Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

DewvTUSXkAAfYvP

«Ce serait un argument juridique valable – si notre gouvernement était une dictature. Heureusement, nous sommes un gouvernement de lois et non pas d’hommes. Et en Amérique, personne n’est au-dessus des lois, y compris le président.»

– Chuck Schumer, chef de la minorité démocrate au Sénat, réagissant à la publication par le New York Times d’une lettre confidentielle des avocats de Donald Trump au procureur spécial Robert Mueller faisant valoir que le président n’a pas à se soumettre à une interview dans le cadre de l’enquête russe.

66 réflexions sur “La citation du jour

  1. fallaitquejteuldise dit :

    Bien dit. À quand, les mêmes commentaires d’un républicain qui ne quitteras pas la politique au mois de novembre? La démocratie doit aller bien au-delà des désirs d’un homme.

  2. eau-vive dit :

    Cette citation est la parole d’un homme sensé et raisonnable,
    mais quel pouvoir a-t’il pour que la raison l’emporte face à un Potus qui en est tellement dépourvu.
    Comme plusieurs autres, moi aussi j’ai peur que la malhonnêteté et les magouilles fassent avorter
    l’enquête de Mueller.Franchement ça serait décourageant.
    Je ne vais pas boire un martini pour noyer mon désespoir parce qu’il est trop tôt mais je vais aller me changer les idées dehors
    par cette belle journée ensoleillée.
    Bon dimanche !

    1. duquettegilbert dit :

      @ eau0vive

      …Je ne vais pas boire un martini pour noyer mon désespoir parce qu’il est trop tôt…

      Mon ou ma chère, il faut savoir relativiser dans la vie, En Italie il est déjà 14:30 belle heure pour prendre un apéro (Un Martini pourquoi pas). Bonne fin d’après-midi et n’abusez pas trop sur les Olives.

      1. eau-vive dit :

        C’est vrai qu’il faut savoir relativiser, merci de me le rappeler.
        En passant, il faut utiliser le féminin.

      2. duquettegilbert dit :

        @ eau-vive

        J’aurais du réaliser qu’eau-vive était pour une Dame, car je n’ose même pas écrire son pendant masculin, l’étiquette ne me permettrait pas surtout s’il vogue sur un lac

        Je vous laisse imaginer le jeu de mot salace 😉

  3. Mabuse dit :

    Si les démocrates ne reprennent pas le contrôle des deux Chambres à l’automne, alors ce sera tout comme si Trump était au-dessus des lois, car l’électorat républicain est entièrement acquis à Trump, quoi qu’il fasse, et les élus républicains accepteront toutes les violations de la loi: le plus important, c’est que Trump rende à l’Amérique sa blancheur, le comment, y compris l’affaiblissement de la démocratie, importent peu!

    1. Dekessey dit :

      Tellement vrai.
      Plusieurs sont d’avis que l’élection de mi-mandat sera d’une importance capitale.

      Ce cher Bernie en discute avec Bill Maher, et dit souhaiter un fort taux de participation (seulement 37% en 2014):

  4. Pierre dit :

    Depuis 18 mois l’orange attardé fait la démonstration qu’il se faut des lois et du système démocratique s’il était démocrate et non républicain il aurait déjà été assassiné

    1. Pierre dit :

      *fou des lois

      1. Guylaine dit :

        *fout 🙂 et d’accord avec vous. Obama a fait le millième des affronts, et les gens brûlaient des pantins à son effigie dans la rue…

      2. Toile dit :

        Se fout…du verbe foutre bien que je concède qu’il soit fou. Sans rancune.

      3. Richard Tanguay dit :

        Pierre: Ce fou se fout des lois.😊

      4. Richard Desrochers dit :

        « Fout » des lois. Tant qu’à corriger…

      5. Richard Desrochers dit :

        Richard Tanguay l’a encore mieux dit.

  5. Guylaine dit :

    Très bien dit, mais malheureusement, ce n’est pas ce qu’on voit depuis l’arrivée au pouvoir du mafioso en chef. Parce que c’est ça qu’il est. Ceux qui sont avec lui et qui lui sont fidèles ont le droit à sa protection. Les autres, ils sont débarqués, pis vite. Il y a toujours eu de la corruption, mais là, elle est

  6. Guylaine dit :

    Zut, parti trop vite. …. elle est évidente, et on ne cherche même pas à la camoufler, même que mafioso en chef en semble fier. Ce n’est pas un état de droit, c’est une dictature.

  7. kyrahplatane dit :

    Trump est dangereux, il se croit vraiment au-dessus de la loi.

  8. Toile dit :

    Mais yéssé ki sont les poultres de républicains, ils vivent tout même dans un régime démocratique du moins toujours reconnu comme tel. Allo la lune. Il m’arrache les mots de la bouche ce Schumer.

  9. ghislain1957 dit :

    Y’a pas quelqu’un qui disait récemment « drain the swamp »? C’est bizarre, on ne l’entend plus celle-là, au contraire, la swamp s’est enrichie depuis que le clown est au pouvoir.

    Ivanka avec ses marques autorisées en Chine, Jarred avec un prêt du Qatar, la Chine qui investit 500 millions dans un projet incluant un Trump Hotel avec en retour la réouverture de ZTE en Chine… sans compter tout ce qu’on ne sait pas des fistons Trumpf. Me semble que ça commence à faire un dossier assez épais pour nettoyer la maison blanche de toute trace de la Swamp Family!

  10. Faudrait peut être que les journalistes changent l’angle d’attaque. Dénoncer Trump, c’est lui donner de l’importance. Ce pourri carbure aux invectives et il n’en aura jamais assez. Si à chaque nouvelles stupidités (et c’est pas ça qui va manquer), on verrait à la une les photos de Ryan & Mcconnell avec en titre  » l’histoire se souviendra de vous. Vous avez créer un monstre et vous le laissez en total liberté ».

    1. Lecteur_curieux dit :

      Je trouve plutôt que les médias sont dans la posture de la victime ou du peureux… Il faut cesser de croire aux monstres et aux fantômes.

      Dessins animés comme métaphores :

      1. Le Petit Castor

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Castor

      Le village aurait laissé Garou, Lourdaud et Finaud prendre le contrôle.

      Mais non, Papa Castor, Docteur Bouc et nos héros sont plus intelligents et la zizanie n’est que temporaire. Garou chef du village? Un non-sens.

      2. Scooby-Doo

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Scooby-Doo_(s%C3%A9rie_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9e_d%27animation)

      Même si Sammy et Scooby sont très peureux…

       » Mais les cinq amis finissent toujours par découvrir qui est l’auteur des supercheries, car il s’avère que les méfaits attribués à des monstres sont toujours l’œuvre d’humains déguisés.  »

      Pareil pour toutes les théories du complot, ce sont des charlatans à démasquer.

      Plutôt qu’insulter les clients, les raisonner… Il faut résoudre l’enquête.

      P.S. : Remarquez aussi que les enfants sont les premiers à démasquer les menteurs voir les Habits neufs de l’Empereur, les 100 tours de Centour ou Mon ami Guignol. L’imaginaire et l’esprit critique ne sont pas opposés. Ce sont les adultes qui par leurs biais se font avoir.

    2. Claire Desautels dit :

      Tout à fait d’accord. Avec Trump, c’est comme une ado dont les parents n’aiment pas le petit ami — plus les parents le critiquent, plus l’ado l’aime. Même chose pour les irréductibles de Trump et Trump lui-même. Il faut absolument trouver un autre angle. De plus, les Démocrates n’ont pas trouvé de leader, de catalyseur qui les amene à promouvoir leurs idées plutôt qu’à critiquer Trump, alors j’ai bien peur pour novembre et après …

    3. Tout à fait d’accord. Avec Trump, c’est comme une ado dont les parents n’aiment pas le petit ami: plus ils le critiquent, plus elle l’aime. Il est en de même pour les irréductibles de Trump et Trump lui-même: il faut trouver un autre angle. De plus, les Démocrates n’ont pas de leader, de catalyste pour mettre de l’avant leurs idées plutôt que leurs critiques, alors j’ai bien peur pour novembre et après …

  11. Richard Desrochers dit :

    Tout tient dans le « si ». Parce que Trump ne comprendra jamais la deuxième phrase.

    1. Toile dit :

      Bien dit. J’ajoute qu’il se rendra pas à la 2 eme phrase. Il dira plutôt, voyez même un démocrate dit que c’EST un argument valable !

  12. Lecteur_curieux dit :

    Les journalistes et le Démocrate font une mauvaise lecture du  »memo », ce n’est pas un argument mais une tactique de négociation disant en gros que les enquêtes ne sont pas fondées et que SI Trump y mettait fin, il ne pourrait pas être reconnu coupable d’obstruction à la Justice car celle-ci a mal fait ses devoirs selon eux. Trump ne met pas fin aux enquêtes, ils disent que c’est par transparence mais c’est un rapport de force qu’il soit politique ou juridique. Est-ce une nouvelle obstruction ? De l’intimidation qui semble restée légale dans leur cas.

  13. igreck dit :

    « Vous avez créer un monstre et vous le laissez en liberté »
    C’est tout à fait ça. Assoiffés de pouvoir, après 2 mandats d’un Noir à la Maison Blanche (qui ne porte pas ce qualificatif seulement parce qu’elle est peintre de cette couleur), les Repus ont laissé un total abruti, imbu de lui-même, narcissique et dépravé, franchir les Primaires sans trop de difficultés, malgré les insultes, les révélations invraisemblables, les énormités qu’il vomissait lors de ses rencontres (très) partisanes. Les imbéciles croyaient qu’il pourraient contrôler le bully après avoir conquis l’Exécutif. Et bien non, Trumpeinstein les a bien eu. Ils ont tellement perdu le contrôle qu’il ne lui font aucune obstruction sérieuse. Nous avons la démonstration de jusqu’où peut conduire une partisanerie malsaine. La leçon est bonne pour toutes les démocraties, à commencer par nos M.A.S. ( Membres de l’Assemblée Nationale) en cette période pré-électorale. Lorsque la partisanerie domine la démocratie est perdante.

    1. gigido66 dit :

      Je partage entièrement votre analyse, vous m´enlevez les mots de la bouche.

    2. Loufaf dit :

      @igreck 08.52 Tout à fait d’accord avec vous sur toute la ligne.

    3. kyrahplatane dit :

      @igreck Trumpeinstein MDR!

  14. Paquerette Palardy dit :

    @lecteur_curieux
    En quoi la lettre des avocats de Trump expliquant les raison pour lesquelle ils ne trouvent pas essentiel qu’il soit interrogé par Mueller est-elle de l’intimidation…Ce sont ses avocats , ils ne font que leur travail, et ayant lu en partie la lettre, plusieurs arguments sont basés sur des articles de loi, en quoi est-ce de l’intimidation ou de l’obstruction?

    1. Benton Fraser dit :

      Parce que tout repose sur des interprêtations fausses des articles de loi.

      En gros, l’idée de la lettre est de sous-entendre que la constitution américains donne les pleins pouvoirs au président… ce qui est complêtement contraire à l’essence même de la constitution qui prévoir que le pouvoir est divisé entre le président, le législatif et l’exécutif. Par contre, il est voulu que ces séparations ne soient pas rigides et indépendantes entre eux afin de prévenir l’abus d’un l’une au l’autre des partis et protèger ainsi à démocratie américaine.
      Or la position de Trump est abuser de ce pouvoir de dépendance pour s’arroger tout les pouvoirs!

    2. Lecteur_curieux dit :

      Parce qu’est rendu à nier la nature de la bête juridique et politique on confond avec le bullying ou la brutalité physique mais il y a réellement une compétition, un rapport de force , faire craindre à son adversaire la défaite et c’est de l’intimidation faisant partie de toute rivalité. Quand même un Michel Therrien du passé comprend mieux la game bien qu’un peu maladroit c’est dire comment la vérité est dénaturée. Trump est plus vrai et plus faux à la fois. Pas le bon homme d’affaires pour venir améliorer la politique.
      http://collections.banq.qc.ca/retrieve/4490505#page=6

  15. P-o Tremblay dit :

    Les républicains devraient ce distancer de l’enquête rappelant que l’enquête n’est pas sur le parti republicain mais bien sur le president. Rien n’empêche de dire que eux crois qur l’enquête innocentera président mais là..
    Plus ça va et plus ça va leur nuire

  16. xnicden dit :

    « Trump cannot obstruct justice, according to his official legal stance, because justice is whatever Trump says it is. Before this is over, either Trump’s sweeping claim will survive, or the rule of law will, but not both. »

    http://amp.nymag.com/daily/intelligencer/2018/06/the-constitutional-crisis-is-already-underway.html?__twitter_impression=true

  17. A.Talon dit :

    Il serait bon qu’on rappelle souvent au petit despote orangé, ainsi qu’à tout les membres de son cabinet et aux élus répulibans, qu’ils ont tous juré allégeance à la Constitution américaine le 20 janvier 2017. Pas au Drumpf, à la Constitution. Si eux l’ont oublié, ce ne sera pas le cas des membres du système judiciaire (le procureur Mueller en tête) et des haut-gradés des forces armées. Car eux aussi ont prêté allégeance à la Constitution, qu’ils ont juré de servir et de défendre.

  18. A.Talon dit :

    On remarque avec l’avertissement du sénateur Schumer que l’inquiétude sur l’état de dégradation de la santé démocratique de la nation a désormais atteint les plus hauts sommets de l’appareil gouvernemental américain, qui ne se limite pas à la seule personne du POTUS. Le petit Duce orangé devrait prendre conscience qu’il y a une ligne rouge à ne pas franchir, au-delà de laquelle on sort du cadre de l’état de droit (on tombe alors automatiquement en tyrannie) et que le bras armé de la république, ayant lui-même fait serment d’allégeance à la Constitution, serait parfaitement en droit d’agir pour rétablir le respect de ladite Constitution. On en est là après seulement 17 mois de pouvoir orangé…

    1. Toile dit :

      Vrai. Pis ils seraient « poignés avec Pence. Misère comme dit quelqu’un .

    2. fallaitquejteuldise dit :

      Le deuxieme amendement n’assure- t-il pas individuellement cet état de droit? On parle ici de gens armés qui attendent l’ appel de leur leader pour intervenir… Comme je mentionnais hier, la constitution doit être au service du bien de la nation et non un instrument pour celui qui en est le gardien. Une insurrection guidé sur de fausse prétention d’ un déplorable pour légitimer des déplorables , c’est les événements de Charlotte a la puissance 10… Tout ça après 17 mois espérons que le cirque se termineras avant le 48…

  19. A.Talon dit :

    Reprise d’un commentaire publié tard hier soir sur le billet précédent, un hors-sujet maintenant parfaitement en phase avec le thème de celui-ci:

    HORS SUJET, quoiqu’on parle là aussi de l’érosion de la démocratie américaine par le perpétuel discours mensonger et brutal du petit despote orangé.

    «Le zoo de Donald» par Élizabeth Vallet
    https://www.ledevoir.com/opinion/chroniques/529359/etats-unis-le-zoo-de-donald

    EXTRAITS:

    «En effet, l’érosion des normes démocratiques est réelle. Inquiétante. Plus prompte même qu’on n’avait pu l’imaginer. (…) son ampleur au cours de la dernière année va plus loin : or, il faut avoir conscience, disait-il, qu’une fois altérées, les normes démocratiques sont difficilement réparables.»

    «Or, la déshumanisation de l’Autre (quel qu’il soit), conjuguée à la polarisation de l’opinion publique, peut emprunter des chemins particulièrement sinistres : elle fait partie des critères établis par le professeur Stanton (Université George-Mason) pour appréhender le glissement vers des mécanismes de violence de masse.»

    «Car c’est sur la confiance dans les institutions à respecter l’état de droit, dans la capacité des élus à réaliser le bien commun que reposent les démocraties. C’est également sur la confiance dans les partenaires économiques et internationaux que reposent la réussite économique des accords commerciaux et le maintien de la paix internationale. Or, cette confiance n’a jamais été aussi corrodée, élimée qu’aujourd’hui.»

    https://dandurand.uqam.ca/chercheur/vallet-elisabeth/

    1. Satiricone dit :

      @A.Talon, j’ai lu l’article et les commentaires hostiles qui sont un déni total des leçons retenues des phénomènes de mise en place des violences de masse à relent identitaire.

      Ce genre de repli identitaire tue le génie des peuples en laissant croire que certains problèmes ne peuvent être résolus autrement que par la violence, que notre intelligence et celle des autres est encore plus belle dans l’expression de ses insuffisances et du pessimisme.

      Triste! J’ai étudié les totalitarismes et ce qui se passe aux USA est plus qu’inquiétant parce que ce n’est plus la politique en tant que science humaine qui gouverne.

  20. xnicden dit :

    En résumé, la position officielle du GOP:

    De @saletan, correspondant de Slate:

    « On CNN, Kevin McCarthy, who’s in line to be speaker if GOP keeps the House, says 1) Trump has absolute pardon power and 2) collusion is the only question that matters in the Russia probe. Refuses to answer questions re WH lies about Trump’s role in drafting the Don Jr statement. »

    Et de @kasie de NBC News:

    « Kevin McCarthy, no. 2 in the House and possibly the next Speaker, says if there’s “no collusion” it’s “time to wrap it up.”

    Does not assert any concerns about executive powers asserted by president’s lawyers vis a vis obstruction of justice »

    1. Rodavan dit :

      C’est pas ce qu’on les fruits de l’arbre pourri? Les républicains ne vont pas destitués leur Président pour une soi-disant obstruction résultante d’une enquête illégitime. Si Mueller est incapable de prouver qu’il y a eu collusion/collaboration, tout ce qui découle de cette enquête ne vaut rien.

      1. ghislain1957 dit :

        @ Rodovan

        Soyez patient, ça s’en vient et ça va frapper fort. Ça a pris 2 ans avant que Nixon soit forcé de démissionner, ne vous en faites pas pour votre idole orangée, il va prendre son trou avant 2018.

      2. Benton Fraser dit :

        Effectivement, Trump est le fruit de l’arbre pourri qu’est devenu le parti républicain….

        Pour le reste, ce n’est parce que le président ne vaut rien que le fruit pourri a contaminé toute les institutions américaines,y compris cette enquête. De plus, il sera dure pour Trump, même avec l’aide des républicains, de contaminer la constitution américaine!

      3. A.Talon dit :

        @ Rodovan.K 10h19
        «Si Mueller est incapable de prouver qu’il y a eu collusion/collaboration, tout ce qui découle de cette enquête ne vaut rien.»

        Vous faites erreur, mon brave bot macédonien. Advenant le cas fort improbable où le procureur Mueller n’obtiendrait rien de concret dans le dossier de la collusion avec le Kremlin, il serait toujours parfaitement en droit de porter toutes les accusations voulues sur les innombrables cas de fraudes et d’irrespect de la loi rencontrés tout au long de son enquête chez les membres de la nomenklatura trumpiste. Une enquête au demeurant instaurée en bonne et due forme, dans le plus parfait respect de la loi, et tout à fait légitimée par les nombreuses inculpations déjà portées contre certains tinamis et ex-associés de la crapule orangée: Manafort, Flynn, Gates, Papadopoulos, Prigogine, etc. Mais tout cela n’était que des hors-d’oeuvres. Pour le plat principal, il faudra attendre encore quelques temps puisque l’enquête est encore jeune, n’ayant pas encore deux ans, et que le procureur Mueller n’est en poste que depuis un an.

        «Over 100 Charges, 19 People and 3 Companies: The Mueller Inquiry, Explained»
        https://www.nytimes.com/2018/02/23/us/politics/mueller-investigation-charges.html

        «Here’s who has been charged so far in Mueller’s Russia probe»
        http://www.businessinsider.com/who-has-been-charged-in-russia-investigation-mueller-trump-2017-12

      4. xnicden dit :

        Je pense que personne au GOP ne croit à la défense légale de Trump mais pourquoi se mettre dans le trouble avec lui et surtout avec sa base et Fox News en l’admettant? Idem pour la légitimité de l’enquête de Mueller. Demandez à Gowdy comment ça se passe depuis quelques jours. Le pauvre n’a pourtant même pas endossé toute l’enquête.

        L’important est d’avoir un président qui fait ce qu’ils veulent pour ce qui compte le plus (budget, dérèglementation, nominations de juges). Et au diable les principes.

      5. Benton Fraser dit :

        @xnicden

        J’ai l’impression qu’une parti du GOP se sont rédicalisés et veulent en quelque sorte revenir a une démocratie américaine du XVIIIième siècle où seul les propriétaires blanc avaient droit de vote!

  21. ghislain1957 dit :

    @ Rodovan

    Je voulais dire qu’il va prendre son trou avant 2020.

  22. Benton Fraser dit :

    C’est très effronté de la part du GOP de vendre que la défense des libertés individuelles passe par des attaques de tous ce qui protègent la démocratie américaine!

  23. N’estimez-vous pas que nous sommes condamnés à radoter tant que cette incroyable et sordide histoire trumpienne ne connaîtra pas une issue, quelle qu’elle soit ?

    Déprimant au possible.

    1. Toile dit :

      On est condamné à radoter comme vous dites. Toutefois, renoncer, se taire, n’est pas une avenue. Les voix qui s’elevent ne portent pas toutes dans le néant. L’autre jour la discussion entre amis portait sur l’imposition de la surtaxe américaine. Oh que les yeux ont changés quand il fut question que sa trumpitude s’appuyait sur la notion de sécurité nationale pour imposer, sans débat, sa décision. Mes interlocuteurs ignoraient ce « léger » détail. Quoi, on est une menace? Comme quoi il a du bon. Vrai qu’on est pas américain.

  24. bloganon dit :

    Pour Donald, le droit n’est qu’un instrument servant à contourner les règles. L’État de droit? Il ne comprend pas le concept.

    État de droit : .Système institutionnel dans lequel la puissance publique est soumise au droit. Il est fondé sur le principe essentiel du respect ses normes juridiques (ou primauté du droit), chacun étant soumis au même droit, que ce soit l’individu ou bien la puissance publique.

  25. Benton Fraser dit :

    Il ne faut pas oublier que la notion du droit a été inculqué à Trump par un certain avocat du nom de Roy Cohn pour qui la loi devait être contourné et la justice achetée!

    Pour fait court, la fin justifie tous les moyens…

    1. _________
      @ Benton Fraser (03/06/2018 à 11:21)

      Des Roy Cohn, il y en a ici aussi. J’en ai connu un certain nombre. 🙁

  26. Apocalypse dit :

    @A.Talon

    J’ai lu le texte de Madame Vallet hier matin: elle n’est pas tendre envers cette présidence, avec raison d’ailleurs. C’est de plus en plus inquiétant.

  27. Apocalypse dit :

    On a déjà appris qu’il y avait eu un très grand nombre de contact entre l’entourage de M. Trump et les Russes, et pas n’importe qui, des gens proches du Kremlin. Il faudrait être d’une naïveté ‘maladive’ pour croire que Donald Trump ne savait rien de rien, mais c’est toujours possible. M. Mueller a toutes les raisons du monde de vouloir lui poser des questions. On parle ici de l’homme qui est possiblement au centre de TOUT.

    Et voilà qu’il ne devrait pas être permis de parler au président, mais sur quelle planète certains vivent-ils? Ca voudrait donc dire que le président est au-dessus de tout soupçon, au-dessus des lois, qu’il est littéralement intouchable, c’est du délire. Tu parles d’un message qu’on lance à la population: votre président est au-dessus des lois et donc, il peut littéralement faire ce qu’il veut.

    Tous les commentateurs sérieux que j’ai entendu ont dit que Donald Trump n’a pas le choix et devra répondre aux questions, Ca va sans doute se retrouver devant les tribunaux, car il ne voudra pas se présenter devant M. Mueller et tout ça risque de prendre encore des mois.

    Le président est de plus en plus désespéré et donc, plus il va se sentir coincer et plus il est possible que M. Mueller passe à la trappe à la Comey. La base de Donald Trump ne le lâchera pas et donc, les autres républicains ne bougeront pas même s’il congédie M. Mueller. Espérons un balayage en novembre de la part des démocrates, car ça va devenir encore plus laid, bien plus, que présentement.

  28. Dekessey dit :

    [i]Espérons un balayage en novembre de la part des démocrates, car ça va devenir encore plus laid, bien plus, que présentement.[/i]

    Ce sera une élection capitale selon plusieurs.
    J’imagine que les américains auront droit encore une fois à une belle campagne propre, honnête et civile, comme d’habitude.
    J’espère que les démocrates ont des munitions…

  29. jeanfrancoiscouture dit :

    Un individu sans morale ne respectera pas davantage les divers »codes» dont la Société se dote pour pallier les faiblesses de certains de ses membres. Et quand pareil individu réussit à se hisser jusqu’aux plus hautes fonctions de l’État, les inévitables dérives dont il sera capable en seront d’autant plus délétères.

    Le Code Criminel, le Code Civil, les Lois, les Règlements municipaux, les divers Codes de déontologie ou d’éthique, rien de cela ne serait nécessaire si tous les humains étaient, à la naissance, dotés d’un «Code Moral» inhérent à leur espèce comme le sont les codes génétiques des autres espèces.

    Mais les choses étant ce qu’elles sont, l’appât du gain étant devenu prévalent avec les dérives en découlant, il faut se rendre à l’évidence: le mal est profond. Et, comme le disait si bien le philosophe et éthicien Alain Etchegoyen,: «Rien ne sert de déplorer une carence morale ni de s’enthousiasmer pour des substituts. (….) L’offre d’éthique répond mal à la demande de morale.». Alors, nous chercherons encore longtemps les moyens d’éviter le pire et de minimiser les effets du manque de morale.

    1. __________

      @ jeanfrancoiscouture (03/06/2018 à 12:28)

      « Le Code Criminel, le Code Civil, les Lois, les Règlements municipaux, les divers Codes de déontologie ou d’éthique, rien de cela ne serait nécessaire si tous les humains étaient, à la naissance, dotés d’un «Code Moral» inhérent à leur espèce comme le sont les codes génétiques des autres espèces. » ________

      Dans ce sens-là, bien des espèces animales et végétales nous sont supérieures.

      Merci pour votre excellent commentaire. Il résume parfaitement la « condition » humaine et rejoint ma pensée.

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Louise Lefebvre, 12:54

        Merci.

        JFC

  30. Carl Têtu dit :

    Selon Guiliani, Trump ne témoignera pas devant Mueller. Il pourrait aussi avoir aussi le pouvoir de se gracier mais n’aurait pas l’intention de le faire.

    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201806/03/01-5184294-trump-refusera-probablement-detre-interroge-par-le-procureur-special-dit-giuliani.php

  31. Satiricone dit :

    Où est passé Papitibi? Depuis ce billet de Richard Hetu, j’attends ses lumières sous forme d’aphorismes.

  32. Satiricone dit :

    La constitution américaine permet-elle à un président de s’auto-gracier ?

  33. Lecteur_curieux dit :

    Giuliani ici ,pas question de s’autopardonner pour Trump :

    https://wwjnewsradio.radio.com/articles/giuliani-trump-would-fight-subpoena-not-pardon-himself

    Leur sous-titre relève d’une mauvaise interprétation de leur texte qui est que l’enquête est injustifiée pour le pardon ils sont tombés dans leur propre piège il faut avoir été déclarer coupable avant de se grâcier alors que leur thèse est qu,il n’a rien fait de criminel. Leur argument étant circulaire ils se sont mêlés dans leurs pinceaux. Les médias eux croyant Trump coupable ont fait une liaison causale.

    Cela ne veut pas dire qu’ils ont raison mais pour suivre une argumentation il faut adopter le point de vue de l’autre.

     »And he has no need to do it, he’s done nothing wrong. »

     » The New York Times, that a president could not have committed obstruction of justice because he has authority to « if he wished, terminate the inquiry, or even exercise his power to pardon. »  » Faux! Ils oublient le paragraphe précédent qui est lié c’est la Justice qui fait obstruction à sa présidence. Un pas de plus vous êtes dans la théorie du complot anti-Trump.

  34. Boabab dit :

    @Apocalypse…votre commentaire de 11hrs26 a soulevé un point crucial en l’occurence le fait de savoir si oui ou non
    Trumpy le clown etait au courant au courant des liens entre les officiers de sa campagne et les russes en lien directe
    avec le Kremlin.N’oublions pas qu’il était dans sa phase réconciliation, rapprochement et faire un trait sur les problèmes
    que Obama avait créé avec les russes,Poutine est un bon gars à ses yeux et de la iln’y a qu’un pas à faire pour imaginer
    que le gros Furoncle en plus d’être au courant a donné sa bénédiction aux accointrances er surtout qu’il voulait sa
    cote sur tout

    Cohen le fixer et le gros Cris..siliak ambassadeur russe ont servi de courroie de transmission entre les deux dictateurs.

Répondre à Claire Desautels Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :