Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Condamné pour avoir enfreint un jugement fédéral en pourchassant excessivement les clandestins et gracié par Donald Trump avant même d’avoir commencé à purger sa peine, l’ancien shérif du comté de Maricopa est un candidat fait sur mesure pour le Parti républicain d’aujourd’hui. Il brigue d’ailleurs l’investiture du Grand Old Party pour l’élection sénatoriale de novembre en Arizona.

Mais est-il pour autant un «champion […] de l’État de droit», comme l’a suggéré hier soir le vice-président Mike Pence, qui s’est dit honoré de sa présence lors d’un déplacement en Arizona?

43 réflexions sur “Joe Arpaio, «champion… de l’État de droit»?

  1. Ghislain Royer dit :

    Entre bandits, on s’entraide. Ce qui est incompréhensible c’est que le GOP ait laissé passer une telle stupidité venant de Trump, mais ça, ce n’est pas la première fois.

    1. Marc St-Pierre dit :

      Le gars poursuit les clandestins et vous le traitez de bandit. Expliquez-vous?

      1. Benton Fraser dit :

        Il ne poursuivait pas seulement les clandestins mais tout ce qui avait apparence de latinos… et les arretaient de façcon arbitraire, qui vous en conviendrait, ne ce fait pas dans un État de droit!
        (Mais qui ce fait sans doute dans un esprit d’extrême droite!!!)

      2. papitibi dit :

        Faut s’informer, Marco. Faut s’informer.
        Arpaio avait beau courir après des gens au look mexicain, qu’il prenait à tort ou à raison pour des clandestins, ça ne lui donne pas le droit de procéder à des arrestations illégales au mépris d’un jugement qui lui interdisait de le faire. Outrage au Tribunal, que ça s’appelle! Un juge l’a condamné. THE JUDGE SPEAKS THE LAW, et votre idole a violé la Loi du juge.

        , Une cour fédérale a subséquemment découvert que malgré cette injonction, Joe Arpaio avait continué à détenir des personnes pour des enquêtes sans qu’il existe des indices permettant de croire qu’un délit avait été commis.

        En juillet 2017, il a été condamné pour atteinte à l’autorité de la justice, un délit pour lequel il a été pardonné par le président Donald Trump, le 25 aout 2017 -tiré de Wikipédia

        Le bonhomme est (ÉTAIT!) une caricature de polissse. Le rôle d’un policier, c’est de faire respecter la LOI et aussi les jugements rendus par un Tribunal sous l’autorité de la LOI. ;A cet égard, Arpaio is a total failure.

        That’s it, that’s all.

        À 19h06, vous écrivez: Pas encore un stupide blocage pcq ont partage pas les mêmes idées. Well, faudrait commencer par respecter les faits et émettre de VRAIES idées et de vrais arguments avant de vous plaindre, Hombre.

        Je vous retourne votre propre conseil: grow up!

      3. Jean dit :

        C’est sans compter que, pendant que Joe Arpaio se lançait dans la chasse aux immigrants peut-être illégaux (nombreuses arrestations sans autre motif que « ça s’pourrait que p’t-être ben » et « au cas où »), la criminalité a augmenté de manière assez importante, car il délaissait son premier mandat : réduire la criminalité.

    2. Marc St-Pierre dit :

      Allo? Pas encore un stupide blocage pcq ont partage pas les mêmes idées….. come on grow up!!!

  2. Danielle dit :

    Plus ça change plus c’est pareil. Chaque jour apporte son lot de surprises et de déceptions

  3. Toile dit :

    Comment diable peut-on se sentir honoré en sa présence ? Ce Pence, il aurait mieux fait de se la fermer bien que sa moralité de bon chrétin en prend pour son rhume. Alleluia.

    1. Fran dit :

      Pence est le caniche de Trump, je le verrais plutôt comme prêtre…..son catholicisme dépasse la moyenne

      1. papitibi dit :

        Ha! Si Pence est le caniche du dindon dodu, j’peux pas croire qu’il finira pas par arriver face à face avec un coyote (et je parle pas des Coyotes de la NHL! 😉

  4. Lehuy dit :

    « ….honoré de la présence d’Arpaio … » haaaa!
    Chaque fois que je tombe sur Mike Pence aux nouvelles, je pense immédiatement à Tartuffe de Molière. Si quelqu’un parmi vous n’a pas encore vu ce chef d’œuvre au théâtre , il ne faut pas le manquer quand le théâtre du Nouveau-Monde de Montréal le met au programme.

    1. kintouai dit :

      La citation suivante, d’ailleurs tirée du Tartuffe, va comme un gant à Pence :«Tout le monde me prend pour un homme de bien, mais la vérité pure est que je ne vaux rien.» (Acte III, scène 6).

      1. Igreck dit :

        Voilà pourquoi, ceux qui espère une destitution de Trompe… se trompent un peu car, vous voyez vraiment une amélioration de cette situation chaotique dans le fait de voir Pence accéder au bureau Ovale en tant que POTUS#46 !? OMG !!!

    2. A.Talon dit :

      «Si quelqu’un parmi vous n’a pas encore vu ce chef d’œuvre au théâtre , il ne faut pas le manquer quand le théâtre du Nouveau-Monde de Montréal le met au programme.»

      Voilà de quoi patienter d’ici là:

      Le texte original de la pièce de Molière:
      «Tartuffe ou l’Imposteur», publié par Altramenta
      (GRATUIT, en formats PDF, ePub, mobi ou OpenDocument)
      https://www.atramenta.net/lire/tartuffe-ou-limposteur/357

      Une interprétation traditionnelle de la télévision française:
      «Molière – Tartuffe (Pièce filmée, 1962)»
      (1:35:19, noir et blanc, image recadrée)

      1. A.Talon dit :

        M. Hétu, vous serait-il possible de diminuer la taille des vidéos YouTube données en référence dans nos commentaires, SVP? Franchement, je n’en attendais pas tant. Elles pourraient être de la même taille que la vidéo d’ouverture et cela serait suffisant. Pour tout dire, vous pourriez même les éliminer complètement des commentaires pour alléger la présentation et ne laisser que l’URL menant vers la page correspondante.

  5. Mabuse dit :

    Ben oui ! Trump va enfin pouvoir contourner les bouchons que sont Sessions, Rosenstein et leur clique, pour catapulter à la tête du FBI un vrai shérif qui sait qui est le boss et qui comprend mieux la règle de droite que les traîtres de la swamp. C’est juste dommage d’avoir perdu un si excellent candidat en Roy Moore qui, lui aussi, savait qu’il existe une loi supérieure à la constitution!

    1. chrstianb dit :

      «la règle de droite»

      Je dirai plus «la règle d’extrême droite»…

    2. Igreck dit :

      La « règle de DROITE » est-ce un lapsus ? Si c’est plutôt voulu… elle est bien bonne !!!

  6. Apocalypse dit :

    ‘…qui s’est dit honoré de sa présence lors d’un déplacement en Arizona?’

    Mais qu’est-ce que Mike Pence a fumé pour dire une telle ânerie? De toute évidence, les adorateurs de la bible ne donnent pas le goût de se convertir :-(.

    Joe Arpaio est un fit parfait pour cette administration. Un homme qui devrait être hors-circuit à cause d’allégations sérieuses d’inconduites envers des … adolescentes, mais pour Donald Trump et les républicains: ‘no problemo’.

  7. Apocalypse dit :

    Il semble que j’en fume du bon moi aussi. Je me suis mélangé avec Roy Moore … misère …

    Il reste que Joe Arpaio devrait être ‘persona non grata’ pour quiconque a deux onces de jugement, mais c’est beaucoup trop demandé aux républicains et à Donald Trump.

    1. A.Talon dit :

      Voilà le triste bilan du shérif tortionnaire Arpaio à la tête du Maricopa County Sheriff’s Office: que des controverses et des entorses à la loi. Mais surtout, AUCUN respect de la règle de droit. Ce n’est guère mieux.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Maricopa_County_Sheriff's_Office_controversies

  8. treblig dit :

    Mike Pence est celui qui rêve d’abolir le premier amendement ( mais surtout pas le 2e) qui instaure une séparation entre l’état et la religion tel que défini par Jefferson dans la constitution en septembre 1789. Pence , en parallèle avec le mouvement dominioniste, veut instaurer une théocratie chrétienne aux USA au mépris des pères fondateurs inspirés à l’époque par le siècle des lumières.

    Ce même Mike Pence, anti darwinisme et partisan farouche du créationnisme ( la terre a 6 000 ans) se fait maintenant l’apôtre (pun intended) de la règle de droit. Hypocrisie quand tu nous tiens

  9. Annagilso dit :

    Merci monsieur Hétu de nous laisser le plaisir de vous lire encore.

  10. `C’est une blague de très mauvais goût. La déclaration de Pence goûte la m*rde qui pue.

    1. boabab dit :

      Toi Loulou est tu la Sherbrookoise?Imagine pence alias « Marlon Bundo »en cas d’impeachement du gros Zouf il reprend la barre de ce merveilleux état de droit.etArpaio sera son sucube.

  11. gl000001 dit :

    Il représente bien la règle de l’extrême droite avec son jihad contre les immigrants !

  12. jeani dit :

    Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai soudainement la nausée.

    Voir ce pseudo-chrétien, louanger un personnage comme Arpaio.

    Vite, à la confesse mon Mike! Ça te permettra de d’abaisser encore plus jusqu’à ta prochaine visite au confessionnal.

  13. Mrmiketi dit :

    Es ce que John McCain sera à sa soirée d’investiture??

  14. YolandGingras dit :

    Ouf! Ça vole bas au TOP 🙁

    1. Igreck dit :

      Au TOP aussi du gouvernement états-unien!?!

  15. YolandGingras dit :

    Au GOP pas au TOP (satané correcteur automatique)

  16. Marc A. dit :

    Je sais pas pour vous mais moi, Pence me fait plus peur que Trump…

    1. loup2 dit :

      Ne dites pas ça Marc A
      Vous allez vous faire tirer des roches.
      J’ai déjà dit ça il y a quelques mois sur l’ancien blogue et « candela » m’a traité d’idiot !

    2. papitibi dit :

      Èntièrement d’accord! Trump hume les odeurs de fond de bécosse, et il se laisse diriger par son nez.
      Pence, lui, est un dogmatique. Il sait où il veut aller, et c’est là qu’il va aller.

    3. Benton Fraser dit :

      La différence est que Trump le fait parce qu’il est innocent et Pence le fait en connaissance de la chose.

      Par contre, il est plus facile d’accuser un Pence qu’un innocent!

  17. Lecteur_curieux dit :

    Mike Pence m’évoque un pharisien biblique. L’ancien shérif Arpaio lui me fait penser à  »Little » Bill Daggett dans Unforgiven ou au shérif Will Teasle dans Rambo First Blood. Donc ? Tout le contraire du bon shérif mais plutôt celui qui abuse de son pouvoir, est intolérant, fait régner la peur dans le soi-disant but de réduire la criminalité. Profilage et tout. Exactement l’inverse du bon shérif joué par Bud Spencer dans le Shérif et les Extra-terrestres. Le coeur et l’esprit sont plus importants que la lettre. Arpaio lui c’est ni l’esprit ni même la lettre, la vengeance des bigots, l’intolérance passent avant les droits humains ou une vraie réhabilitation. Un tyran, un dictateur. Bref direct en enfer sa place. Clint Eastwood croit-il à cet ex-shérif?

  18. noirod dit :

    Pas de problème moi avec le fait qu’ un tel bozo pense faire partie de la solution. Au contraire même. La présence d’ intégriste comme Arpaio et Pence place les américains devant une option on ne peut plus claire. Les répulignants seraient assez hypocrites pour présenter des candidats mielleux et boulechitteux mais ils sont trop arriérés pour voir quoi que ce soit de problématique dans la formule qui a fait gagner le gros zouf.

    Alors au lendemain du vote le portrait sera clair et sans détour possible. On aura beau dire, faire et écrire, ca reste que c’ est au peuple de décider. Une fois cette cohorte politique sortie du portrait , tout parti confondu, ne restera qu’ un peuple divisé et des blessures a panser. Mais tout d’ un coup que eux autres y sont ben dans leur m…alheur ?

  19. mouski dit :

    Le cœur me lève……..Lire de pareilles conneries. Vous savez, se débarrasser de Trump, il va être remplacé par aussi dangereux que lui…….on n’est pas sortis de l’auberge avec cette bande de bandits et d’abrutis…….

    1. boabab dit :

      Si par bonheur laTrumpissime déguelasserie se fait éjecté par impeachement l’autre connard evec son sourire niais que l’on voit toujours derrière le gros zouf orange quand il signe ses documents avec un enorme gribouillis prend des notes et espère que l’humoriste en chef lui donne la plume.mais ce qui est sure Pence avec une chambre et un congrès democrates vas être obligé de rétropedaller.

  20. treblig dit :

    Jefferson, avait bien compris le problème d’avoir une religion d’État . L’Église d’Angleterre ( actuel anglican) s’opposait pendant l’époque coloniale aux autres religions américaines avec toute la force de l’État. En plus, les nombreuses sectes protestantes ( Baptiste, méthodistes, presbytèriens. .. y compris les catholiques ) demandaient toutes à avoir le monopole de la foi d’état.

    Solution simple et astucieuse, l’État ne favoriserait, ni défavoriserais, aucunes religions, L’État serait neutre. C’était la première fois en Occident qu’un État se déclarait neutre et non religieux. La France suivra beaucoup plus tard avec sa loi sur la laïcité en 1905.

  21. Danielle Vallée dit :

    C’est parfait tous ces bons candidats que le GOP recrute.
    Amenez-en des perdants!
    Ils me font penser aux lemmings qui se jettent dans le grand canyon.Bien que ça c’est reconnu comme un mythe maintenant, les lemmings ne se suicident pas, juste les républicains.

  22. Apocalypse dit :

    Pour ceux qui comprennent l’anglais et qui aiment … rire, je vous invite à écouter John Oliver qui a consacré une de ses émissions à Mike Pence, cela va confirmer vos pires craintes:

    https://www.youtube.com/watch?v=rs2RlZQVXBU

    (Mike Pence: Last Week Tonight with John Oliver (HBO))

    Inquiétant, vous dites, en effet et pas à peu près.

  23. Lecteur_curieux dit :

    Mike Pence? Véritable ou faux dévot? Plus attaché à la lettre qu’à l’esprit et complètement soumis à l’autorité, ce qui peut lui donner un poste de numéro 2. Il y a l’hypocrisie de la religion mais celle aussi de la soumission au pouvoir. La religion devient dogmatique et doctrinaire et lui il fait son directeur de conscience? Sa soumission au pouvoir et aussi à la lettre/dogme, cela me fait penser à Jacques François interprétant Blénac dans Le Jouet.

    https://youtu.be/SExbcyDyL1o?t=1h21m21s

Répondre à Fran Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :