la boue tout ce qui bouge, mais une seule critique et il est hors de lui, pensant que l’humanité est contre lui.

    Comme nous avons souvent dit, c’est un esprit (très) faible qui ne peut supporter d’opinion contraire à la sienne, de contrariété. Avec Donald Trump, tu t’entends lorsque tu dis comme lui.

    Pour ce qui est du sommet de la Malbaie. On parle d’une dépense de … 600 millions de dollars … Il ne sortira rien de bon de ce sommet. Un appel conférence et ça aurait fait le travail. Un gaspillage d’argent qui est un crime contre l’humanité lorsqu’on pense au nombre de gens qui sont dans le besoin.

    Partout sur la planète, des politiciens de plus en plus déconnectés et qui sont obsédés par le POUVOIR pour le seul POUVOIR. Servir la population ne veut plus rien dire pour aucun politicien. La démocratie est en danger partout. Ca nous prendrait un nouveau système et au plus vite.

    C’est cela, l’ère du ‘me, myself and I’ dont Donald Trump représente le plus digne représentant, mais il a de la compétition … malheureusement.

    1. Rustik dit :

      Je crois que ce type de rencontres est nécessaire, faire de la politique c’est plus complexe qu’on a tendance à le croire (et à le décrier). Mais je suis d’accord avec Apocalypse qui parle d’appel conférence pour remplacer ces rencontres.

      Je ne crois pas « qu’un appel » fasse l’affaire, mais avec les technologies d’aujourd’hui un week-end « holo/appel conférence » est envisageable. Avec un endroit virtuel commun et des chambres virtuelles individuelles, il est possible d’aller assez en profondeur sur la majorité des dossiers… et on devrait aisément trouver quoi faire d’autre avec le 600 millions.

  6. Apocalypse dit :

    @J.C.Virgil

    ‘Il reste à espérer qu’ils choisiront d’autres endroits les prochaines années étant donné le rapport qualité prix de ces shows de marionnettes.’

    Je seconde!

    Un gaspillage d’argent, durement gagné par les contribuables, qui est proprement insensé et j’ajouterais, criminel!

  7. treblig dit :

    Fondamentalement, Trump perçoit les autres dirigeants du G7 comme un roi considère ses vassaux : des subalternes qui en fin de compte devront se soumettre sinon ils vont encourir le courroux du souverain du royaume.

  8. quinlope dit :

    Je souhaite que le temps de la bromance Macron/Trump est terminé et que Justin Trudeau restera éveillé et capable de répondre fermement à Trump. Il a l’appui de l’Union Européenne, du Mexique et d’autres pays, sans compter les voix dissidentes qui se font entendre aux U.S.A. et qui trouvent que les folies de Trump et des magiciens qui l’entourent, dont le suave Rudy, mènent les U.S.A. à l’isolationisme.

    Trump doit absolument être isolé par les autres membres du G7. Madame Merkel ne l’a jamais pigé. Abe, du Japon, semblait s’entendre avec lui, mais il a aussi déclaré la guerre commerciale avec le Japon.

    En passant, Christia Freeland a fait une très bonne performance face à Dana Bash qui remplaçait Jake Tapper à State of the Union.

    1. fallaitquejteuldise dit :

      Imaginez le bourbier politique si Mme Freeland n’aurait pas remplacer Stéphane Dion…

      1. papitibi dit :

        Ouin… l’entrevue se serait déroulée en latin! Entéka… les réponses de Dion. Ou LA réponse longue, très loooongue, à une première question qui aurait été la dernière.

        À la fin, ne restent plus que 4 téléspectateurs!
        Blague à part, Dion n’est pas le meilleur orateur dans cette boîte de pogos à laquelle Manon Massé faisait autrefois référence, mais il en était probablement le plus allumé. Brillant, ce type. Pas très bilingouale mais très brillant, même si moé pas vraiment aimer lui!.

  9. kyrahplatane dit :

    En passant, Christia Freeland a fait une très bonne performance face à Dana Bash qui remplaçait Jake Tapper à State of the Union
    —– ————————————————————————————————————————————————————————-
    Tout a fait d’accord, elle était pertinente et a donner d’exellentes réponses.

    1. Ah, je suis contente de revoir votre beau pitou ce matin 🙂

  10. duquettegilbert dit :

    …Reste à voir si le mot «terrible» s’appliquera également à l’échange que compte avoir Justin Trudeau avec Donald Trump….

    Avec le vocabulaire des plus limités de Trump c’est certain que le résumé de la conversation que Trump fera se limitera à un, deux voir trois TERRIBLE.

  11. duquettegilbert dit :

    Voici un des derniers tweete de Trump

    « As has been stated by numerous legal scholars, I have the absolute right to PARDON myself, but why would I do that when I have done nothing wrong? In the meantime, the never ending Witch Hunt, led by 13 very Angry and Conflicted Democrats (& others) continues into the mid-terms! »

    « Comme l’ont dit de nombreux juristes, j’ai le droit absolu de me Pardonner moi-même, mais pourquoi ferais-je cela alors que je n’ai rien fait de mal? Entre-temps, la chasse aux sorcières sans fin, menée par 13 démocrates très en colère (& autres) continue  »

    Eh ben, j’aimerais avoir une courte liste des juristes qui ont affirmés que le POTUS pouvait s’auto-Pardonner.

    Lors du G7, j’aimerais tellement que les 6 lui disent simplement une chose : Donald, Shut up or leave de room. Donald ferme là ou quitte la salle.

    1. simonolivier dit :

      @duquettegilbert Une liste? Facile Rudolph Giuliani, Michael Cohen, Marc Kasowitz, Jay Sekulow. Une belle brochette de « winners »

      1. papitibi dit :

        Le Roué, c’est moé, avait dit Louis le Quatorzième mais de cela il y a fort longtemps.
        Depuis, d’autres s’y sont essayé,
        Et ils ont fini décapités.

        Donald entend des voix. Louis le Quatorzième est sorti de sa longue mourance pour lui répéter cet avis juridique… sauf que le Roi Soleil, il n’avait jamais connu le régime républicain, lui! RÉPUBLICAIN dans le sens noble du terme, s’entend!

        C’est bien que Donald fasse cet énoncé. Très éclairant. À la place de Melania, je fuirais vers la Slovénie. Au plus crousse! La mauvaise nouvelle, c’est qu’un taccident est survenu, quelqu’un a arraché la tête de ma douce Melania. La bonne nouvelle, c’est que je me suis pardonné mon crime!

        Melania, ça urge! Le bonhomme est prêt à passer à l’action!

    2. Richard Desrochers dit :

      La liste ne peut qu’être courte. D’ailleurs, considérant à partir de quel nombre Trump doit commencer à dire « nombreux »…
      Tant qu’il n’y a pas quelques zéros après un nombre (surtout s’il y a un s avec une barre verticale qui suit), ça ne l’intéresse pas beaucoup.

    3. igreck dit :

      Bien d’accord ! En plein G7, chez-nous, sur notre territoire, dans ma région adorée, j’espère très sincèrement que le monde (à part les Putin-de-nations remplies de déplorables) va signifier à ce gros cabochon et à sa troupe d’incompétents de retourner chez-eux. Il faut s’isoler de la bêtise qui foisonne au sud de notre frontière. La crise des migrants illégaux et maintenant les surtaxes sur l’acier et l’alu, des décisions imbéciles de Mr Pumkin (une grosse tête orangée avec plein de vides dedans) est la goutte qui fait débordé le vase. Nos démocraties ne peuvent plus se fasse barouetter par une bande de malades. J’espère que notre premier ministre, appuyé par le président de la France, Emmanuel Macron et par la Chancelière allemande Angela Merkel, montrent la porte du Manoir Richelieu à ce gros sans-dessein ! C’est pas vrai que les progrès en matière de coopération obtenus depuis des décennies vont être écrasés sous les sales bottes de ce populiste mal-dégrossi. C’est assez !!! Get out FaT-Rump !

    4. Kiki de La Prairie dit :

      Il serait assez con pour quitter la salle…

  12. bleuetdaa dit :

    Je vais ressortir mes notions de Macro-économie

    Effectivement le gouvernement dépensera 600 millions, mais une grande partie de ces dépenses retourneras dans leur coffre dont une bonne partie dans les coffres de notre gouvernement provinciale.

    Hôtel occupé à pleine capacité, visibilité international pour la magnifique région de Charlevoix, rappel du fait français en Amérique et surtout c’est de l’argent dépensé en région.

    Charlevoix y aura gagné un service haute-vitesse digne des grands centres.

    Je crois qu’il n’y a rien comme les rencontres en personne. J’ai hâte de voir comment le bully in chief réagira au tous contre 1. Lui qui a tendance a être d’accord avec le premier qui parle.

    Je ne suis toujours pas convaincu que la bonne croissance économique de l’ameuhrique est une si bonne nouvelle, surtout si elle signifie une augmentation des gaz à effet de serre. On est sur le bord de l’extinction et que le système qui nous y a conduit s’accélère ne me donne pas l’envie de célébrer.

    Probablement que si l’espèce humaine survit, nous devrons tous se résoudre à vivre comme des debouts en ligne. Il y en a qui sont mieux préparés que d’autres 😉

  13. Apocalypse dit :

    @fallaitquejteuldise et @kyrahplatane

    Je l’ai vu et elle a très bien fait.

    En ce qui me concerne, Madame Freeland est la meilleure tête de tout le gouvernement de M. Trudeau.

    J’aimais bien M. Dion, mais ce fût un coup ‘winner’ que de le remplacer par Madame Freeland. Les canadiens sont bien mieux servi. Elle est sympathique, très compétente et très intelligente.

    1. __________
      @ Apocalypse 4 juin / 10:41

      Tout à fait d’accord avec vous. Une bonne main d’applaudissements pour Madame Freeland.

  14. LeChamp dit :

    Et pendant ce temps ou les citoyens américains se font dire que le reste de la planete abuse des USA (mensonge éhonté) , les leaders du parti démocrates se levent et proposent des solutions et alternatives aux niveau du commerce mondial et d autres sujets capitaux…. Oups je viens de me réveiller…… Trump est en train de leur en passez une autre ( magouille ou sapin) et eux se cachent et pensent que Mueller et la haine envers le POTUS leur feront gagner les midterms…

    1. Emma dit :

      Cr… que vous avez raison ! Y sont où ??? Cachés sous quelle roche ? À attendre quel Messie ?

      Ils vont une fois de plus regarder passer le train, occupés à élaborer des stratégies complexes (duh!), convaincus qu’ils sont de jouer aux échecs tridimensionnels contre l’ordi de l’Enterprise (re-duh!). Il n’ont pas encore réalisé que c’est une game de « 52 ramasse ». Pis c’est pas eux qui tiennent le paquet. Font royalement ch…

      Y en a-t-il un qui va finir par sortir de la maudite bulle dans laquelle ils se terrent depuis des années pis réagir ? C’est décourageant.

  15. joslapatate dit :

    Brrrr. Pas besoin d’air climatisé au Manoir. L’ambiance s’annonce
    frigorifique en plus de malaisante.

  16. ghislain1957 dit :

    «Macron pensait qu’il pouvait parler ouvertement, compte tenu de la relation. Mais Trump ne peut tolérer d’être critiqué comme ça.»

    Trump accepter une critique, même positive, impossible. Il est lui-même « the world’s biggest whiner, believe me. » J’ai bien hâte de voir comment il va réagir au sommet du G7 lorsque les autres leaders vont l’isoler dans son coin.

    Tired of winning America?

  17. Lecteur_curieux dit :

    J’aimerais bien les entendre dans leur ‘discussion franche’ car avec les médias ils sont dans l’extrême rectitude politique tous les deux. Mais bien sûr tu dois être en phase avec le code culturel de ton pays.

    Trump et son Administration ? Zéro subtilité dans les communications.

    « ….l’administration Trump utiliser l’argument de la sécurité nationale…» Ce n’est pas un ARGUMENT mais un PRÉTEXTE, il faut plutôt analyser leur intérêt, ceux des membres du Cabinet à agir ainsi.

    http://www.tamtaminfo.com/en-politique-il-ny-a-pas-damis-ou-dennemisil-ny-a-que-des-interets/

    «En politique, il n’y a pas d’amis ou d’ennemis,il n’y a que des intérêts.»

    « This decision is not only illegal, it is a mistake on many points. It is a mistake because it responds to a worldwide unbalance that exists in the worst ways through fragmentations and economic nationalism, » Macron.
    C’est rentable pour lui de parler de cette façon mais Trump a été élu en faisant l’inverse.

    Macron a épousé sa «maman». Le Donald a épousé sa «fille». Encore la différence au niveau du code culturel. Un Gérard Depardieu ne pourrait pas être président en France alors que s’il était américain, il pourrait être Gouverneur.

    https://wirtschaftssprachen.hslu.ch/english/the-culture-code/

    «For Rapaille, the American Code for food is ‘fuel’. Small portions, spread over several courses, is very off-Code (why not put all those portions on one plate? why not put all that food in one buffet?); for the French, on the other hand, food is ‘deferred pleasure’, best enjoyed over time (an “all-you-can-eat buffet” causes the French to shake their heads). » Le code dominant du pays.

  18. titejasette dit :

    « Elle (Madame Freeland) est sympathique, très compétente et très intelligente » – Apocalypse.

    D’accord avec vous. Mais encore ? Concrètement ça fait quels impacts sur nos emplois ? Notre PM Couillard a insisté sur le fait que les tarifs sur l’acier et l’aluminium (tout comme le bois d’œuvre) font payer plus cher les américains sur les produits fabriqués aux États. Que de toute manière il leur faut acheter notre acier et alu (ils n’ont pas d’industrie de production d’aluminium primaire aux États-Unis). « En augmentant les prix comme ils le font, c’est eux-mêmes qu’ils vont pénaliser ».

    Source les déclarations du PM Couillard :
    http://www.lapresse.ca/affaires/economie/quebec/201806/01/01-5184177-tarifs-couillard-perplexe-face-a-la-tactique-americaine.php

    En d’autres mots, nous vendons notre bois, nos aciers et alu au même prix et les mesures de représailles du Canada « dollar-pour-dollar » nous rapportera 16.6 billions ? Mais c’est le Jackpot ? Il y a quelque chose qui m’échappe dans cette connerie de l’Andouille ?

    1. Richard Desrochers dit :

      Il croit que les É.-U. sont autosuffisants et qu’ils n’achètent aux autres que par charité.

    2. Samati dit :

      @titejasette

      « …ils n’ont pas d’industrie de production d’aluminium primaire aux États-Unis… »

      Pas tout à fait. Les États Unis ont une production d’aluminium primaire (800 000 tonnes) et secondaires (3,7 millions de tonnes à partir de scrap). Leur consommation apparente totalise près de 6 millions de tonnes soit presque le même niveau qu’il y a 25 ans. À cette époque leur production primaire totalisait près de 4 millions de tonnes.

  19. fallaitquejteuldise dit :

    En reference à la bromance entre Macron et Trump: dans mon milieu de travail, je connais plein de gens socialement agréable mais incompétent et insupportable dans un contexte de travail… Je crois que le Président Français vient d’en découvrir un…

  20. Laurent Pierre dit :

    Plutôt que Freeland ou lui-même, Trudeau devrait envoyer Melanie Joly discuter avec Trump. Deux électrons libres en relation ça devrait être HUGE…

    1. Le Cyclope dit :

      Ou Martine Ouellet; là l’yable serait aux vaches….

      1. papitibi dit :

        Ouellet, elle est Trumpienne!
        Autrefois, jadis, j’eus beaucoup d’admiration pour la madame.

        Et puis elle s’est mis à disjoncter: c’est la faute des médias, c’est la faute à Bou-boule Booliieu. C’est la faute aux ceusses qui m’ont trahie. C’est la faute à Duceppe. Bientôt ce sera la fauté à Tit-Poil pcq il a perdu son référendum. Et la faute à Jacques Cartier, parce que si il était resté en France le Québec serait quelque part en Normandie, full francophone et full indépendant (because la France est indépendante, ELLE!)

        Martine, ça ramène tout à sa propre personne. Comme Trump. Moi, moi, moi. Le PQ n’a pas besoin d’ennemis; il a Martine. Oh, boy! Oh, Boy!

        PS: depuis 1970 que je suis indépendantiste, mais Martine, là, pu kapab!

  21. Toile dit :

    Belle manoeuvre de lobby que cette apparition à la tivi américaine. Pas bully mais qui a le mérite d’être clair. Certains américains, tout comme certains de mes copains, devaient ignorer l’utilisation futile et fallacieuse de la sécurité nationale pour l’imposition de la taxe. Cours 101. Espérons que cela allumera des petites lumieres. Espérons aussi qu’au G7, notre selfie national, ne toisera pas le plancher de son regard….comme disait Denise Bombardier, fini l’ere de la léthargie jovialiste ?

    Son best nami Emmanuel ? Le président français doit surement faire le constat qu’il,a investit dans une tête de teflon. Angel Merkel va surement mener le bal au G7 pour s’assurer une cohésion. Pis fuck sa trumpitude. Reste dans ton île. Si il « leme »pas ça, ben qu’il « sacre »son camp. Point barre. Il y a une bout à tout.

  22. karma278 dit :

    Serait-ce le grand retour du Mal Enfant au Manoir?

  23. NiCMeF dit :

    En tkas le PM passe cent fois mieux en anglais qu’en francais. Il est articulé, convainquant et de toute évidence, il avait Chuck TODD dans sa poche.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Bien entendu. Le Français est pour lui, tout comme Paul Martin, une langue seconde et cela parait. Sa pénible recherche du mot juste, ponctuée de E,E,E, en fait foi.
      Quant à sa relation avec Trump, je pense qu’il va devoir cesser de le ménager en pensant, comme Macron, qu’il peut avoir une bonne relation avec lui en privé sans devoir le mettre dans l’embarras en public ou, comme disent les Chinois, lui «sauver la face». Avec Trump, c’est inutile. Je vois venir le temps où J. Trudeau va devoir le «planter solide» en public et je pense qu’il en serait capable. Trump ne se gêne pas pour le faire alors il serait temps de lui rendre la monnaie de sa pièce.

  24. Mouski dit :

    Les jeunes de Parkland se mobilisent. La meilleures nouvelles de la journée. Concernant le G7, eh bien que l’andouille jaunâtre aille donc jouer au golf, ça va être beaucoup plus bénéfique pour le monde entier.

    1. igreck dit :

      Ainsi, nous n’aurions pas à le jeter dehors ! Gooood !

  25. Si les Etats-Unis sont injustes avec leurs amis et leurs alliés dans l’économie et les affaires, ils risquent de se détourner de la politique étrangère et de provoquer un melting-pot non désiré comme … https://fr.sputniknews.com/international/201806031036638696 -autriche-sanctions-us-russie / – Ça n’augure rien de bon pour l’avenir de la démocratie et du monde libre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :