Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

596fb2e82100003700fc7bd0

Moins d’un mois après son élection à la présidence, Donald Trump a accueilli à la Maison-Blanche les patrons et les dirigeants syndicaux du constructeur de motos Harley-Davidson, leur promettant des gains en matière de commerce international, de santé et de fiscalité.

Le président a rempli au moins une promesse à l’entreprise du Wisconsin et à ses dirigeants, leur réservant une belle part de ses baisses d’impôts. Qu’ont-ils fait depuis qu’ils ont reçu ce cadeau fiscal? Ils ont notamment fermé une usine à Kansas City, une décision qui entraînera une perte nette de 350 emplois à temps plein, ouvert une autre en Thaïlande et offert à leurs actionnaires une récompense qui leur vaudra près de 700 millions de dollars, comme on peut le lire dans cet texte explicatif de Vox. Le cas de Harley-Davidson, faut-il préciser, n’a rien d’exceptionnel.

Les syndiqués de Harley-Davidson, comme les autres contribuables américains, ont reçu une partie modeste des baisses d’impôts. Or, l’augmentation des prix de l’essence et des coûts de la santé fait en sorte que ces travailleurs, dont plusieurs ont voté pour Donald Trump, ne peuvent pas aujourd’hui partager la joie de leurs patrons et des actionnaires de leur compagnie.

Qui l’eût cru?

(Photo Associated Press)

44 réflexions sur “Ce que Harley-Davidson a fait avec son cadeau fiscal

  1. Qui est surpris à part ces pauvres travailleurs? Vont-ils continuer voter Trump,on l’espère mais ça c’est une autre histoire.

  2. jeani dit :

    Harley, est plutôt synonyme de bruit et de désagrément pour les autres.

    Harley, (le gros con n’a pas vu venir cela) plafonne dans les ventes. Le marché premier de HD est les petits vieux comme moi. Maintenant que ce marché est saturé ils tentent de séduire les jeunes:
    http://auto.lapresse.ca/moto/201804/23/01-5162173-harley-davidson-cherche-huit-stagiaires-pour-rouler-en-moto-tout-lete-et-partager-leurs-videos.php

    Encore une fois, les Étatsunisiens se sont fait surpasser par la concurrence qui a bien mieux à offrir. Triumph, Ducati, BMW, Honda et les Yamaha de ce monde l’ont bien compris.

    Combien d’autres chômeurs à venir aux USA?

  3. monsieur8 dit :

    Ouin ouin…. Mais les actionnaires, indirectement c’est nous : c’est notre fond de pension, c’est nos retraites. C’est importants les actionnaires, il faut les soigner et les protéger au moins autant que les travailleurs, et idéalement bien plus.

    Ahhhh, si les syndicats n’étaient pas là pour œuvrer en faveur des privilégiés du système, nos fonds de pension n’en seraient que plus garnis.

    ——

    Pout pout pout… J’ai-tu-bien assimilé le discours des larbins du capitalisme? Suis-je suffisamment endoctriné?

    1. Achalante dit :

      Ça, c’est pour ceux qui ont la chance d’avoir un fond de pension. Tout ceux qui n’en n’ont pas? Tout ceux qui se les sont faits voler lorsque leurs patrons ont déclaré « faillite »? Désolé; essayez de vivre d’amour et d’eau fraîche… Oups! D’eau de pluie polluée!

      (Le père d’une amie américaine a tenté de tuer sa femme lorsqu’il s’est rendu compte que son fond de pension n’avait plus que 9000 dollars, malgré qu’il ait travaillé toute sa vie. Heureusement, il n’a pas pu passer à l’acte, mais bye-bye retraite!)

    2. igreck dit :

      Le chien qui se mord la queue en somme !?

  4. treblig dit :

    Je me souviens que, lorsque le débat sur Obamacare faisait rage vers 2009, une assurance famille classique ( 2 adultes, deux enfants) coûtait annuellement 15 000$. Moins de dix ans plus tard, ce coût est passé à 28 000$ ( lisez le lien de M Hétu sur les soins de santé ). Les compagnies se désengagent l’une après l’autre des soins de santé pour leurs employés ou réduisent la couverture..

    Si ce n’était que des patients souffrent en attendant, je dirais tant mieux. Chaque hausse de coûts ( en moyenne 5% par année ) pousse les américains à s’interroger de plus en plus sur la pertinence d’un régime public de santé. Mais il semble qu’ils n’ont pas encore assez souffert. Encore un p’tit 5% d’augmentation cette année. Et un autre 5% l’année prochaine, et l’année d’après… À un moment donné, ça va casser.

  5. Bedjean dit :

    Qui l’eût cru ? Moi et bien d’autres….mais pas ses fans finis et roulés dans la farine..

  6. Nikoniste_99 dit :

    on le savait, encore une fois on en a la preuve…. baisses d’ impôts pour les tis-amis riches, f..k le reste, retour de sac d’argents après fermeture d’usine, on rempli les poches de nos amis et on continue a fourrer les  » illettrés’ de ce merveilleux pays qu’ est les états désunis… PATHÉTIQUE et de plus, y en a plein qui croit en l’orang-outan orangé et sa gang de swampeux.

  7. jaylowblow dit :

    Ouais et je l’attend encore ma baisse d’impôts de 4$ par semaine pour me payer une carte de membre Costco. Même ça j’en ai pas vu le moindre sous encore. Merci Trump je suis tellement fatigué de gagner avec toi ça en devient insupportable!

  8. Jacques dit :

    Rien de surprenant à cela quand ton objectif est de garder tes amis riches encore plus riches.
    Les  »ti-clins » en bas, c’est pas important.

    Je garde l’espoir déçu d’avanceque le peuple va allumer un jour.

  9. RICK42 dit :

    Je pense que Harley-Davidson doit gérer la décroissance, face à la concurrence asiatique et aussi de Polaris, qui lui livre avec les nouvelles Indian une concurrence féroce. De plus, la clientèle typique de ces grosses motos ne se renouvelle pas assez, les plus jeunes n’étant pas attirés par ce type de motos.
    Moi, qui suis un amateur (et propriétaire) de motos depuis 40 ans, ainsi que d’autres amateurs, avions prédit ce déclin depuis une dizaine d’années. Je crois que cette tendance est irréversible; le maintien d’une usine « artificiellement » n’aurait fait que prolonger l’issue finale. Je trouve par ailleurs que cette fermeture d’usine en sol américain est injustifiable à ce moment-ci, c’est un manque de respect flagrant envers les employés, étant donné les largesses du gouvernement Trump envers les grandes entreprises. Aussi, le fait d’acheter une usine en Thaïlande sera vu très négativement par les harleyistes américains, ardents partisans du  » Made in USA ». Rien pour attirer leur sympathie…plusieurs migreront vers Indian, qui offre un produit supérieur fait aux USA.

  10. Gilbert Duquette dit :

    Dividende de 700 millions rien de surprenant. L’employé travaille pour la compagnie qui a un but satisfaire ses actionnaires et non l’inverse

    C’est pas coŕrect mais c’est la réalité

    1. NiCMeF dit :

      Mr Duquette,
      Je suis en train de lire le formulaire 11-k, de  »Harley-Davidson Financial Services, Inc.
      401(k) Profit Sharing Plan ».
      Malheureusement, le plus récent que j’ai trouvé date de l’année financiere 2016.
      Au bilan des actifs du fond de pension. Nous apprenons que le fond détient pour 134 000 000.00 d’actions de HOG. Soit à peu pres 3 000 000 d’actions. Faudrait vérifier.
      Les employés vont recevoir une part des dividendes.

  11. jarrya dit :

    J’aimerais bien voir au bout d’un an le pourcentage de ces baisses d’impôts qui sont retournées dans les poches des actionnaires.

    1. duquettegilbert dit :

      Pour certaines compagnies ces près de 100% soit en dividendes spéciales (payable une fois ou deux), soit en augmentant le dividende régulier soit en rachat d’action (ce qui fait monter artificiellement le prix de l’action). Soit en créant une ou des séries d’actions privilégiées à taux fixes ou variable et rachetable par la compagnie au bout d’un certain nombre d’années. Vous vous doutez que ces actions privilégiées sont promises aux hauts dirigeants en bonus pour leurs talents exceptionnels, pour les inciter à rester, pour avoir atteint les objectifs (cible très basse sinon pas atteignable) pour être mis dans leurs fonds de pension. etc., etc., Ne vous en faites pas ils sont très imaginatifs pour trouver une moyen détourné d’augmenter leurs rémunérations indirectes. (ex.: Bonis de 1 Millions ne actions privilégiées portant 10% intérêt annuel sur 10 ans (donc 1 000 000$ qui vient de passer sou le radar de la rémunération) et rachetable au bout de dix ans (un autre 1 000 000$ sou le radar). Bref le bonis de 1 Millions coute 3 Millions à la compagnie mais seulement 1 Million est comptabilisé comme rémunération.

      Et dans tout cela, tant que l’actionnariat voit son placement fructifier, il ne se plaint pas et même défend ce type de vol légalisé. Et les pertes d’emplois bien c’est des dommages collatéraux. C’est bête mais c’est comment le système capitaliste fonctionne.

  12. Youno dit :

    Depuis quand une compagnie va augmenter substantiellement les salaires de ses employés pour ainsi diminuer ses profits et réduire les dividendes aux actionnaires. JAMAIS. Le «trickle down economy» arrête de ruisseller aux poches des dirigeants et des actionnaires.

  13. Apocalypse dit :

    ‘Qui l’eût cru?’

    Réponse: Richard Hétu et tous les commentateurs sur ce blogue!

    Si une baisse massive de la taxation des enterprises avait été une (très) bonne idée pour toute la société, des gens plus intelligents que Donald Trump l’auraient fait il y a longtemps.

    Les politiciens aux Etats-Unis sont sur la ‘payroll’ des riches et font ce qu’on leur dit de faire.

    Ce qu’il fallait faire? C’était d’aller chercher plus d’argent dans les poches de ces riches pour aider Monsieur et Madame tout le monde. D’ailleurs, il me semble qu’Hillary Clinton voulait justement faire cela.

    1. gl000001 dit :

      Sauf Radovroum !

      1. papitibi dit :

        Je m’disais aussi que Radovan, c’étions pas son vrai nom.
        Radovroum, frère siamois de Badaboum.

        Un seul cerveau pour les deux et c’est Badaboum qui s’en sert!
        Quelle tragédie pour le Rado!

    2. Lecteur_curieux dit :

      Oui mais, il y a des manières de le présenter et sans passer pour anti-riches, anticapitalistes et se mettre à dos des proprios de petites entreprises et dirigeants de PME. Plusieurs ont plutôt voté Démocrate ? Bien oui, chaque entreprise est différente.

    3. igreck dit :

      Vous m’enlevez les « maux » de la bouche !

  14. Lecteur_curieux dit :

    Je ne suis pas forcément d’accord avec cela mais dans tout cours de finance, on apprend que l’objectif principal d’une société par actions est de de maximiser la richesse pour les actionnaires. Certains patrons démentent mais en leur posant la question d’une autre manière ils vont dire quelque chose qui va vers cela, par contre, il y a la théorie de l’agence, les coûts d’agence et donc les dirigeants qui maximisent leur propre bien-être.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_l%27agence

    http://biblos.hec.ca/biblio/memoires/m2008no127.pdf On fait allusion à la théorie de la maximisation de la richesse des actionnaires pour les fusions et acquisitions. Mais au final c’est bien plus les dirigeants tant qu’ils en sont capables et ne se font pas éjecter mais ont des parachutes dorés ou autres.

    Quoi ce n’est pas plutôt tous des partenaires ? Employés, fournisseurs, clients, créanciers, actionnaires. Et les entreprises se comportant en bons citoyens ?

    Comme dans le livre de Cascades  » La philosophie du respect  ». Ou alors faire de la comptabilité sociale comme le prof Léo-Paul Lauzon en faisait dans les années ’80 en ayant une écoute très modeste ?

    Vous pouvez aussi tout revoir les critiques d’Omar Aktouf sur le modèle managérial américain.

    Cela n’a pas changé… les miettes pour les employés, pas d’écoute des chercheurs même ceux aussi calculateurs qu’eux ou plutôt juste la partie qui les avantage eux quand c’est le temps de donner aux employés, ce sont les miettes,

    C’est le modèle de gouvernance d’entreprises nord-américaines qui est largement ainsi. C’est pas nouveau, il y a quelques exceptions bien sûr et il y en a des pires que tous les autres aussi.

    https://www.cheneliere.ca/7521-livre-le-management-entre-tradition-et-renouvellement-5e-edition.html

    http://www.nuitblanche.com/commentaire-lecture/la-strategie-de-lautruche/

  15. Laurent Pierre dit :

    Faut juste être un peu patient. À un moment donné ça va se mettre à ruisseler pas à peu près sur les travailleurs, les pauvres, les exclus etc…. Dieu va y veiller bien sûr. God blesse America et pas à peu près itou !

    1. Lecteur_curieux dit :

      N’empêche que la théorie du ruissellement n’en est pas une et pas vraiment soutenue par personne, c’est plutôt la gauche qui fait une caricature d’une autre idéologie qui est quasi une théorie mais qui ne tient pas vraiment plus.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l%27offre

      Quand tu gouvernes réellement tu devrais plus chercher un équilibre, un optimum à atteindre en traitant avec équité tous tes acteurs. Tu regardes les différentes écoles de pensée mais cela devient de l’idéologie (nous contre eux). C’est bien plate mais la politique c’est cela. Divers groupes qui luttent un contre l’autre pour faire passer leurs intérêts égoïstes avant ceux des autres. Un dictateur ? Lui par la force et la peur impose les siens le plus possible.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Supply-side_economics

      Il faut équilibrer, leur coefficient de Gini est trop élevé, s’ils étaient énormément plus riches cela serait plus acceptable, le même coefficient.

      Alors il faudrait mieux répartir quitte à être moins riches au niveau du PIB s’il le faut mais pas trop.

  16. Mario Dupuis dit :

    En pleine negotation de l’ANENA, cela promet pour les travailleurs de l’automobile…

  17. Lecteur_curieux dit :

    Le pays est trop inégalitaire sous Obama alors imaginez avec les Républicains et Trump, ils empirent les choses.

    http://www.oecd.org/fr/social/donnees-distribution-revenus.htm

    Il faudrait une croissance archi-forte pour compenser ce qu’on imagine va empirer les inégalités.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Coefficient_de_Gini

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_countries_by_income_equality Il y a plusieurs mesures de ce coefficient mais il est trop élevé (inégalitaire). C’est vraiment pas Trump qui allait corriger cela, il a fait l’inverse.

  18. Guylaine dit :

    Les entreprises ont toutes fait cela, redonné aux actionnaires, déménagé pour aller à des endroits moins coûteux, etc. Les riches qui aident les riches. Et le pire, c’est qu’on s’y attendait, parce que le trickle down economics, ça n’a jamais fonctionné et ça ne fonctionnera jamais. Poor suckers qui ont voté pour Trump.

    1. RICK42 dit :

      @ Guylaine: « There’s a sucker born every minute ». Cette maxime attribuée à P.T. Barnum s’applique à merveille à la nombreuse clientèle de déplorables entretenue à coups de diatribes démagogiques leur promettant des lendemains qui chantent. Ils se réveilleront peut-être un jour…mais quand?

      1. Guylaine dit :

        Pas à ce train-là. 🙁

  19. gl000001 dit :

    Harley est au ralenti et fais patate-patate-patate … (bruit du ralenti d’une Harley) !
    Sans farces, ils ont beaucoup de problèmes à satisfaire les vieux et attirer les jeunes. Et il y a eu des petites guerres intestines il y a quelques années justement sur le futur de la compagnie. Il y a eu beaucoup de rappels.

  20. Lecteur_curieux dit :

    Harley-Davidson c’est rendu où dans son cycle de vie ? Une entreprise à maturité ou même dont un certain déclin a commencé ou pas ?

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_de_vie_(commerce)

    Pour les dirigeants d’entreprises pour investir cela prend des projets rentables mais oui des baisses d’impôt peuvent rendre des projets rentables mais pas chez des entreprises à maturité ou en déclin ou seulement quelques projets pour se maintenir. Vous allez pas voir les bonnes entreprises. Ou plutôt c’est Trump qui aurait dû mieux cibler ? Pareil pour la déréglementation pas tout azimut de manière purement idéologique mais une vraie m-à-j enlevant des véritables mauvais règlements. Ce ne sont pas des bons fiduciaires, ce sont des acheteurs de votes sur le marché politique.

    1. duquettegilbert dit :

      @ Lecteur curieux,

      …Une entreprise à maturité ou même dont un certain déclin a commencé ou pas ?….

      Pas besoin d’être une entreprise à maturité ou en déclin pour retrouver ce même type de non-investissement. Regardez l’industrie du cannabis et vous constaterez que plusieurs hauts dirigeants de ces entreprises (qui n’ont pourtant pas encore vendu un gramme) sont devenu multi-millionnaires (voir dans les plus cents millions) juste en prenant leur  »cote part » sur les émissions d’actions, les bonds de souscriptions, les obligations, etc., que les compagnies émettent pour se financer. Ex.: Pour une émission d’action de mettons 100 millions à 4,20$ 5 Millions (21 Millions $) seront réservé au PDG et payés par la compagnie à même l’émission de 420 Millions de $.

      L’actionnaire lui voit ses action chuter sous la dilution. Je le sais, je viens de la vivre deux fois aujourd’hui. Mais bon c’est les risques du métier.

  21. Benton Fraser dit :

    Nettoyer la Swamp il disait!

    J’ai hâte de voir des Hells Angels sur leurs motos…. asiatiques!!!

    1. Boabab dit :

      Benton je dois vous informez que les Hells Angels depuis belle lurette ne se promène plus en moto mais en BMW,LEXUS,JAGUAR
      peut être la cause de leur déconfiture sur leur propre territoire.

      Ne pas confié la restructuration au gros furoncle incompétent ou plutôt oui,il va donné une subvention à Harley Davidson pour rapatrier les emplois de Thailande au USA
      MAGA

    2. karma278 dit :

      Les Hell’s?
      Ce sera plutôt dans le « bécike à 3 roues » de Bombardier qu’on va les voir à l’avenir.

      Un Hell’s en tricycle! LOL :))

  22. RICK42 dit :

    Le jour où un Hells enfourchera une Suzuki, Honda ou autre « importation », il sera un homme mort! Harley or bust!

  23. papitibi dit :

    Dommage que les deux manteaux-longs de la photo m’aient pas enfourché la bécane à gaz et fait le tour de la propriété!

    Pas sûr que le manteau se serait pas fait happer par les roues, though.
    Mais bon, ça fait longtemps que les Z’Amaricains n’ont pas été conviés à des funérailles d’État…

    The Swamp Creature et Little Sub-Creature ont sans doute flairé le piège; I’m so smart, répète-t-il!

  24. 65Jaypee dit :

    Je n’ai qu’une chose à dire à ceux qui ont voté pour donald le crétin et qui en paye le prix aujourd’hui: « selber schuld, kein Mitleid » [Par ta faute, pas de sympathie]. On les avait prévenus, mieux: on savait dès le début que donald le crétin était un incapable, un incompétent et un imbécile mais ils ont choisi ce gugusse juste parce qu’il emmerdait les « liberals ». Ben bon pour eux…

  25. igreck dit :

    @65Jaypee
    Très juste ! Un immense doigt d’honneur aux élites économique et politique. Un doigt qui s’est ramassé dans l’oeil. Quin toué ! À retirer en novembre prochain s’ils ont un peu de jugeote ! Espero!!!

  26. platanekyrah dit :

    Je pense que Harley ne sera pas la seule compagnie a agir de la sorte,
    c’était écrit suite à la Tax cut, que les profits iraient dans la poche des actionnaires
    et non aux salariés. Ça va juste empiré!

  27. ghislain1957 dit :

    The art of the trickle down!

    1. NiCMeF dit :

      Yep !!! U sit around waiting for a trickle from the company or a spittle from the government !

  28. Pierre S dit :

    —————–

    le symbole est quand même assez fort.

    a proud american made comme Harley-Davidson
    qui se sauve avec le cash, coupe des jobs aux USA
    et s’ouvre une usine en asie ….

    Surréaliste.

    mais bon, les américains ont une chance unique de passer
    un solide message à cette bande de salopards aux élections
    de mi mandat.

    Et ils ont une aussi une autre excellent raison de ne -pas acheter une
    harley Davidson qui est soit dit en passant un des produit les plus
    surfait de l’histoire de l’humanité.

  29. _____________
    HS, à peine

    À peine 24 heures après avoir annulé la rencontre Trump/Kim, voici un changement de cap digne de notre DdT :

    http://www.lapresse.ca/international/dossiers/la-menace-nord-coreenne/201805/25/01-5183197-trump-dit-que-le-sommet-avec-kim-pourrait-avoir-lieu-comme-prevu.php

Répondre à Jacques Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :