Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Il y a des gens qui font des menaces, en privé ou en public, contre moi depuis un certain temps. Et je pense qu’ils devraient comprendre, à présent, que le ministère de la Justice ne se fera pas extorquer.»

Rod Rosenstein, ministre de la Justice adjoint, réagissant hier à la diffusion de l’ébauche d’articles d’impeachment rédigée par des républicains de la Chambre des représentants pour le destituer à cause de son refus de leur remettre certains documents liés au FBI.

36 réflexions sur “La citation du jour

  1. Apocalypse dit :

    Incroyable, le DOJ (Department of Justice) qui doit se défendre publiquement contre les attaques de l’administration Trump. On en prend note, car on ne verra sans doute jamais plus cela.

    J’ai vu les extraits de M. Rosenstein sur CNN, il a été combatif et très, très clair, nous allons faire notre travail.

    On ne verrait jamais de telles attaques contre le système de justice au Canada, mais avec Donald Trump et sa gang, tout est permis … malheureusement :-(.

    1. Igreck dit :

      @Apocalypse
      L’ex-juge en chef de la Cour suprême du Canada avait aussi été contrainte de se défendre contre une attaque verbale du P.M. Harper je crois !?

  2. cotenord07 dit :

    Cette situation saugrenue résulte sûrement en partie de l’extrême politisation du système judiciaire américain dans bien des états, avec l’élection de juges, de procureurs, de shérifs, etc., souvent après des débats très partisans :

    U.S. voting for judges perplexes other nations, article de Adam Liptak, The New York Times, le 25 mai 2008.

  3. P-o Tremblay dit :

    OMG ça fait vraiment vraiment pitié

  4. gl000001 dit :

    C’est le PLUSSE grand pays au MMMMOnde !! C’est juste normal que leurs procédures et institutions soient compliquées. C’est pour éviter les abus donc tout le monde surveille tout le monde. Ca fait penser à la Russie communiste ou à la Chine qui va surveiller par caméra tout son peuple. Contrairement à ces deux pays et heureusement (!) les USA sont LIBRES eux 😉 (ironie au cube).

  5. Toile dit :

    On ne peut qu’observer que dans la vraie vie seul désormais le papier qu’est la Constitution établi clairement les pouvoirs ( et les limites) des 3 palliers :exécutif, législatif et judiciaire.

    Les nombreuses attaques de dénigrement faites par son trumpitude envers le législatif et le judiciaire sont légendes et ma foi vaudrait à elles seules des mesures de dénonciation sinon de « fired ». Sur ce, c’est une totale abdication que le refus de la chambre et du congres d’assumer leurs devoirs.

    Bien sur, l’idée même de la procédure est basée sur euh rien d’autre que du jello-0 et a zéro chance d’aboutir puisqu’un vote aux 2/3 est requis. La chose est cependant parlante sur la gangrène qui ronge à l’os la démocratie américaine, une bassesse sans nom. Aie quand t’es rendu à devoir défendre le fait de juste exercer ce pour quoi tu es tenu de faire, c’est que ça va pas bien à la shop.
    Ah…l’affaire russe, faut que ça soit sale en titi et ramifié tout azimut pour mobiliser autant de forces.

    —-
    Hihi…. a date pas vraiment de séjour dans les limbes du Paradis ni de « erreur: saisir un commentaire ».Yeah !

  6. Alexander dit :

    Est-ce que la justice pure existe aux EU ou doit-elle toujours être teintée de politique partisane. Je croyais qu’il y avait une séparation claire entre le pouvoir politique et le pouvoir légal. Rien n’est moins sûr.

    La job de Rosenstein, Mueller et les autres n’est pas de destituer le président, c’est de relever la vérité et faire appliquer la Loi qui régit ce pays.

    Nul ne devrait être au dessus des lois si elles sont équitables et pleinement justifiables.

    Pas édifiant que le pouvoir politique veuille faire taire le pouvoir légal. S’ils font juste leur travail, les enquêteurs ne devraient en aucune façon être intimidés par leur président.

    Combien de cadavres sont-ils cachés dans le placard?

    On assiste à de l’abus de pouvoir systématique. Quand cela cessera-t-il?

    1. gl000001 dit :

      Tout le monde qui a un gun aux USA ont la justice pure dans leur main !!

      1. chrstianb dit :

        Et Trump va aller leur parler vendredi prochain au congrès de la NRA. Il semblait que Trump allait changer les choses après le massacre de Parkland. Encore du baratin.

    2. Igreck dit :

      @Alexander
      Trompe est un admirateur fini de leaders comme le Putin rustre et le Chinois Xi. Comment alors se surprendre qu’il tente par tous les moyens de casser la mécanique démocratique du triple Pouvoir.

  7. Toile dit :

    Faut pas être devin pour déduire que la chambre des représentants avec ce projet de cette motion est le bras des «volontés » du Conard déjanté c,est à dire attaquer Rosenstein, patron de Mueller, pour qu’il soit délogé vu qu’ils resistent. Juste de la partisanerie de fond de cave. Si ça c’est pas de la trahison, de la collusion à haute échelle !

    @alexander 07h54
    Tout à fait en accord

    1. NiCMeF dit :

      Tout à fait en désaccord.

      1. france desmeules dit :

        France D. Merci Mrs Hetu pour le blogue contente de pouvoir vous suivre encore tellement interressant la Politique Américaine

      2. boabab dit :

        Ps étonnant.

  8. Apocalypse dit :

    HS – mais vraiment par pas beaucoup :-).

    Je viens d’écouter cette vidéo fascinante de Lawrence O’Donnell sur cette histoire de liste de questions.

    https://www.youtube.com/watch?v=hPW7RtKPK-0

    (Lawrence On Robert Mueller Subpoena Threat | The Last Word | MSNBC)

    Je résume l’essentiel: l’équipe de M. Mueller a discuté des questions avec l’équipe d’avocats du président, mais M. Mueller n’a jamais (re)mis les questions par écrit, c’est l’équipe d’avocats du président qui l’a fait et ensuite, John Dowd, qui ne fait pas (ou plus) partie de l’équipe du président a ‘leaké’ les questions dans les médias afin de donner des munitions à Donald Trump contre M. Mueller.

    Petite note: Lawrence O’Donnell n’est pas certain à 100% que c’est effectivement ce qui s’est passé, mais ils sont pas mal, pas mal certain de leur histoire.

    Disons qu’il est facile de croire cette version de MSNBC.

    1. Paquerette Palardy dit :

      “Être pas mal , pas mal certain que c’est ce qui s’est passé,”, n ‘est pas suffisant, où sont les preuves?

    2. Guy Gibo dit :

      Après avoir suivi Newsfox une partie de la soirée je suis convaincu que le coulage vient du bureau du Président. Trop gros cette histoire…

  9. Grostarla dit :

    Non mais de qui parle-t-il???

  10. Lehuy dit :

    Cet ébauche d’impeachment est l’œuvre du groupe House Freedom Caucus de la Chambre des Représentants avec en tête le Républicain Mark Meadows. Selon les auteurs du texte, c’est l’arme de dernier recours mais selon les observateurs, c’est tout simplement une provocation.

    Ce semblant de provocation dans tous les domaines est remarqué par le sénateur McCain Dans son livre The Restless Wave
    The appearance of toughness, or a reality show facsimile of toughness, seems to matter more than any of our values,”

    1. NiCMeF dit :

      LeHuy
      Non ! Je crois plutot que c’est l’oeuvre du groupe House Global Deejays.

  11. duquettegilbert dit :

    Un jour il faudra bien que les 30-35% d’inconditionnel et leurs organes de propagande réalisent que la gestion de Trump est plus proche que celle d’une dictature que celle d’un pays démocratique. Toutefois, ce qui m’inquiète au plus haut point, ce sont ces élus du GOP pour qui la loi ne s’applique que pour les autres.

    1. Pierre Bossé dit :

      Sans le dire ouvertement, c’est exactement ce que souhaite les 30-35% d’irréductible. Je vous invite à revoir la série « Amour, Haine et propagande » pour comprendre ce qui se passe. Hitler n’était pas particulièrement intelligent, mais il avait le sens du mélodrame et du théatre.

    2. NiCMeF dit :

      Loĺllĺĺl!!!! Vous êtes de plus en plus hilarant je vois. Bein c est clair que le parti rouge a des organes de propagande et le parti bleu a des organes de désinformation.

  12. Rick 42 dit :

    Trump à déclaré récemment qu’il n’était pas satisfait de SON ministère de la Justice… comme s’il lui appartenait! La séparation des Pouvoirs, connaît pas!

  13. ducalme dit :

    «There is a justice higher than that of man, I will be judged by Him.»

    Ce sont les paroles d’Annie Wilkes dans le roman MISERY de Stephen King.

    Et comme le dirait Claude Dubois, «si Dieu existe», lui seul en est garant.

    La justice des hommes est fort imparfaite.

    Papitibi et autres habitués du prétoire me confirmeront ou non ce vieil adage:

    «Souvent, il est mieux de connaître le juge que le Code.»

    Si le président veut destituer Rosenstein, il en a le pouvoir; qu’il le fasse donc et en supporte les conséquences politiques.

    Se cacher derrière des Congresspersons pour atteindre son but est le fait d’un pleutre.

    La voie de l’impeachment dans ce cas-ci est une voie sans issue, mais elle prépare l’opinion pour le jour où il y aurait une collision frontale entre Mueller et la Maison Blanche.

  14. Mouski dit :

    Vite vite, les élections mi-mandat, la démocratie américaine est en danger. Les Russes sont toujours à l’œuvre.

    1. NiCMeF dit :

      D’ailleurs un russe qui s’illustre à Washington dernièrement…C’est Ovechkin….Ca serait drole que ce dernier invite Putin et DJT à la finale.

  15. Danielle Vallée dit :

    @du calme: ‘le fait d’un pleutre’
    Mais il est un pleutre. C’est un fait indéniable.
    Il n’y a qu’à voir sa bromance avec Cohen, il se cache derrière les gens jusqu’à ce qu’il décide de leur tirer dans le dos.

    Des années d’efforts vont devoir être déployées pour rebâtir la crédibilité de ce pays.

  16. Steve3110 dit :

    C’est simple, c’est comme si la mafia était installée à la Maison-Blanche…

    1. Igreck dit :

      @Steve3110
      Pas « comme si »… la mafia EST installée à la MB ! (Comme le décrit assez bien Comey dans son bouquin)

  17. Mabuse dit :

    Mueller et Rosenstein font partie de la très faible minorité de républicains qui résiste encore à la basse politique des républicains de la Chambre. La question est: pourront-ils mener leur tâche jusqu’au bout, alors que 89 % de l’électorat républicain (40 % de l’électorat total) approuve le travail de Trump. La pression exercée est énorme et si ces gens sont limogés par le politique, alors les USA auront cessé d’être un état de droit, tout imparfait soit-il.

  18. ducalme dit :

    Lorsque Donald Trump quittera le pouvoir, il devra y avoir une longue période qui ressemblera à la Reconstruction.

    Imaginez s’il obtient un deuxième mandat, ce qui n’est pas impossible tellement les démocrates sont dans le déni de ce qui est arrivé en novembre 2016.

    Je me demande qui pourrait l’empêcher de se représenter en 2020. Mike Pence, Jeff Sessions et James Mattis ensemble ?

    1. Alexander dit :

      S’ils sont encore là. Ça tombe comme des mouches autour du POTUS. You’re fired, qu’il disait.

  19. Parfoislucide dit :

    Je le redis: ca devient une république de bananes….

  20. gl000001 dit :

    Quand et qu’est-ce qui a causé la déchéance du parti républicain ? Le Tea Party ou avant ? Ca ferait penser aux Conservateurs au canada lorsqu’ils ont fusionné avec le Reform Party.

    1. Igreck dit :

      @gl000001
      Le PPC est devenu le PC ! Le premier P qui faisait de ce parti, un parti progressiste, habilement conduit par « le P’tit gars de Baie-Comeau » est devenu ultra-conservateur sous Har-peur ! Ce rafio qui penche désespérément à tribord va prendre une maudite « sheer » l’an prochain au Québec !

Répondre à cotenord07 Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :