Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

housetrackerfull

Si les élections de mi-mandat avaient lieu aujourd’hui, les démocrates seraient susceptibles de remporter la majorité à la Chambre des représentants par deux sièges seulement, selon les résultats d’un sondage effectué pour le compte de CBS News dans des circonscriptions clés et interprétés à l’échelle nationale. La marge d’erreur de cet exercice est +/-9 sièges. Autrement dit, le contrôle de la Chambre est à la portée des deux partis.

Une récolte de 219 sièges représenterait pour les démocrates un gain net de 24 sièges. Un gain important mais rien qui puisse entrer dans la définition d’une vague électorale.

Les républicains et les démocrates ne partagent pas les mêmes priorités en cette saison électorale, selon le sondage réalisé par YouGov. Les uns veulent entendre parler beaucoup d’immigration, alors que les autres veulent surtout entendre parler de santé. Je vous laisse deviner qui veut entendre quoi.

49 réflexions sur “Et la majorité à la Chambre ira aux…

  1. P-o Tremblay dit :

    Cee genre d’élections sont toujours comme au canada. Les gens ont une tendances a voter pour le pouvoir et non par contradiction… mais bon les democrates sont quand meme gagnant.

  2. jeani dit :

    Ben voyons, la réponse est facile, ce sont les Républicains.

    Ils veulent qu’on en fasse de moins en santé , sauf si vous êtes riches.

    Pour ce qui est des immigrants, il faut mettre ça dehors, selon les Républicains , cette gang de voleurs, violeurs, et surtout, n’ayant pas la bonne couleur et la bonne religion.

  3. jeani dit :

    12h20
    …de moins en moins…

  4. kyrahplatane dit :

    Les Démocrates devrons sortir voter.

  5. Toile dit :

    Personne ne sait quel parti remportera mais je peux garantir que la campagne sera sale, vraimenr sale. Ca va se surpasser en bassesse sans nom et en démagogie. Attachez vos tuques, grosses, grosses zones de turbulence.

  6. Cyto dit :

    J’espère juste que les fake news des Russes, breitbart et alex jones va être bloquée… sinon, on s’en sortira jamais

  7. Rodavan dit :

    Que s’est-t-il passé exactement entre Janvier, ou la soi-disant avance des démocrates frôlait les 15 points, et aujourd’hui ou on est maintenant dans la marge d’erreur? Je perçois deux choses :

    1) Des sondages bidons ou les démocrates étaient suréchantillonés et;

    2) Un essoufflement du côté de la base démocrate. Au moment où l’on se parle, les démocrates ne se sont toujours pas entendus pour un message pour 2018. Le parti se cherche toujours. Tout ce qu’ils ont, c’est de la rage et de la haine anti-Trump. Le problème c’est qu’on ne peut pas carburer sur la rage pour toujours, ça fini par s’estomper, il faut trouver autre chose.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Rodovan

      « Des sondages bidons ou les démocrates étaient suréchantillonés »

      Tout aussi bidons que vos commentaires?

    2. 65Jaypee dit :

      « Que s’est-t-il passé exactement entre Janvier, ou la soi-disant avance des démocrates »

      Il s’est passé qu’il ne faut jamais sous-estimer la bêtise des moronicains…

      « Tout ce qu’ils ont, c’est de la rage et de la haine anti-Trum »

      Parce que trouves que quelqu’un comme donald le crétin mérite le respect? T’es vraiment abject dans ton genre, simon… Abject, bête et surtout hypocrite…

      Au fait, tu penses quoi de ton héros d’hier, David d’antagoniste.net -tu sais, celui que tu vénérais- qui n’a pas de termes assez durs pour dénoncer donald le crétin et ceux qui le soutiennent?

    3. jeani dit :

      « Le parti (démocrate) se cherche toujours. »

      Du côté des Républicains, pas de recherche nécessaire, ils n’ont qu’à brasser la merde habituelle.

    4. Benton Fraser dit :

      Et pourtant, n’est-ce pas ce que Trump fait carburer à sa base… la division et la haine!

      Trump entretient les frustations de sa base sous-éduqué… cela s’estompe difficilement!

    5. gl000001 dit :

      La rage. En effet … la rage au volant. Et qui a les deux mains sur le volant ? Trump qui donne des coups de volant pour rien de tous bords tout coté. Il donne mal au coeur à tout le monde !!

  8. Toile dit :

    Rodovan

    Seulement la rage et la haine anti Trump vous dites. Ca ne mène nulle part ? Faudrait en parler à votre nami qu’il décroche de la sienne avec en autre sa toquade de Hillary et de sa fixation d’Obama.

  9. treblig dit :

    Disons les choses comme elles sont : les républicains ( y compris les édentés ) souhaitent abolir ce qu’il reste de l’Obamacare, de medicaid et de médicare. Les démocrates, soyons honnêtes, souhaiteraient maintenir le système privé actuel mais constatent que ce n’est pas possible.

    Parce que les coûts de la santé sont faramineux. Presque le double en fait (18.3% du PIB aux states, 10.1% au Canada). Et les coûts sont à la hausse. Ce débat sur la santé va revenir hanter les politiciens en force.

    Mais avant d’implanter le « single payer » à la canadienne, les américains n’ont pas encore assez souffert.

  10. lindavana dit :

    Moi j’aime beaucoup ça un sondage aussi serré parce que ça pourrait motiver les démocrates à aller voter en plus grand nombre. Enfin, c’est la grâce que je leur souhaite 🙂

    1. bloganon dit :

      Moi aussi

  11. Loufaf dit :

    Le sondage a été fait avant que les effets pervers des tarifs punitifs se fassent sentir sur l’économie américaine.Quand le portefeuille des Américains va pâtir, les Démocrates seront en meilleure position pour obtenir une solide majorité.A moins que le vire-vent national change encore d’idée. On revient à la case départ encore une fois.

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    Une majorité démocrate? Bien. Mais encore faudra-t-il qu’il s’en servent. La présidence Obama fut marquée par cette erreur qui a purement dilapidé une double majorité durant ses deux premières années en s’imaginant qu’il serait préférable de jouer le jeu de la coopération et du «bi-partisanship». Une erreur qu’un politicien terre-à-terre, comme notre bien-aimé Jean Chrétien, n’aurait jamais commise.

    1. chrstianb dit :

      Mouais, Obama a du plus se battre contre les Blue Dogs, les conservateurs démocrates, que contre les républicains durant ses deux premières années.

    2. Aube2005 dit :

      Le problème majeur du Président Obama, c’est qu’il est noir; le premier président de couleur; que plusieurs démocrates blancs ont aussi un fond de racisme vis-à-vis les afro-américains et qu’il est beaucoup plus intelligent que la plupart des élu(e)s.
      Pour çà, il a dû mettre des gants blancs et essayer de fonctionner avec la bi-partisanerie.

      Où sont les démocrates, on ne les entend presque pas?
      Étant donné qu’ils n’ont pas de leader, ils auront énormément de difficulté à reprendre la majorité des chambres.
      C’est désolant, mais c’est ce que perçois.

  13. joslapatate dit :

    Il faudrait que les Démocrates se trouvent un pseudo-Obama intelligent, articulé et photogénique
    et le mette en avant-scène au plus vite sinon ils font face à une Trumpitude Républicaine
    pour un bon boutte.

  14. duquettegilbert dit :

    Il faudrait pour cette élection que les démocrates sortent les faits qui sont pourtant très simple pour ce qui est de l’immigration.

    Sans l’immigration, Bye bye :

    La croissance économique car sans nouveaux travailleurs pour remplacer ceux qui partent à la retraite, les entreprises ne pourront croître
    La compétitivité des entreprises car sans nouveaux travailleurs pour remplacer ceux qui partent à la retraite, les entreprises ne pourront être compétitive
    L’augmentation de l’assiette fiscale (nombre de travailleur payant de l’impôt) car un travailleur paye de l’impôt plus que ce qu’un retraité paye en moyenne.
    Il manquera de main d’oeuvre dans le secteur des services tels que les soins de santés public dont la base de Trump est le plus grand bénéficiaire
    Les suppléments de revenus pour les retraités (dont la base de Trump est le plus grand bénéficiaire) ne pourront suivre l’inflation car sans nouveaux travailleurs pour remplacer ceux qui partent à la retraite ces programmes ne pourront plus être viable.
    Sans nouveaux employés provenant de l’immigration c’est le fondement même de la société Américaine qui chutera. (Et là je parle simplement de leur domestique qui ne carbure qu’aux dépensent des familles pour travailler, se vêtir, se nourrir, se loger etc.,)

    Mais bon c’est de rêver en couleur que de demander à un électeur moyen républicain de penser que l’autre (le noir, l’hispanique, l’asiatique) peut l’aider lui (le républicain) qui a toujours cru qu’il s’en est sorti et est arrivé là où il est que par ses propres moyens sans l’aide de personne.

  15. stemplar dit :

    Beaucoup trop mince, cette performance démocrate. Mais donnons une chance à Polpotus de saboter les élections de son propre parti.

    Je crois que c’est plutôt l’enquête Mueller qui risque d’être la saveur automnal.

    1. Toile dit :

      Ou un autre ouragan? Floride, Louisianne, Porto Rico?

      1. gigido66 dit :

        La main de Dieu pourrait peut-être sévir encore plus…vous connaissez les 10 plaies d’Egypte? Pourquoi pas les 12 plaies des Etats-Unis….

      2. stemplar dit :

        @ gigido66

        Il y a déjà une plaie à la Maison-Brune, c’est suffisant…

  16. RICK42 dit :

    Seule prédiction possible: Tout peut arriver avec ce BIC ( BULLSHITTER IN CHARGE) qui change d’idée plus vite qu’une péripatéticienne enlève sa petite culotte!

    1. __________

      Si vous le permettez, j’adopte votre appellation BIC pour nommer vous savez qui. Le Bic est aussi un joli coin de pays québécois. 🙂

  17. xnicden dit :

    Ne pas attendre les licornes et aller voter. Un long texte mais qui en vaut la peine. Extraits:

    (…)There has to be more than just voting against the bad guys, more than just the lesser of evils. No, liberals have to vote forsomething,

    That’s what you said.

    And so, the House fell to the Tea Party, but at least you had your unicorn dreams to keep you warm at night.

    Liberals showed up for the Presidential election in 2012 though.

    Of course they did. Turns out the Tea Party was pretty damned shitty indeed. And so, it seems liberals could indeed vote against something if they had to. They turned out. Two years too late, and by then Obama was well and truly hobbled. But liberals were still hoping for a unicorn, somehow, someway. Magic, I guess. So they showed up and they voted, and reelected Obama in a landslide.

    But, without the House, there was no damned way they were going to get their wishes.

    Naturally they blamed Obama for not magically giving them everything they wanted anyway and so in 2014 they once again didn’t show up and so they lost the Senate.

    And this time it wasn’t just the Tea Party. By not showing up, liberals handed congress over to the likes of Mitch McConnell – the very epitome, the foul distilled bitter essence, of every single thing they supposedly despise. They elected and reelected Obama, hoping for a unicorn, and then cut his legs off and tied his arms behind his back and hung Mitch McConnell around his neck.

    Meanwhile, local and state elections were going to conservatives.

    Why?

    Because they show up.

    They show up, every election from dog catcher to school board to President. They show up. Your angry racist white uncle, the one who believes everything Alex Jones and Rush Limbaugh tell him. The Tea Party. The religious nuts. The NRA. They show up. Every. Single. Time. See, you think about it once every four years. But those people? Your angry uncle, the religious nuts, the gun fanatics, the ones who are convinced the gays and the Muslims and the godless filthy liberals are stealing their country out from beneath them? Well, they think about it every day.

    And they rage about it every day.

    And they’re furious, every day.

    And so they show up, every time.

    (…)

    Many people just said, well, you know, so long as the candidate has a pulse and isn’t Trump, they’ll show up. But many people said, no, no, I want, well, I want articulate. And witty! And he, or she, has to be charming. They have to know everything about everything. Popular. Great looking. Big. It’s not enough for me to just show up. I’ve got to be inspired. I’ve got to fall in love.

    A unicorn.

    Folks, no candidate, no one, can be all of that. It’s just not possible.

    Unicorns don’t exist and they never have.

    No candidate is going to be everything you want.

    The Constitution never promised you perfect choices.

    And wishes always go wrong, which is why wishes are a lousy way to run a country. So are revolutions.

    The Republic doesn’t run on moonbeams and magic. It can’t be all things to all people all of the time. The work of maintaining the republic is tedious and boring, if you’re doing it right. Duty very often isn’t glamourous or popular or even particularly inspiring, but that is what holds civilization together. Sometimes, most times, it’s just about showing up and doing what has to be done to hold back the fall of night and for no other reason than because the alternative is disaster and ruin. It’s your duty as a citizen to keep the nuts from working loose and the walls from falling down. You don’t get a medal for that and nobody is going to sing songs about you, but it’s your job nonetheless.

    Duty, very often, isn’t even particularly moral. Mostly it’s about doing the greatest good for the greatest number of people, most of the time.

    You tell me there’s no difference between one side and the other, that it’s only a choice between the lesser of evils.

    But I’m here to tell you that there is an enormous difference between those who want power only to benefit themselves and those who seek power for the betterment of us all.(…)

    http://www.stonekettle.com/2018/05/hunting-unicorn-to-extinction.html?m=1

    1. yolandgingras dit :

      Désolé, je ne parle pas anglais, c’est pour ça que je fréquente les blogues francophone. Du moins, je le croyais…

      1. ________

        @ yolandgingras 3 juin / 14:39

        Suggestion : cliquez sur le lien en fin de page de xnicden et faites appel à Google traduction. C’est pas parfait, mais on comprend assez bien.

      2. loup2 dit :

        Non non. Pas google. Seulement si vous aimez vous faire suivre à la trace !

        DeepL est mieux comme traducteur et il ne vous piste pas. L’essayer c’est l’adopter !
        Il détecte la langue et vous traduit dans la langue de votre choix. Si votre « système » (Linux, Window$,Mac) est installé en français il fera la traduction directement en français.

        https://www.deepl.com/translator

      3. xnicden dit :

        Effectivement, je devrais faire plus attention avec les longs extraits en anglais. Mais votre réponse serait… comment dire…moins agaçante si vous aviez aussi commenté le billet sur le fond ou répondu à un des commentaires déjà publiés.

        Mais peut-être cette traduction pourrait vous inspirer:

        Ils se présentent à toutes les élections, de l’attrapeur de chiens au président en passant par le conseil scolaire. Ils votent. Ton oncle blanc raciste en colère, celui qui croit tout ce qu’Alex Jones et Rush Limbaugh lui disent. Le Tea Party. Les fous religieux. La NRA. Ils votent. Chaque. Fois. Toi, tu y penses une fois tous les quatre ans. Mais ces gens ? Votre oncle en colère, les fanatiques religieux, les fanatiques des armes à feu, ceux qui sont convaincus que les gays et les musulmans et les libéraux impies volent leur pays ? Ils y pensent tous les jours.

        (…)

        Beaucoup de gens ont juste dit, eh bien, vous savez, tant que le candidat a un pouls et n’est pas Trump, ils vont se montrer. Mais beaucoup de gens ont dit, non, non, non, je veux, eh bien, je veux m’exprimer clairement. Et spirituel ! Et il, ou elle, doit être charmant. Il doit tout savoir sur tout. Populaire. Il a l’air super. Imposant. Ce n’est pas assez pour moi de me pointer. Je dois être inspiré. Je dois tomber amoureux.

        Une licorne.

        Les amis, aucun candidat, personne ne peut être tout cela. Ce n’est tout simplement pas possible.

        Les licornes n’existent pas et elles n’ont jamais existé.

        Aucun candidat ne sera tout ce que vous voulez.

        La Constitution ne vous a jamais promis des choix parfaits. (…) »

      4. 65Jaypee dit :

        Bienvenue au 21ième siècle… Faut apprendre l’anglais, mon vieux… SInon, on passe à côté de pas mal de trucs…
        Et vous faites quoi en voyage? Vous vous limitez à la France?

      5. loup2 dit :

        @65Jaypee 15h44
        La question est pas là. Nous sommes sur un site francophone…
        M.Hétu traduit lui aussi les extraits des citations venant de l’anglais.
        Votre remarque n’est pas à point pour un site où la langue d’usage est le français.

    2. RICK42 dit :

      Si chaque américain sensé pouvait lire ce texte….et ALLER VOTER… Trumpy culburerait au fond des enfers.

  18. P-o Tremblay dit :

    De toute façons les sondages… ils prédisaient qui à la presidence déjà?

  19. Apocalypse dit :

    @xnicden

    ‘No candidate is going to be everything you want.’

    ‘The Constitution never promised you perfect choices.’

    Pusieurs comprennent cela, mais un grand nombre: NON!

    Comme nous avons souvent dit, entre deux maux, tu choisis le moindre. Eh bien, plusieurs américains ont littéralement choisi un cancer dont on ne peut guérir.

    Après le passage de Donald Trump, espérons qu’il restera quelque chose des Etats-Unis pour commencer le travail de reconstruction. Le travail risque d’être très difficile et très long.

    1. igreck dit :

      Après le passage de W et Cheney (grand ami de papa) les Zétats avaient besoin d’un bon « reset » ! La Busherie iraquienne exigeait un sérieux coup de barre au leadership mondial des USA. Alors il y eu Obama : trop d’intelligence après trop de bêtise. WoW ! Un homme sensé et noir en plus, tout était TiGuiDou pour les « liberals ». Mais c’était sans compter les forces obscures du conservatisme, prêtes à tout pour garder le pouvoir. Un mandat perdu à ramasser la merde laissée par Dubya ce qui a sappé le moral des électeurs progressistes qui attendaient beaucoup trop de leur « sauveur ». Retour du balancier en pleine tronche : un énergumène encore pire que l’ex-alcoolique borné christian.

  20. _________
    @ Loup2 3 juin / 15:12

    Merci. Je ne connaissais pas ce site.

    D’autre part, je ne suis pas une grande consommatrice de l’internet. Alors Google peut bien me suivre, je m’en fous. 🙂

  21. Mabuse dit :

    Si la tendance se maintient, Trump et le GOP vont réussir à conserver les deux Chambres.

  22. Benton Fraser dit :

    Il ne faut pas sous-estimé l’organisation républicaine et le système « démocratique » qu’ils ont solidement implanté dans les États du sud qui mets contineullement des bâtons dans les roues pour certains « types » d’électeurs et qui font tout pour les décourager d’aller voter…

  23. sorel49 dit :

    Ce sondage montre la nécessité de mieux s’organiser chez les Démocrates et surtout de bien choisir des thèmes porteurs auprès de l’électorat indécis i.e. les électeurs qui ont tendance de changer de bord selon le fil de l’actualite. Le « jungle primary » la semaine prochaine en Californie sera un bon indicateur.

  24. Luc dit :

    Bien que ceci ne fasse pas trop plaisir aux commentateurs de ce blogue (moi inclus), il faut tout de même constater que malgré toutes ses bourdes, Trump conserve 42% d’appui et que la chambre serait potentiellement 50% républicaine et 50% démocrate.

    Je crois que ça serait grandement sous-estimer les supporteurs de Trump que de tout simplement les réduire à une bande de personnes sous-éduquées, anti-immigration, amateurs de théorie du complot, etc. Bien évidemment, la base républicaine comporte une partie de gens de cet acabit, mais 42% de la population? Désolé, je n’y crois. Les démocrates doivent trouver le discours mobilisant qui permettra de mieux rejoindre une partie de ce 42%. Et là, ils l’auront leur victoire.

    1. Mabuse dit :

      N’oubliez pas que le ciel est rouge et que l’enfer est bleu chez nos voisins du sud profond de la ceinture biblique!…

  25. rdnsls dit :

    Les démocrates ne sont pas encore convaincus que chaque vote compte. Les sondages donnent une avance confortable aux démocrates? Ça ne sert à rien d’aller voter, car c’est gagné d’avance. Les sondages donnent une confortable avance aux républicains? Ça ne sert à rien d’aller voter, car c’est perdu d’avance.
    Les Américains en général, et les démocrates en particulier, ont ce qu’ils méritent.

  26. fallaitquejteuldise dit :

    Aux États-Unis, les sondages sont la tendance ou crée la tendance pour chacun des groupes d’électeurs que les firmes veulent représenter. À ce stade-ci, c’est pure spéculation. Même une moyenne d’une trentaines de firme n’arrivent pas à nous donner un portrait juste. Un sondage large au Dakota du nord vs l’état de Washington ou bien visant une tranche d’âge particulière ou un revenu familial type peut fausser les données. Les firmes de sondage américaine sont spécialisés pour vous préparer un sondage clé en main. Je ne crois pas qu’une tranche de la population soit habile à déceler l’arnaque des sondages… et là, je ne parle pas des déplorables… Peut être qu’un sondage de CBS, va réveiller des électeurs mais encore… le Potus va encore nous faire le coup des fakes news!

  27. ducalme dit :

    Tant que les démocrates ne comprendront pas le message clair de 2016 et ne feront pas le ménage, les luttes seront au mieux serrées.

    Actuellement, ce que le démocrates ont à offrir, c’est encore et toujours Nancy Pelosi au poste de Speaker.

    Pas très vendeur.

  28. Boabab dit :

    Je suis assez tenté de dire comme le gros Zouf une mistérieuse affirmation,doublé d’un suspence intolérable un tonitruant
    ONT VERRAS.
    C’est tu assez clair personne aujourd’hui ne peut prédire les résultats des élections de mi-mandat,pas même le mangeux
    d’hamburger avec son don de clairvoyance ne peut le faire ,mais il peut tenter de provoquer une balle de neige qui grossirait en dévalant la pente de l’intolérance ramassant au passage les américains sans espoir de vie meilleur en leurs promettant mer et
    monde choses qu’il ne peut donner et qu’il régleras le cas des immigrants voleurs de jobs et mangeurs de bébé blancs americains
    et avides de violé les grosses pouffiasses americaines si sexy.

    Ce qui éveille en moi un certain doute sur le regain des repus c’est le nombre de rats qui quitte le bateau.

    J’ai une grande confiance en Mr. Muller,j’en connais un qui va regretté de ne pas avoir agit avant.

Répondre à Louise Lefebvre (@Lefebvre_Loulou) Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :