Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

NV56YMBEVY2FVEVUYAYQYJCMRM

D’accord, il y a beaucoup plus d’élèves aux États-Unis (au-delà de 50 millions) que de militaires (1,3 million). Mais le nombre de militaires américains qui meurent au combat ou autrement est toujours plus élevé, dans une année donnée, que celui des élèves qui tombent sous les balles lors d’une fusillade dans une école. Sauf que ce n’est pas le cas depuis le début de l’année, selon les données compilées par le Washington Post au lendemain de la tuerie de Santa Fe, au Texas.

Bien sûr, ces données ne changeront probablement rien au débat qui suivra cette énième tuerie. Donald Trump a certes promis de tout faire pour éloigner les armes à feu de «ceux qui représentent une menace pour eux-mêmes et pour les autres». «Tout le monde doit travailler ensemble, à tous les niveaux de gouvernement, pour maintenir nos enfants en sécurité», a-t-il dit.

Mais rien n’indique que ces mots ont plus de poids que les pensées et les prières offertes par les alliés indéfectibles de la National Rifle Association, dont tous les élus républicains du Texas.

26 réflexions sur “Une année plus meurtrière pour les élèves que pour les soldats

  1. Bidulen dit :

    Ce pays est rendu une grosse blague! Tuerie après tuerie, on dit les mêmes conneries. Cependant, rien ne change. La prochaine tuerie aura lieu à…

  2. ghislain1957 dit :

    Donald Trump a certes promis… «ceux qui représentent une menace pour eux-mêmes et pour les autres».

    Dans ce cas là pourquoi le gros clown s’est-il empressé lorsqu’il a pris le pouvoir, de signer un décret mettant fin à l’interdiction de vendre des armes à feu aux personnes ayant des troubles mentaux?

    Oh, j’oubliais! C’était Obama qui avait mis cette interdiction en place…

    1. A.Talon dit :

      L’autre raison est on ne peut plus évidente lorsqu’on le voit présenter ses vœux d’obédience aux généreux bailleurs de fonds des élus répulibans lors de ses pèlerinages printaniers au luxueux siège social de la NRA.

  3. Rodolphe Caron dit :

    Oui, mais le soulagement c’est que ce sont des Américains ordinaires qui tuent des Américains ordinaires. Pouvez-vous vous imaginer un instant si c’était des terroristes qui tuaient ces Américains? N.B. – C’est de l’ironie!

  4. J.C.Virgil dit :

    Ensuite on nous dira que le ridicule ne tue pas ! Hélas le ridicule et l’immuable 2 e amendement de la constitution américaine qui permet l’accès à des armes à feu et même à des armes qui s’apparente à des armes de combat comme le AR 15 à l’ensemble de la population quelque soit leur degré de maturité et d’équilibre psychologique prouve le contraire.

    Dans les faits le ridicule tue presque toutes les semaines quelque part aux États-Unis.

    1. A.Talon dit :

      Étrange tout de même de constater à quel point ce 2e Amendement peut être déifié par les soi-disant tenants de la libââârté alors que ces mêmes braves gens sont les premiers à s’en prendre violemment au 1er Amendement au nom de cette même libââârté…

    2. igreck dit :

      La culture du : « j’en ai une plus grosse que la tienne ! » Pathétique !

  5. m dit :

    Quand le carnage de tes enfants passe pour un fait divers aux yeux de tes concitoyens et que comme vous le démontrez la guerre ,ses armes et son argent font moins de victimes, t’ es rendu a un niveau s’ insensibilité inquiétant .Le manque de leadership aux U.S.A. dans toute sa splendeur…

  6. gabriel jort-pelletier dit :

    Schools do not teach children to love. They teach hate, and that is true on both sides of the boarder. Why do we continue putting our children in school. Convenience?

  7. Absalon dit :

    Tout cela est affligeant et désespérant.
    Donc pour se remonter le moral aujourd’hui, il fallait regarder le mariage princier à Windsor et surtout écouter le pasteur Michael Curry dans la chapelle Saint Georges citer Martin Luther King et évoquer l’esclavage devant une assistance éberluée.

    https://edition.cnn.com/videos/world/2018/05/19/bishop-michael-curry-full-remarks-royal-wedding.cnn/video/playlists/royal-wedding-prince-harry-meghan-markle/

  8. Apocalypse dit :

    Si Dieu n’existe pas, alors les pensées et les prières ne valent absolument RIEN.

    Et s’il existe, il dirait sans doute, vous êtes trop stupides pour vous aider, alors vous pouvez COULER.

    Ce avec quoi je suis parfaitement d’accord. On ne fait pas le minimum du minimum pour ce problème et même plus, on propose de mettre plus d’armes en circulation.

  9. Toile dit :

    Cette statistique sera peut être faire boule de neige dans le mouvement des restrictions des armes à feu.
    Peut-être, peut-être qu’elle réveillera quelques zombies adeptes de la NRA et certains lobotominisés du 2 amendement.
    A ce rythme, les Usa vont avoir besoin d’une politique de l’immigration prévoyant les « animaux »

  10. noirod dit :

    Des chiffres qui en disent long sur le vide qui gouverne les U.S.A. Quand c’ est rendu que la vie de tes enfants a moins d’importance que de satisfaire la cupidité des amis du pouvoir…Et maintenant que les vaillants marines, G.I et autres chaires a canon ne payent plus la note ultime en tète de liste, c’ est mission accomplie pour le complexe militaro-industriel .Vive la NRA !

    1. igreck dit :

      noirod dit : 19 mai 2018 à 9 h 38 min
      « Des chiffres qui en disent long sur le vide qui gouverne les U.S.A. Quand c’ est rendu que la vie de tes enfants a moins d’importance que de satisfaire la cupidité des amis du pouvoir… »

      À voir, le dernier film de Denys Arcand « La CHUTE de l’empire américain » .

  11. Sjoncas dit :

    Quelle effroyable statistique ! Le brainwash de la NRA fonctionne tellement bien que les américains ont acceptés une telle aberration.

    Le déclin et la chute de l’empire américain sera causé de l’intérieur. Ils n’ont pas besoin de terroristes extérieurs pour s’anihiler.

    C’est à lever le cœur !

    1. Toile dit :

      On devrait se construire un mur pour se prémunir de cette calamité

  12. Lecteur_curieux dit :

    Oui j’ai vu cela ma connaissance démocrate américaine l’a relayé hier sauf qu’il faut être prudent avec ces comparaisons là. N’empêche que je suis d’accord que la société américaine est trop violente et qu’il faut plus de contrôle des armes à feu mais avec une souplesse dans l’application ce qui ne veut pas dire d’être laxiste mais d’adapter à chaque État ou sous-culture. Les rigidités idéologiques sont très fortes, les militants démocrates dont ma correspondante ou amie du web se convainquent eux-mêmes plutôt que convaincre les autres.

    Moi ? Je suis déjà convaincu mais je suis pour une approche plus différenciée. Il faut cibler ceux qu’il est possible de convaincre. L’approche des militants de gauche est plus la mobilisation de leurs propres troupes. Ce qui peut toujours te permettre de gagner les élections mais cela risque d’être serré.

    J’aime pas les armes. Je peux pas rendre les Américains comme moi. Des Québécois qui les aime un peu ou à l’occasion ? C’est pas fou, tu vas faire sortir le méchant dans un centre de tirs , une fois par année.

  13. Lecteur_curieux dit :

    Oui c’est exactement le même article du WP que ma militante démocrate a retweeté hier.

    Pour les statistiques cela peut connaître des anomalies, comme au hockey un match qui se termine 10 à 0.

    Les indicateurs de performance doivent d’abord servir à vous poser les bonnes questions et non à émettre un diagnostic. Cependant, un indicateur peut être un signal d’alarme,il faut voir ce qui se passe. La société américaine est plus violente en 2018 et Trump la favorise ? Dans un sens oui avec ses discours et sa façon d’être. Alors que lorsqu’il était confiné aux affaires/showbiz et avec une implication politique pas trop élevée son influence est moins grande.

    La rage,la frustration sort plus mais de la mauvaise façon alors que d’assister à un combat de boxe et disons devant un écran, pas besoin d’arme.

    On revient aux stats ? Une moyenne c’est comme avoir un pied dans le congélateur et un autre dans le fourneau et en moyenne être bien. Ce sont des fatalités aussi, le hasard joue mais pas que le hasard sauf qu’à court terme, les stats peuvent être trompeuses, il reste qu’il y a beaucoup trop de ses fusillades.

    Pour cette statistique, il faudrait examiner plusieurs années. Pourquoi plus une telle année ? Des militants vont tendre à justifier leur idéologie.

  14. Lecteur_curieux dit :

    Pour Trump ce qu’il ne veut pas parler outre du contrôle des armes à feu par idéologie républicaine, c’est d’embaucher plus de travailleurs sociaux, de psychologues, d’investir plus dans le communautaire même s’il était déjà un peu dedans ce jeune mais plus avec sa communauté grecque qu’avec l’école.

    Les républicains coupent dans le social pour réduire les impôts ? Certains programmes peu efficaces peut-être mais pas tous. C’est à la population à se prendre en charge et partir des organismes sans but lucratif ? Ils ne peuvent pas tout faire, l’État doit faire sa part, c’est l’inverse du Québec où l’État devient obèse, eux il l’est pour l’Armée et la police et trop peu dans le social, dans le culturel.

    C’est sûr que la gauche veut une réglementation sur les armes mais si le goût des armes était moins fort, la résistance à la réglementation le serait moins et même sans réglementation cela changerait pareil. Un goût moins prononcé pour la violence ou pour celle mal canalisée. Tu acceptes être plus violent mais bien encadré.Tu joues au football plus qu’au soccer mais notre gars semble avoir perdu son élan au football et devenir moins bon.

    Va jouer au badminton et rentre dans les scouts et devient informaticien. Loner ? Ils sont très nombreux à l’être mais sans exagération s’ils sont geeks. T’es pas ou plus un douche, t’es un nerd.. Assume ! J’ai bien un copain qui a été dans l’Armée et qui est un nerd mais pas du tout dans un poste de combat et c’était un bon emploi pour un étudiant. Pensez-vous qu’il pognait au secondaire ? Combien d’enfants aujourd’hui ? 5.

    Je pense que c’est cela la cause ? Un gars archi-frustré et élevé avec la mentalité de douche alors qu’il aurait été un nerd ou un geek.

    1. Achalante dit :

      Mais sur quelle base considèrent-ils un programme comme « non-efficace »? Juste un exemple bête et stupide : les deux moyens les plus simple de réduire le nombre d’avortement est l’éducation sexuelle à l’école, et la disponibilité des moyens de contraception, particulièrement pour les familles à faibles revenus. Quel choix les républicains choisisent-ils? Mettre le plus d’entrave possible aux cliniques d’avortement, tout en éliminant les programmes d’éducation sexuelle, et en ne faisant rien pour la contraception.

      Les républicains ont tellement peur de donner de l’argent à des pauvres qu’ils considèrent comme « profiteurs du système » qu’ils éliminent des programmes qui améliorerait la société en général en permettant aux gens pauvres d’être des membres productifs. Un programme productifs, pour nombre d’entre eux, est un programme qui donne à leurs amis riches (ou à eux-mêmes).

      J’ai un ami en Floride qui a deux emplois, mais qui a quand même perdu sa maison de location et a été incapable de se trouver un nouveau logement, et qui a laissé toutes ses économies à aller d’un hôtel bon marché à l’autre, ses meubles en dépôt risquant d’êtres mis à l’encan d’un mois à l’autre. Deux emplois, et il est « sans domicile fixe ». Il a travaillé toute sa vie. Et l’un de ses employeurs fait des centaines de millions, sinon des milliards de profits; mais refuse de payer un salaire décent à ses employés, parce que les lois les protègent, plutôt que leurs travailleurs. Combien d’argent ces gens pourraient réinjecter dans l’économie s’ils gagnaient plus? Combien cet employeur envoie-t-il dans les paradis fiscaux? Une loi toute simple qui imposerait un salaire minimum décent (possiblement lié au coût de la vie local) ne coûterait rien, mais aurait un impact énorme. Mais ils ne le font pas.

      Combien de millions de personnes aux États-Unis sont dans une situation semblable parce que les républicains ne voient que leur portefeuille? Je ne connais pas la réponse, au-delà de « trop ».

  15. Mais la voilà la solution… C’est clair comme de l’eau de roche puisque personne dans ce foutu pays ne semble vouloir réglementer d’une manière ou d’une autre les armes.

    La solution? Vous rapatriez tous les soldats américains actuellement dispersés dans le monde, ce qui aurait pour effet de réduire l’appréhension d’une guerre mondiale, et vous les placez devant les écoles et institutions scolaires partout dans le pays.

    D’une pierre deux coups: vous réduisez le nombre de soldats tombés au champ d’honneur et vous réduisez le nombre de tueries sur le territoire.

    J’irais plus loin et je construirais un mur au sud du pays ainsi qu’un autre au nord pour m’assurer de fermer la porte aux intrus et SURTOUT faire en sorte que les citoyens américains soient confinés sur leur territoire pour le défendre en tout temps contre de tels événements. Quant aux autres pays je leur suggérerais d’imposer un visa à tous les citoyens américains désireux de les visiter pour s’assurer qu’ils laisseront leurs armes à la maison.

  16. stemplar dit :

    « D’accord, il y a beaucoup plus d’élèves aux États-Unis (au-delà de 50 millions) que de militaires (1,3 million) (…) »

    Et même si c’était 100 millions de plus que de soldats, aucun élève ne devrait mourir à l’école sous le feu d’une arme. Il n’y a rien à relativiser.

    Pendant ce temps, il y a ce pseudo-président Bras-croisés-au-toupette-doré qui tweete de façon vide et insipide.

    On est rendu à combien? La 20e fusillade? On est en mai.

    Vive les vacances scolaires, dira l’autre.

    1. stemplar dit :

      test

  17. A.Talon dit :

    «D’accord, il y a beaucoup plus d’élèves aux États-Unis (au-delà de 50 millions) que de militaires (1,3 million). etc…»

    Cela fait partie de la définition de tâches des militaires que d’avoir à risquer leur peau à un moment ou l’autre de leur service actif. Il est par contre tout à fait INCONCEVABLE qu’il en soit de même pour des enfants dans les écoles. Cette déplorable situation est un immense SCANDALE, indigne d’une société soi-disant civilisée.

    Mais qu’attendent donc tout ces zombies obsédés des armes à feu pour se réveiller? Que leurs propres enfants tombent sous les balles des autres zombies? «Wake up, Stupids!» Les fondements de votre société est en train de s’effondrer par votre propre bêtise!

  18. A.Talon dit :

    «Tout le monde doit travailler ensemble, à tous les niveaux de gouvernement, pour maintenir nos enfants en sécurité» (Dohnald « NRA » Drumpf)

    Paroles d’ivrogne. Quoique paroles de cocaïnomane serait plus juste, dans ce cas.

  19. A.Talon dit :

    L’effet Drumpf dans toute sa splendeur: les années orangées seront beaucoup plus sanglantes que sous les présidences précédentes. Tout comme pour leurs confrères suprémacistes, les «gunmans» du dimanche se croient désormais tout permis avec un simili POTUS aussi magnanime à la Maison-Brune.

    «Trump’s First Year Ends in Twice as Many Mass Shootings Than Obama’s!»
    https://www.globalresearch.ca/trumps-first-year-ends-in-twice-as-many-mass-shootings-than-obamas/5629856

    «Trump vowed to end ‘this American carnage’ – but the attacks keep happening»
    https://www.theguardian.com/us-news/2018/feb/17/trump-american-carnage-florida-school-shooting

Répondre à igreck Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :